jeudi 14 avril 2011

Oui mais non

 Quand je suis née, les fées qui se sont penchées sur mon berceau, ont casé la gentillesse dans le paquetage, avec le sourire et la patience....Elles ont aussi glissé la colère et l'étourderie, et aussi une dose consternante de naïveté, que voulez vous, personne n'est parfait, même pas les fées!

Je suis définitivement cataloguée comme une gentille personne, ne dit pas de mal des voisins, essaie de rendre service à tout le monde, n'est(presque) jamais de mauvaise humeur......
Certes, c'est bien agréable pour mes proches-du moins je l'espère!- et les moins proches;
mais il m'arrive trop souvent d'être victime de situations pour le moins désagréables.
C'est que je ne sais pas souvent  dire "non".
Oh, si un de mes fils avait demandé l'autorisation de se servir de la tronçonneuse, nul doute que j'aurais refusé avec énergie! Je ne suis pas sotte à ce point!
Mais qu'un improbable me demande quelque chose sans avoir l'ait d'y toucher, me propose "de prendre mon temps" , "d'y réfléchir" "de rappeler plus tard", d'"enfin c'est toi qui vois" , je me fais embobiner sans coup férir et me retrouve à ne pas oser dire non...
C'est bête, hein?

Dernière mésaventure en date:
je m'occupe -mal, en plus- d'une rubrique livre pour une association. A la suite d'un changement de bureau, j'ai dit que je ne voulais plus m'en occuper, tout en promettant de finir le trimestre, tout de même. Mais au lieu de le faire de façon officielle et écrite, j'ai fait passer le message à l'une puis l'autre.... ce qui n'est pas la meilleure façon de faire, je suis d'accord.
Événement familial oblige, je suis restée absente, et loin de mon ordi pendant une bonne semaine, et j'ai un peu oublié tous mes engagements... (ahem, le rouge de la honte....)
N'ayant plus de nouvelles, j'en ai conclu qu'elles se sont débrouillées sans moi.
J'ai tout de même envoyé un mail d'excuses "navrée, évènement familial, oublié, confuzédésolée, blablabla..."
Et c'est LA que je me suis fait coincer!
Parce que la présidente elle-même m'a téléphoné " je comprends bien, on s'est débrouillées, mais je t'assure, on a un nouveau modèle, il faut absolument que tu regardes, on a besoin de quelqu'un comme toi pour rédiger,car on ne sait pas faire, ton expérience et ton coup d'oeil (mouarf, je suis myope!) je ne te force pas, prends ton temps pour réfléchir......"
Quarante quatre minutes, ça a duré..... Oui cette dame, charmante, est très bavarde.....
J'ai bien essayé de placer mon modeste "non", mais il a été noyé emporté aspiré effacé sous son flot de paroles!

Vu de l'extérieur, "mais quelle quiche cette Filo, yaka lui dire non et basta"
Oui, mais non, voilà bien mon dilemme,  je ne veux plus, mais d'un autre côté, je sens bien que mon aide leur est utile et mon bon coeur toujours prêt à rendre service se sent horriblement honteux de refuser.....
Sortez moi d'là!!!!

2 commentaires:

  1. Ahahah! J'ai un peu cette tendance là aussi. Mais maintenant j'ai un truc qui marche bien "j'aimerais bien, vraiment, mais je manque de temps pour m'y investir vraiment, et je ne veux pas faire les choses à moitié"

    RépondreSupprimer
  2. @LaFéeDuLac: oui, bonne idée, mais en serai-je capable?????

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.