vendredi 21 mai 2010

Fistons Chéris

Je me rends compte que tout de même, il ne se passe plus rien de vraiment palpitant ici.....
C'est vrai, nos enfants ont déserté la maison, il ne reste guère que LaFille -qui passe son bac et ça se sait!-

N°1, n°2 et n°3 sont "casés", ont un travail qui les occupe largement, et une copine officielle, avec même un BébéChéri pour n°2 (elle a déjà 2 ans l'Héritière!) et font leur vie de leur côté.
Mais rassurez vous, Granchef prend soin de téléphoner toutes les semaines, samedi et dimanche,et  tant qu'il n'a pas eu de réponse, il réitère. Un vrai poème!
Parce que bien sûr, si Fils Aîné vit avec son téléphone dans la poche, pour ses contacts clients, ce n'est pas le cas de N°2 et 3, dont l'un a un téléphone professionnel, et laisse son portable à la maison, et pour l'autre qui éteint tout bonnement son portable quand il arrive au bureau.
D'où coups de fils à la fois paniqués et agacés que je reçois quelquefois le vendredi soir, "allô maman, qu'est ce qui se passe, papa m'a laissé 5 messages sur le téléphone?-Rien que je sache, je suppose qu'il voulait te parler?-Oui mais quand je le rappelle je tombe sur la messagerie!"
C'est que, pour compliquer un peu, le téléphone du Granchef est assez très vieux et un peu sourd; ce qui est gênant pour un téléphone, non?
Écueil supplémentaire, quand n°2 part en famille au pays de la petite Basque, en Basquie, donc; apprenez que l'air basque est étanche, le téléphone ne passe plus du tout du tout....Nous voilà 2 jours entiers sans nouvelles!!!!
De messages en messages, on arrive enfin à se parler au téléphone, au grand soulagement du Granchef, et à l'immense plaisir de l'Héritière, qui en vraie demoiselle, adore déjà bavarder au téléphone
-ALLO PAPI..................
-T ES LAAAAAAAAAAAAAAAAAA?
Car mademoiselle l'Héritière ne chuchote pas, elle claironne; à la grande joie du papé, (un peu sourd!) et qui adore gâtifier avec elle par téléphone interposé.
(ce qui n'est pas mon cas, j'ai toujours eu horreur de ces improbables conversations téléphoniques avec les petits, et non ça ne s'arrange pas.)

En revanche, s'ils ont besoin des lumières de mécano ou de bricoleur du Granchef, les garçons n'hésitent pas à téléphoner, de préférence à 7 heures du matin (ça travaille tôt un chef de chantier, didon!)
tout recemment:
-Allo papa, ma voiture fume et impossible de l'arrêter........(sur autoroute, en plus!)
-Alors il faut que tu fasse cette manœuvre et encore ça, et normalement ça va s'arrêter
(bon je fais raccourci,  moi j'ai eu droit  un cours magistral et détaillé sur les diesel et l'allumage) (dont je ne me souviens plus du tout)(tout ça pour une voiture de remplacement pourrie qu'on lui avait refilé en urgence)
Ou encore:
-Allo Papa j'ai besoin de mettre un grand tableau très lourd sur un vieux  mur, comment je le fixe?
-Allo Papa, je vais faire la vidange, je change aussi le filtre (à air, à essence....) ?

A chaque fois, Papa répond explique détaille (beaucoup beaucoup, il est très bavard! et tellement heureux qu'on lui demande conseil!)
Bref, le Granchef est un vrai Papa-Poule!

Et moi?
Moi on m'appelle à peu près exclusivement pour deux choses:
-Allo maman je remplis ma feuille d'impôt, je mets quoi là? (ça marche aussi aussi avec la banque la mutuelle etc....)
-Allo maman, j'ai 4 kilos de patates, qu'est ce que je peux faire avec?

J'avoue, je ne suis pas très "téléphone" et j'avoue aussi, mes enfants ne me manquent pas trop..ce n'est pas de l'indifférence, non, c'est juste que je suis ravie pour eux de les voir vivre bien sans nous.
Certes ils sont loin, et c'est vrai que quelquefois j'aimerais les voir, un peu plus souvent
Mais objectivement,  ils ont aménagé leur vie quotidienne, et c'est très bien comme ça!

Zut je voulais parler de n°3, ce sera un prochain billet!

3 commentaires:

  1. Ton raisonnement final est un peu le mien. Nos chères têtes blondes peuvent et doivent aussi se débrouiller sans moi...Et elles y arrivent. Et j'en suis contente ! mais je les aime aussi !!!

    RépondreSupprimer
  2. J'adore comment tu laisses tes enfants grandir et les laisser faire leur vie et tu les laisses. C'est formidable!
    bises

    RépondreSupprimer
  3. @Bleu Choc:Oui, tout à fait, et je pense que c'est normal!Et heureusement, ça n'empêche pas de les aimer, même de loin!

    @ Agnès: ben, je les laisse, mais c'est surtout eux qui ont décidé de partir, parce que les parents ça va bien, mais bon, ils avaient envie de faire comme ils voulaient!

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.