vendredi 6 mai 2011

Patch à Nantes

J'ai hésité à faire ce billet, parce que  beaucoup de visiteuses patcheuses beaucoup plus calées que moi en ont déjà parlé, mais j'ai trop aimé le travail de cette japonaise pour ne pas en parler....














Shizuko Kuroha, est une petite dame très aristocratique; je l'ai regardé travailler pendant de longues minutes, faisant courir son aiguille à tous petits points,laissant son ouvrage, chaque fois qu'on la priait de faire une photo; je me demande ce qu'elle a pu penser de ce salon, et des visiteurs occidentaux, si différents des japonais......


















J'avais déjà vu ces deux pièces à Sainte Marie aux Mines,c'est l'occasion de les admirer de plus près.
Ils sont assemblés à la machine et quiltés à la main; comme ils sont constitués de morceaux juste minuscules, et dans des tons de bleu, bonjour les yeux pour travailler! L’école japonaise est une école de patience et minutie.
J'admire.... je n'en ferais jamais autant, je n'en aurais pas le goût, mais ça reste époustouflant de maîtrise de minutie et visuellement, bien sur!



Comme je n'ai pas prévu de vous noyer sous une avalanche de patchs, je m'arrête là pour aujourd'hui!


2 commentaires:

  1. c'est vraiment beau et ce que j'aime le plus c'est le fauteuil en bois ......
    FM

    RépondreSupprimer
  2. @Lilou: en effet, il est sympa, c'est bien pour ça que je me suis débrouillée pour le caser dans la photo! Mais les organisateurs du salon avaient carrément fait venir un marchand de meuble (pardon, un décorateur!)pur les expositions, et c'est vrai que "ça le fait"!

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.