mercredi 24 mars 2010

Au fil des mercières créé le 2010-03-24


Tout a démarré d'une question......
Mais au fait, comment ai-je commencé  broder, et avec quoi?


Question récurrente chez les brodeuses, évidemment!
Et je ne suis pas surprise de voir que la réponse est très souvent "en apprenant avec ma maman/tante/grand-mère...." tant la tradition (et l'école!) faisaient obligations aux filles de savoir coudre!
Tout a changé à peu près à ma génération, où la couture a été remplacée par le dessin, petit à petit, pardon les arts plastiques!
Très vite, tout ce savoir est tombé dans les oubliettes, aucune des filles des générations suivantes n'a appris  tenir une aiguille.
Au point qu'on arrive à un paradoxe assez surprenant: des brodeuses qui sont incapables de coudre un ourlet!
Et avant que vous ne vous précipitiez bille en tête, je tiens à dire que la tendance couture fleurit largement sur les blogs créatifs, et qu'il est très plaisant de voir des jeunes femmes manier avec autant de virtuosité la MAC, non mais! Néanmoins, le phénomène reste assez restreint, et sorti de la bulle "loisirs créatifs des aiguilles" on croise des ourlets agrafés et des trous bouchés avec des rustines, sauf quand il s'agit de  pièces de mode qui vous mettent carrément la fesse à l'air (mais le jean façon loque à faire briller les cuivres, non je ne m'y fais pas)
Tout ce grand préambule, pour vous raconter (ma vie) comment j'ai croisé le point de croix pour la première fois, à l'âge effarant de 32(?33?...)ans... J'étais rentrée dans une mercerie, et en attendant qu'on me serve, j'ai regardé l'étalage, et vu des kits DMC(non même pas, ça devait être un Princesse ou Marie Cœur, un truc comme ça!) qui pendaient là, accrochés à un cintre.
Ma foi, j'en ai pris un, et une fois rentrée, je me suis dépêchée de le déballer.... et me suis retrouvée bien perplexe devant les explications succinctes. (il faut dire aussi que je n'ai aucune, mais vraiment aucune imagination visuelle, et j'ai besoin d'explications TRÈS claires et TRÈS précises pour comprendre.... Vous savez, la fille qui comprend vite, à condition qu'on lui explique longtemps? Eh bien, c'est moi!)
IL s'agissait d'une corbeille fleurie de roses et d'iris. J'étais tombée sous le charme (les fleurs et moi, ça tient toujours!) et j'ai pris grand plaisir à la broder, même s'il me semble que ça m'avait pris pas mal de temps!
Et d'ailleurs, une fois la broderie terminée, je me suis trouvée un peu frustrée d'arrêter si vite, surtout qu'il me restait du fil! Alors, j'ai fouillé dans les magazines - l'époque j'étais abonnée à Fait Main, et je suis tombée sur deux petits papillons qui m'ont semblé tout  fait convenir à mon projet!
Le fait que mes insectes aient des ailes vertes et marron ne me gênait pas plus que ça, j'avais fait avec ce que j'avais sous la main!
Donc vous pouvez constater que mon tout premier kit a déjà été modifié...(ça promet!)Ensuite j'étais si fière de moi que je trimballais ma broderie dans mon sac, je la montrais, en demandant:"mais que faut-il que j'en fasse? Dois je l'encadrer? comment?"
j'ai fini par dénicher un cadre et hop!


A suivre....




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.