jeudi 7 avril 2011

Feutre et art

Ou comment transformer une catastrophe vestimentaire en chef d’œuvre créatif.......

Que celle qui n'a jamais retrouvé son magnifique pull rose acheté à prix d'or, tellement rétréci que seule la petite nièce de 4 ans en aurait eu l'utilité, me jette le premier savon de Marseille.
C'est que voyez vous, vous avez ici affaire à une spécialiste du "dès que je lave mon pull, il est immettable..."
D'ailleurs, c'est simple, rien qu'en les regardant, paf, mes pulls cachemire  rétrécissent....

Oh, j'ai tout essayé, eau froide, eau tiède, avec savon sans savon, frotter, pas frotter, tremper délicatement, rien n'y fait; je dois me résoudre à mettre un pull un peu trop petit serré aux emmanchures.Pfffff.
(La vie est un long calvaire,comme dit Calpurnia)

Je ne dois pas être la seule... (allez faites moi plaisir, dites oui!) puisqu'est paru  ce magasine qui a fait fureur à l'AEF et qui continue à être bien vendu.
Techniquement, je pense qu'il s'agit de lainages feutrés (différent de la laine tricotée) associés avec de la feutrine...possiblement refeutrée aussi....
Non, j'ai refusé de l'acheter, MAIS j'ai tout de suite su que j'avais sous la main un gisement de matière première héhé!


Feutrons, feutrons, et j'ai -même pas peur- enfourné dans le lave-linge toute la tournée des pulls relégués dans le fond du placard..... A 60°, plus essorage, à fond, allons-y!


Conclusion et résultat des essais:
1er sur toute la ligne, le cachemire, qui rétrécit énormément et feutre, à proportions.
2ème, le shetland, qui rétrécit moins (à cause de l'apport des 20% de polyamide) mais feutre très bien aussi
Je n'ai pas testé le mérinos, dont je n'avais pas d'exemplaire sous la main. (de là à dire que je vais en acheter exprès pour, je ne pense tout de même pas!)
Au niveau des couleurs, rien n'a bougé, ce qui tout de même assez stupéfiant, car j'avais mélangé du blanc, du beige, du marron et du rose, et de l'orange.

Sur ma lancée de "soyons fous et essayons"  j'ai également tenté la teinture, sachant que c'est un peu plus difficile, j'avais eu des échos assez déçus...
Donc, un grand gilet blanc en Shetland, qui a fait les frais de ma furia créativa, est ressorti parfaitement vert anis, et convenablement feutré.


Le résultat en images:















Vu ainsi, ça ne ressemble qu'à ce que c'est: un tas de vieux vêtements chiffonnés.
Mais une fois rangés pliés ordonnés, c'est tout de suite plus sympa:













Le cachemire, même feutré, garde une douceur très agréable, par contre on ne voit presque plus le tricotage, tout est compacté

Et maintenant, mais qu'est ce que je vais faire de tout ça?
D'une part, m'en servir pour un patchwork commencé en janvier;













Le pull orange citrouille finint sa vie ici:















Et puis peut-être faire un plaid pour regarder la télé les étoiles le soir, style couverture de grand mère avec des petits carrés assemblés, mais je crains de manquer de matière première, pour le coup!!

2 commentaires:

  1. Deux achats de pulls cachemire qui ont finit diminué de moitié, même la poupée de ma princesse n'en a pas voulu pour dire.
    Direction poubelle et depuis je m'abstiens.
    Donc pas de matière 1er à te donner.
    FM

    RépondreSupprimer
  2. Oui ça fait mal au coeur!
    heureusement que l'été arrive, oublions la laine et ses déboires!

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.