mercredi 7 septembre 2011

La décoration en magazines

Reçu aujourd'hui le nouveau Campagne et Décoration.

Très beau, très cosy, très déco........
Oui bon et ensuite?
Pas de quoi en faire un billet, non?

Surtout, qu'à bien y réfléchir, je ne suis pas très versée en décoration, qu'elle soit d'intérieur ou d'extérieur!
Je ne suis pas une de ces "passionnées de déco" (rhhha que ce terme m'exaspère!) qui n'hésitent pas à saisir pinceau et peinture, qui manient la ponceuse et la cire à craqueler en virtuose....
Moi, rien que l'idée d'ouvrir un pot de peinture me fait partir en courant, je n'ai absolument aucune créativité (là, le mot est lâché!) en matière d'aménagement du territoire de la maison, et pour dire le vrai.....
Je ne m'en soucie pas plus que ça.
Je me suis rendue compte avec horreur que voilà des années que je supporte cet abominaffreux canapé offert par BelleMaman Herself (!) laid à faire fuir , incommode, immense...
Je me dis bien que: "faut  le virer ce truc yen a marre", et puis...........rien.

Mais, suivez -attentivement!- mon raisonnement (et vous allez comprendre):

Virer le canapé (vert bouteille, en cuir , mais on devrait interdire de telles inventions!) c'est facile. Et qu'est ce qu'on met ensuite, hein?
C'est que le salon n'est pas grand, et encombré; eh bien, yaka aussi virer:
-le piano (immense désaccordé ne sert à rien)
-mon bureau (le meuble de mes rêves depuis mes 8 ans qui a été scandaleusement annexé par MariChéri-et-son-bazar) et  où le ranger, alors?
-la table-du-téléphone-à dessus-en-marbre  (raccord avec l'Epouvantable canapé!) et où mettra-t'on, je te prie , le téléphone, hein, hein????
-la table basse du salon, en opaline, sur laquelle MariChéri pose ses pieds sans vergogne quand il regarde la télé, avachi qu'il est dans son Vert-Bouteille-en-Cuir
-tiens, la télé, justement allez poubelle poubelle!
(là petit aparté discret: la téloche est LE sujet de discorde: lui ne peut s'en passer, je ne la supporte plus; insoluble!)
-la bibliothèque, ahem, tu appelle cela une bibli, toi? ces étagères en vrac et MES livres inaccessibles tout là-haut? 
Au point qu'un jour, où je faisais la poussière, je suis tombée de toute la hauteur, et je me suis fait très mal! depuis ça poussière tant et plus, mais je ne remonte pas! Tanpis!
Mais c'est que les sous les deux étagères qui servent de repaire à mes livres, se logent les-autres-technologies: la chaine hi-fi (vestige de la jeunesse de monsieur),  additionnée d'un lecteur de cassette, d'une radio, d'un lecteur DVD-première génération, offert par nos enfants-, d'un ampli, d'un décodeur TV, et d'une platine tourne-disque; le tout empilé en de savants équilibres, avec un méli-mélo de fils électriques totalement extravagant (pire qu'un casse-t^te chinois!)

Qunad on voit tout ça, on se regarde avec MariChéri, on soupire, et on ferme la porte;
On verra ça .................
Plus tard!

6 commentaires:

  1. Le plus simple pour se séparer des encombrants est de déménager, ce qui permet d'offrir le superflu à ces pôvres petits jeunes qui s'installent.
    Plus de bibelots enfin le minimum, les livres là je me suis fait faire une étagère à ma hauteur.
    Épuration totale de tout ce que je traînais avec moi depuis 30 ans.
    Tu vois pas besoin de livre de déco pour épurer, de toute manière je fuis ce genre de truc comme toi.
    FM

    RépondreSupprimer
  2. @Lilou: Ah si ça ne tenait qu'à moi, j'aurais un lit une table une chaise, et basta!
    Mais l'homme collectionne entasse, garde thésaurise, ausecours!!!!!
    Plus amusant: les enfants, quand ils reviennent aux vacances, s'attendent à trouver la maison à l'identique, et n'aiment pas du tout les changements, quels qu'ils soient! Alors, on n'est pas rendu, moi je te dis!
    FM

    RépondreSupprimer
  3. Assez d'accord: déménager c'est l'idéal! En dehors des bouquins qui envahissent tout, nous avons un mobilier très limité. Pour me faire comprendre, quand je suis revenue de Mayotte, toutes mes possessions, toutes! tenaient dans une caisse de 4 mètres cube!!!!!

    RépondreSupprimer
  4. @MamyS: Ah oui c'est minimum, là! J'ai envie de dire bravo! En même temps, je sais très bien que vu le prix extravagant des déménagements, on réfléchit à deux fois avant d'embarquer le soliflore de tante Suzanne et les serviettes usées de mémé Germaine....;))

    RépondreSupprimer
  5. La description du canapé cuir vert me fait penser à un fauteuil que j'ai vu dans un reportage, furtivement... j'ai cru que c'était de la peau de rainette !!! (pour de vrai c'était du cuir et pour de vrai c'était Chirac qui était dedans) c'est vrai qu'il y a mieux en matière de couleur !
    Pour la bibli....c'est l'amoncellement d'une vie finalement ! Ca ferait un tabac dans un vide grenier !

    RépondreSupprimer
  6. @Rainette: oui c'est vrai pour la bibli,mais ce n'est pas une raison pour tout garder précieusement...

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.