mardi 5 juillet 2011

Le jour où j'ai failli faire brûler ma maison

J'ai déjà parlé des feux de forêts et de notre vigilance autour de chez nous....
Mais je n'avais pas prévu qu'un jour, ce serait DANS la maison que j'aurais à me faire du souci!

Un après-midi tranquille "at home", ménage OK, lits faits, lessive qui tourne,  l'esprit satisfait du travail de ménagère accompli, je vais profiter de ma pisicine.

Une petite heure plus tard, je rentre, et renifle une drôle d'odeur, comme une fumée de cigarette, mais pas exactement. Perplexe, je suis mon nez et toujours sniffant comme un chien de chasse (glamour quand tu nous tiens!) j'arrive dans le cellier, où l'odeur se transforme nettement en odeur de feu électrique, clairement reconnaissable.....
Et c'est vers le tableau de fusibles que je me tourne, mais tout semble normal.....
Congélateur, alors? non, non tout va bien...
Frigo? Micro-ondes?
ah! lave-linge! Non, tout tourne normalement.....
Retour au tableau de fusible, qui sent décidément de plus en plus mauvais....

En effet.......
Il y a un logement de fusible qui est en train de  fondre gentiment, sans bruits, sans fumée,  et surtout sans faire disjoncter!
Je me rue sur le général, clac, (ouf!) puis deuxième réflexe, vais arrêter le lave-linge (très souvent, c'est lui ou son pote le lave-vaisselle, qui sont fautifs dans les fusibles qui sautent et autres fantaisies électriques).

Et très académiquement, je bascule le fusible fautif, et remet en route le compteur général, un peu inquiète , mais persuadée d'avoir agi correctement.
Oui, sauf que lorsque l'homme arrive trois heures plus tard, il se rend compte tout de suite, lui, que ça ne va pas du tout! Le fusible est resté coincé dans le logement, et continue de faire contact.
Pour une fois, mon étourderie aura été bénéfique: oubliant de remettre en route le lave-linge, j'ai évité que le fusible force et prenne feu....

Mais l'histoire ne s'arrête pas là!
Dimanche, famille en visite, "bonjour blabla, il y a longtemps qu'on ne s'est vus, vous avez fait bon voyage (cousins qui arrivent de l'autre bout du monde de la France, pfff!)" et -chouette!- fiston qui revient d'une semaine de travail  dans les vignes, avec, je vous le donne en mille......
un sac de linge sale GROS comme ça, au moins!
Direction lave-linge et première fournée, hop, ça tourne!

Pendant ce temps, les cousins nous racontent leur vie, on prépare le repas dominical, on s'occupe des petits qui veulent se pisciner tout-de-suite-maintenant, on ouvre une bouteille de rosé bien frais, bref, beaucoup de remue-ménage!

Pour aller chercher les glaçons je passe devant le tableau de fusibles, auquel je donne machinalement un coup d'oeil, et pousse un cri d'horreur............
Un mince filet de fumée s'échappe du fusible, (encore un petit effort et hop c'est barbeq!)
Cette fois c'est trois logements de fusibles qui ont eu le temps de brûler/fondre, avant que je me rende compte de quelque chose.
Là-dessus, la cousine, très encourageante, me fait remarquer très justement, que les étagère d'en dessous, sont remplies de choses éminemment inflammables: bougies, allumettes, éponges, verres et couverts plastiques...........(elle a de l'humour, la cousine, n'est-ce pas? )

Pour finir (mais ce n'est pas fini!) l'homme identifiera la vraie coupable: la pompe de la piscine.
Ce qui fait que nous avons passé l'après-midi du dimanche à jouer à l'électricien,  tirer une ligne provisoire, réparer le tableau de fusibles.
Tout ça avec les cousins dans les jambes qui sont de bonne volonté mais qui ont toute leur vie à nous raconter en express, plus les petits à surveiller (même s'il y a des détecteurs machins et des sécurités, je suis d'une vigilance extrême)

Et cerise sur le cocotier, la lessive de Fiston est restée en carafe!

4 commentaires:

  1. le truc qui crame comme cela dans la maison pas cool pour deux sous.

    C'est un radiateur électrique qui a failli faire passer ma fille de vie à trépas, heureusement que je me lève la nuit pour lire sinon on était refaite.

    FM

    RépondreSupprimer
  2. heureusement que vous avez vu le départ du feu et pu éviter des gros dégâts.

    RépondreSupprimer
  3. Le feu me terrorise! Et un feu qui couve gentiment comme ça... Brrrr!

    RépondreSupprimer
  4. @Lilou: Houla, bonjour la frayeur!!!! "on était refaites" =tu as de ces expressions, toi!;))FM

    @Margaux33: oui heureusement; et heureusement aussi que l'homme possède suffisamment de matériel pour dépanner et réparer ce genre de dégâts!

    @ MamyS: tu vois, je redoutais surtout des trucs flippants (chaudière qui prend feu, cheminée qui prend feu) des péripéties hivernales, quoi!Eh bien non, on a fait comme tout le monde, un bête court-jus électrique!

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.