mercredi 1 juin 2011

La guerre du concombre

Me voila assez fâchée aujourd'hui.
Après avoir subi la vache folle, puis les poulets aux dioxines (ou était-ce l'inverse? me rappelle plus!) et encore les saumons aux antibiotiques, et j'en oublie, voilà que même les modestes légumes sont à présent attaqués!


Eh bien j'ai marre, juste marre de ne pouvoir manger normalement!

J'ai le souvenir d'avoir un jour de mon enfance, croqué à belles dents dans une tomate du jardin, tomate bien mûre tiède, juteuse (ça dégoulinait didon,) parfumée et délicieuse, que j'ai mangée nature, sans sel sans sucre, comme ça, en dessert. Et souvenir de l'avoir jetée avant de l'avoir finie, tant elle était grosse  (et que sans doute, je n'avais plus guère faim) Si vous saviez comme je la regrette, cette tomate!!!!!!
Parce que maintenant, pour manger des tomates qui soient des vraies tomates, faut se lever tôt et chercher loin!

Sur l'étal, ça ressemble (vaguement) à de la tomate, et c'est tout! Toute l'année, on nous vend les mêmes tomates, même calibre, même couleur, même fadeur farineuse, et même prix! A croire qu'elles sont en plastique inusable?

J'en ai marre, jusqu’à  l’écœurement, d'avoir toute l'année le quatuor infernal, tomates poivrons aubergines courgettes, dans les bacs à légumes du supermarché.
Marre de voir du raisin en mars et des fraises à Noël, des cerises en octobre. Sisisi (hoche la t^te d'un air catastrophé)

Je suis affolée par le fait que mes enfants ne savent pas qu'il a existé un temps pas si lointain, zut, où les tomates (encore elles) ne paraissaient pas sur les étals avant le mois d'avril, et que durant les mois d'hiver on n'avait PAS de tomates fraiches, et on le supportait bien!

Je suis exaspérée de voir ces légumes déformés, énormes, tous sans goût ni saveur, tous de la même taille, (vous avez remarqué qu'il n'y a guère que les patates pour résister au calibrage?) qui viennent de pays où ils n'ont rien à faire?
Enfin, depuis quand les aubergines se laissent-elles vivre en Hollande? En Hollande, je vous demande un peu?


Quant à savoir quelle est la bonne saison pour consommer un fruit ou un légume, non seulement on ne sait plus, mais plus grave, les fabricants de légumes (désolée, mais non pour moi ce ne sont pas des maraîchers!)  tiennent si peu compte du calendrier naturel qu'ils nous fournissent toute l'année les mêmes légumes.
Et par voie de conséquence (ou pas) le choix sur les bacs se rétrécit inexorablement....

Et d'où viennent-ils, ces légumes lugubres?
En grande partie d'Espagne, ou du Maroc, mais encore de Hollande (cf les aubergines à l'EPO) d'Argentine,(oui l'ail vient d'Argentine!), d'Afrique du Sud, de Floride (les pamplemousses, c'est bien la seule exception que j'accepte de bon cœur, parce que ceux-là je les aime!), d'Italie qui est vraiment voisine alors on va dire que bon, accordé!, de Chine, du Pérou, et de beaucoup d'autres endroits exotiques; jusqu'aux malheureuses roses bottelées en mauvais bouquet qui viennent ..... du Kenya!
Il manque un seul pays dans cette carte du monde: la France, sauf pour les salades....(la France est un pays producteur de salades, c'est tellement connu, que mêmes les politiciens en font leur fond de commerce!)

Je n'ai pas fini de râler, mais je crains de vous saouler, alors je tranche en plusieurs épisodes!
Prochain arrêt: les marchés bio

4 commentaires:

  1. sur ce coup là je te donne entièrement raison, heureusement qu'il existe encore des petits producteurs qui fabriquent sur place leur propre légumes et donc pas de tomates ou cerises en hiver mais du choux du céleri rave et de la patate.
    Et tu as encore raison il y en a marre de ne pas savoir toutes les cochonneries qu'ils balancent dessus au nom de la sacrosainte consommation à tout prix.
    FM

    RépondreSupprimer
  2. je suis bien d'accord avec toi . rien ne vaut un légume du jardin ou un fruit du verger . mais tout le monde ne peut pas avoir un jardin!
    à défaut j'ai un marché à Créon ou on trouve encore de vrais légumes et fruits de saison .

    RépondreSupprimer
  3. Youpi!!! quelqu'un qui s'enflamme comme moi et qui râle... J'en rajoute une couche : y'en a marre de leurs légumes sans saveur, des fraises sans goût d'Espagne (je boycotte depuis des lustres), des melons du Maroc... Ohé à Cavaillon réveillez-vous et tu as oublié les haricots verts du Kenya "en hiver" (ma pauvre grand-mère en perdrait son latin..)
    Ah !! merci à toi, ça fait du bien de ramener sa fraise.
    Au fait, le sud j'arrête un peu de rouspéter, car nous avons un peu de soleil, un peu de nuages et nous avons pris le p'tit déj dehors.
    C'était divin!!
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  4. @ Lilou: oui, mais hélas, qui entend les consommateurs? Personne et on est bien obligé de prendre ce qu'on trouve!

    @Margaux: oui, et encore il ne suffit pas d'avoir un jardin pour s'improviser jardinier!

    @Martine: Tout à fait, et c'est bien là ma colère! On n'a pas de choix, on nous oblige à acheter des légumes sans gout ni saveurs venus d'endroits improbables...

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.