jeudi 22 septembre 2016

Petite visite du musée d'Assézat-Toulouse



Regarder les photos de vacances, c'est un peu rester en vacances, non?
(et j'ai presque réussi à me dépatouiller de mon problème de stockage photos)


Alors vous allez avoir droit à la visite du musée de l'hôtel d'Assézat fondation Bemberg.
J'y ai passé presque 3 heures (de l'avantage d'être solo!)


la cour intérieure
Allons- y pour la visite complète avec expo temporaire sur

Trésors de l’orfèvrerie allemande du XVIe siècle







Où l'on apprend donc que ces ravissantes pièces, outre le fait qu'elles soient la création d'artisans virtuoses, servaient à...être exposées sur d'immenses vaisseliers  d'exposition.

Donc quand tu pénètres dans la salle, tu peux mesurer (supputer et calculer) toute la richesse de ton hôte...
Savoir s'il pourra t'avancer ces quelques petits millions que tu es  venu lui emprunter modestement, par exemple...
(bah non hein toute sa richesse est là tu pense bien qu'il se la garde!)





chope avec plaquage en ivoire
 (si je me souviens, car -honte à moi- je n'ai rien noté)

paire de flacons à filetage Hamburg,
probablement 1688-89

Richels,Jürgens
 Ne dirait-on pas l'ancêtre de la bouteille Thermos? En plus chic, certes!

Voilà le bien le genre de "ramasse-poussière" (ohhhh)(bah si)  dont tu te demandes, à quoi ça peut bien servir?.....
Eh bien, ça a une fonction, si si!
Destinés à y mettre le sel et le poivre, et surtout, surtout, on y disposait les couverts de l'invité de marque devant sa place.
Ce qui te permet de comprendre enfin d'où vient le terme "vaisselle" pour tout ce qui est art de la table, ahhhhh.
avec tous ses petits détails sculptés, il est rigolo comme tout!

Celui-ci est surmonté de toute une ville miniature . L'expression "travail d'orfèvre" prend ici tout son sens!






Je termine cet aperçu rapide de cette très belle et très riche expo par -évidemment- l'ours emblème allemand s'il en fut!  Vous distinguez à côté une belle coupe à godrons ciselés.

Toutes mes photos sont prises au téléphone (donc d'une qualité trèèèès moyenne, hélas) compliqué encore par les éclairages et le fait que les pièces étaient exposées en vitrine, donc doubles reflets.....Et très exceptionnellement j'ai mis mes images en  "taille originale" pour qu'on distingue un peu mieux les détails (ce qui fait que ça déborde sur les côtés.... eh oui)

J'espère que ce ne sera pas trop galère à charger..... dit la fille qui a une connexion à pédale et qui sait ce que temps de chargement veut dire -va se faire un café et revient-


Cette expo dure jusqu'au 25 septembre, je regrette de n'avoir pas pu prendre plus de photos  de ces trésors tous plus époustouflants les uns que les autres!


Filo







dimanche 18 septembre 2016

Rentrée!

Bon, je ne vais pas vous refaire le coup de "hum ça sent la poussière ici",  c'est d'un téléphoné!

On s'est quitté fin juillet sur des soucis informatiques, eh bien, ça ne s'est pas arrangé. Du tout du tout.
Ça s'aggrave, même.
Mais d'autres soucis ont pris la première place, plus embêtants, et peu intéressants à raconter. (Pour les curieux: Administratif, toussa toussa, ah je vous fais fuir, avouez)

Grâce à la gentillesse de mes belles-filles, j'ai quand même pu avoir mes "vacances" en partant chez les uns et les autres où on avait "besoin" de moi pour garder les petits.
Partir 15 jours pour 2 jours de garderie, je trouve que c'est une excellent façon de faire!

En revanche, le retour est difficile!

Même Gougle s'y est mis, qui a fait disparaitre en mon absence Picasa, et a basculé sur googlephoto, qui met un temps innnnnnnnnnnnfini à télécharger (allô monsieur le dépanneur?) et qui me semble bien compliqué à comprendre, là comme ça.
Changer de crèmerie, j'y songe....

Ceux qui me suivent sur Instagram ont eu la chance de profiter d'une partie de mes découvertes en temps réel,  mais j'avais aussi pris d'autres photos dans l'optique d'un billet de blog.
Mais avec ces nouvelles complications, ça va prendre un peu plus de temps que prévu.
Et puis, qui dit rentrée, dit aussi reprise du travail nounoutage à temps plein pour nos petits locaux.
Et donc une grand mère de nouveau occupée à 200%.

 
Donc du temps...
A prendre, à laisser couler, à apprécier. Et du temps météo aussi, car on va petit à petit vers ma saison détestée entre toutes l'automne, qui va nous faire replier à l'intérieur donc plus de temps pour l'ordi (j'espère!)

Et tout de même quelques clichés de cette très belle expo vue à Toulouse:
(photos prises au téléphone, j'avais oublié d'emporter mon cher APN je m'en suis bien voulu)





 Je me suis arrangée pour avoir dans le cadre  l'affiche en gros plan du nautile, espérant qu'on verrait un peu mieux certains détails des ciselures. Pas pu faire mieux!






 


jeudi 28 juillet 2016

Vacances électroniques

Je me demande si l'informatique n'est pas soluble dans la chaleur....

Voilà plusieurs jours que "mon parc informatique" comprenez mon ordi et mon téléphone, font la tête et ne répondent plus ou alors avec une mauvaise volonté évidente.....

Du côté téléphone, c'est bien simple, il ne réagit plus (c'est embêtant tout de même pour un tactile!), et chaque fois que je dois le redémarrer (au moins 3 fois par jour) pouf, la batterie se vide.

Quand à l'ordi, 2 onglets ouverts et il s'étouffe, affiche des messages d'erreur à n'en plus finir....

Bon faut faire kekchose!

Je décrète vacances informatiques!

On se retrouve au 15 août, d'ici là j'espère que j'aurais trouvé des solutions......

Filo

samedi 9 juillet 2016

les cookies et petits biscuits martha steward

 Tout a commencé un jour où je me suis rendue en librairie, chercher pour une amie un livre de cuisine. J'ai bien entendu inspecté le rayon, assez surprise, voire effarée d'une telle production de livres de cuisine et pâtisserie....
Tous les formats, toutes les tailles, toutes les idées,  tous les degrés de difficulté, c'est assez surprenant, pour le moins.
 JE me suis sentie un peu débordée 

M'enfin, ma gourmandise naturelle a repris le dessus, et c'est au niveau pâtisserie que j'ai fait une pause.... et que prenant et reposant celui-ci ou celui-là, j'ai ouvert ça:

Biscuits, sablés, cookies. La Bible des tout petits gâteaux de Martha Stewart

.... Et je suis repartie avec!
 Et depuis, on ne se quitte plus!


Ces recettes américaines sont traduites  mais aussi adaptées en français, car les mesures américaines en "cup" et quart de cup" ça nécessite des outils spéciaux.

(Ou un coup d’œil aiguisé! Petite anecdote rigolote:
Chez  Belle fille ainée un jour où nous avions décidé de nous lancer dans une recette américaine  de gâteau chocolat sans gluten-on y revient toujours-, il était demandé une "cup" de liquide.
-Bah lui dis-je, prends donc cette tasse-là,  ça fera l'affaire.
Précision, précision rétorque ma Belle-fille qui trouve les conversions de mesure
One cup ça correspond à 125 ml nous apprend le convertisseur internet.
Et, sous son œil incrédule, parce qu'on a mesuré,  c'était pile-poil la juste contenance!
Mon pifomètre est affuté, héhé!
Nous avons bien ri)

Alors avec Martha, perdez toute idée de régime, d'allégé et de comptage calorique
Ici, du beurre, du beurre de cacahouète, du sucre blanc, roux, du chocolat noir ET du chocolat blanc , du sirop d'érable ET de la confiture, aucun ingrédient ne manque.
Et en quantité, hum, suffisante....
Pas de quantité pour faire 8 sablés (mais que fait-on avec "huit" sablés, je vous le demande?) mais bien de qui remplir une boite à gâteaux entière.
On y trouve des petits gâteaux d'inspiration très variée, il y a une recette de shortbread écossais, des biscuits de mariage mexicains, et bien entendu des brouny (brownies) et des couqui (cookies).
Il est quelquefois nécessaire de prévoir certains ingrédients à l'avance (germe de blé, pignons de pins et marchmallow, entre autres), mais je trouve qu'avec juste beurre/sucre/oeuf/farine, l'auteur arrive à donner des recettes différentes , qui ne sont pas des variations du même appareil.


Le livre est divisé en chapitres aux titres très appétissants:




 



Voilà de long mois que je l'utilise -un livre bien rentabilisé, ma foi! et voici ce que j'en pense:


-Trop de sucre! dans la plupart des recettes, on peut alléger la quantité; certaines demandent jusqu'à 400gr de sucre pour 400gr de farine, c'est é-nor-me! J'enlève systématiquement 1/4 du poids,  et ça ne modifie en rien la recette.

-Idem pour le beurre. Certes je n'ai pas "peur du beurre" et mettre une plaquette entière de beurre dans une pâtisserie ne m'effraie pas. Mais là encore, tout est relatif, et par rapport au poids de farine, on peut enlever un peu (beaucoup)de gras sans modifier la recette.

-certaines recettes relèvent vraiment du goût américain, notamment celles au beurre de cacahouète. Bah décidément, je ne m'y fais pas. Mes enfants ont adoré....comme quoi les gouts et les couleurs....

-oubliez la technique "je jette tout dans la cuve du mixeur en même temps, ça va le faire". Nan, ici on monte le sucre avec le beurre, on rajoute les œufs après, bref les préparations sont soignées. Mais c'est ce qui donne ce résultat réussi.

-Il faut aussi prévoir des temps de repos pour certaines recettes. On fait la pâte, on met au frigo, on ressort, on coupe, on rerentre au frigo, on fait  chauffer le four, bien des manipulations.  J'avoue que quelquefois, j'ai, hum, interprété -avec des résultats variés!- et sauté des étapes

- Certaines recettes sont vraiment excellentes et goûteuses; certaines en revanche, sont une catastrophe... (ou alors je les ai ratées) .Je n'ai pas tout testé bien sûr, et il y en a certaines que je ne pense pas faire (notamment avec de la friture)mais dans l'ensemble, elles sont vraiment bonnes.


-Le gros avantage de fabriquer en quantités importantes, c'est qu'on peut congeler facilement. (on peut aussi manger tout d'un coup certes) Et oui ça se congèle très bien; et se dégèle quasi instantanément.
Gaspard-Pacha, qui souffre des dents (ça pousse et ça fait mal) est ravi de croquer dans ces biscuits très frais et bien durs.... qui fondent à vue d’œil et se transforment en bouillie dans ses menottes vigoureuses (mais vous n'êtes pas obligé de faire pareil, et vous pouvez très bien les faire dégeler proprement sur un plateau.... Ca ne s'abîme pas du tout)

Et sinon?
Les chapitres de la fin bien sympa:
 Les techniques pour bien faire tout comme sur le livre, rouler la pâte, et faire de beaux cylindres mathématiquement ronds (hum hum). Et aussi tous les ustensiles nécessaires.... on peut aussi se débrouiller comme moi avec le mini-minimum, ça marche aussi!

Et le chapitre sur "comment offrir" plutôt comment faire de jolis emballages pour offrir.
Et ça, c'est une idée géniale, pour toutes les fois où" je sais pas quoi offrir à quelqu'un qui a déjà tout". Le consommable,  ça sauve la mise. 


Ah oui votre régime? 
Eh bien êtes-vous obligé de croquer toute la fournée d'un coup?
 Bien entendu non, alors? Ce sont des biscuits sans additifs, sans glutamate monoetdisodique (kékséksa?) sans conservateur et autres colorants, bio quoi!
=>donc: sans danger, CQFD

(oui ma démonstration est tirée par les cheveux, mais c'est ça qui est amusant)


 


Filo





samedi 2 juillet 2016

En juillet, des idées!

Puisque je n'ai plus vraiment de temps créatif  pour moi, je vous propose quelques liens de personnes plus actives que moi, et des choses gaies et amusantes à réaliser pendant cet été.
(en même temps, ça me permet de garder les liens au chaud,  quand j'aurai un créneau de temps libre, quelque part entre minuit et deux heures du matin, haha)


Tout d'abord, Sandrine, du blog Mon carnet déco qui est une personne pleine de ressources et d'inspirations.  Elle a trois mille idées à la minutes, partage ses créations avec beaucoup de gentillesse, a créé en début d'année un super agenda, bref elle est pleine de ressources!

Si vous lisez l'anglais"fluently"(pas comme moi, mais je m'améliore) allez voir The sewing loft, où vous dénicherez des projets de toute taille, et pas mal de choses en feutrine.

Et pour le "fun" une artiste qui s'exprime avec la feutrine, Mélissa Crowe qui a juste une galerie Flick, à ce que j'ai compris.... très inspirante aussi, mais chez moi, les pages mettent un temps
in....fi......ni.......
à charger, j'ai vite abandonné.(pas le temps pas le temps)Dommage!

Voila, c'est tout pour cette semaine, amusez vous bien!
Filo