samedi 26 juin 2010

De retour

Alors l'Atlantique, c'est très beau, mais très froid, voire pluvieux, si si!
Le Granchef a beaucoup aimé découvrir cette portion de mer océan:
Admiration:
-Waouhhhhh tous ces coquillages: Et ces huitres! Mais regardez comme elles sont grosses, on va se régaler!
(non Granchef, les huitres de la plage ne sont PAS comestibles, non plus que les arapèdes que l'on appelle ici berniques -enfin je crois!-)
Perplexité:
-mais elle a encore foutu le camp, cette mer!  Et quand  est-ce qu'elle revient? Et les pêcheurs, ils prennent quoi ici? Avec quoi? Ahhh si j'avais su j'aurais amené mes cannes! (notez que l'homme ne possède pas juste une canne, mais tout un arsenal assez encombrant, il faut bien dire, auquel  rajouter boites hameçons et babioles diverses mais indispensables, comme de bien entendu)
Excitation:
-Et ces tourteaux et ces araignées, regarde comme ils sont beaux! Et pas cher! (ça c'est vrai, mais je crois que c'est un peu le pays , non? )
En dehors de la bouffe........
on a bien profité de nos petits, n°4 et son infirmière sont installés dans une maison charmante, neuve, à deux pas de la mer, yaka tourner la tête et on la voit -enfin quand elle est là!-
Comme ils s'étaient arrangés pour ne travailler ni l'un ni l'autre, on a eu droit aux visites guidées incontournables, airbus, le pont, et l'océarium au Croisic. La petite infirmière et moi avons bien rigolé de voir nos hommes, père et fils, se passionner pour les mêmes choses, se pencher ensemble sur les pontons , avoir les mêmes idées bateau/maison/voiture............

Mais comme le granchef ne serait pas LE Granchef auquel je vous ai habituées, il a bien fallu qu'il se distingue d'une façon toute personnelle!
Figurez vous que nous nous sommes embarquée pour ce long voyage, avec une voiture ........
qui ne démarrait plus.
Si.
Le démarreur (ce con) a rendu l'âme paf, au moment où, valises chargées, nous mettions le pied dans la voiture.
-Pas grave, yaka, (pousser) et puis c'est tout.
En effet, yaka!
je passe sur le fait qu'il fallait mettre (beaucoup!) d'essence dans le réservoir, et pas question d'arrêter la voiture, que nous avons fait étape du côté de Toulouse pour dormir, et qu'il a bien fallu se résoudre à couper le moteur... que chez fiston la rue n'est pas en pente, plat pays plat pays....
Ah qu'est ce qu'on a ri!!!! (jaune pour moi si vous voulez savoir, je n'étais pas, mais alors pas rassurée du tout!)
Au final, une fois rentrés  la maison, en se penchant sous la voiture, pour réparer tout de même, il s'apercevra..... qu'il s'agissait d'une cosse du démarreur débranchée . Ah ah ah.....
(remarquez, mieux vaut ça que devoir racheter un démarreur!)

Les photos!Les photos!Les photos!


















Le Granchef, avec son pull assorti au phare, s'il vous plait!

Sur la plage... coquillages et crustacés, blablabla....

C'est très beau, hein, je ne conteste pas.... Mais ça ne fait pas "vacances" pour moi,(trop frais!)

(Photo Artistique!)














La mondanité du moment: la SNSM fêtait  ses 100 ans d'existence et avait organisé une régate pour l'occasion. Devant, les machines de courses, et au fond, Monsieur Tout-le-Monde, qui avait le plaisir et l'avantage de pouvoir régater en même temps  aussi.
L'immense bâtiment gris béton-armé qu'on voit  derrière, est le fameux blockhaus allemand de la guerre, pas détruit, pour cause de solidité à toute épreuve.(Cache ta joie, pour la décoration du front de mer!)

Le lendemain, direction Le Croisic et l'Océarium, visite d'aquarium qui a enchanté tout le monde, moi y compris; si nos pêcheurs ont admiré toutes les espèces de poissons comestibles et non comestibles, sachant les reconnaître à la forme de leur dos, et au nombre de rayures sur les nageoires (si si!), je me suis plus amusée à regarder les manchots -qui ont l'air très manchots, pour le coup!-
Le grand hit des aquariums: les requins, ah glagla!!!!
C'est vrai que c'est très impressionnant, et encore pire quand on se dit "si jamais, je tombais nez à nez  avec ça, pôvre de moi!"














Madame Tortue, qui se laisse photographier sous toutes les coutures; mais je ne comprends pas pourquoi le fond semble tout noir, alors qu'il  s'agit d'un aquarium pas différent des autres .Nous distinguions parfaitement les rochers du fond. Un mystère de plus à rajouter au crédit de l'APN.

Tiens, des poissons d'un genre extraordinaire!














Et ça? C'est une murène Hénaurrrrrrrrrme! Elle était calée dans son amphore, ne laissant dépasser que son museau, et tout d'un coup a décidé d'aller embêter sa copine, elle a pris le temps de se déplier et de se déployer paresseusement, et j'ai eu tout le loisir de la prendre en images. Avez vous noté ce regard cruel?
Brrrrr! Et en Méditerrannée, quasiment sous nos palmes, le risque de croiser ces charmantes bestioles est plus réel que celui de croiser un grand requin blanc!
Une vue que j'aime assez,  du front de mer de Saint-Nazaire. Finalement, c'est encore à contre-jour que je m'en sors le mieux avec les photos....

Tiens, mais qui voilà?
C'est qu'au retour nous avons fait un arrêt à Bordeaux, débarquant (sans le savoir!) juste la veille du dernier examen oral de notre petite basque, qui avait l'air un peu chiffonnée, la pauvre!
Mais l'Héritière, elle, était ravie de nous voir!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.