mercredi 11 mai 2011

Ubiquité

 
Mon travail me cause parfois des soucis, comme la dernière fois.
Mais il y a aussi des côtés sympas:
Des salons, des expositions  qui s'organisent dans ma région, et que je compte bien visiter. (ma vanité ne connait plus de bornes, quand je croise une artiste que je sais être invitée et qui me lance "vous y serez, naturellement, on aura le temps de papoter!" Ouh, mes chevilles attrapent la grosse tête!)

Et puis il y a les copines rencontrées peu auparavant qui organisent aussi des rencontres chez elles, beaucoup plus loin de chez moi, et qui m'invitent tout simplement. LE temps que je réfléchisse, elles ont déjà planifié mon arrivée, mon couchage, les activités,  je n'ai qu'à mettre les pieds sous la table arriver!


Ah quelle heureuse idée que ce oucaine à rallonge de l' Ascension, qui permet toutes ces manifestations. 
Sauf que, réflexion faite,  il me faudra être en même temps à Aix, à Fréjus et à Clermont-Ferrand!
Quelqu'un aurait-il  un kit d'ubiquité sous la main, parce que là, à moins de me couper en trois (pas question!) ou de renoncer (pas question non plus!) ça me parait assez mal engagé!

2 commentaires:

  1. J'ai la réponse à ce choix douloureux: Clermont-Ferrand. Parce qu'après, en un rien de temps tu es à Nickelcity et tu viens me faire un coucou!!
    (Dis, c'est quoi ton boulot? Il a l'air drôlement sympa!)

    RépondreSupprimer
  2. @MamyS: ça aurait été fort volontiers, mais je me déplace en train.
    Mon boulot peut être sympa, car il ne me rapporte pas un kopek (bref je travaille pour la gloire!)Je suis responsable de rubrique dans un magazine d'association qui parle de l'art du fil.

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.