lundi 3 octobre 2011

ôkilémignooooon!

Faisons nous partie, l'homme et moi, des "amis des animaux"?

Ici poules, lapins et pigeons, voisinent, non sans fracas quelquefois, avec des renards, sangliers, fouines,  blaireau(?), hérissons,  rats, souris et autres couleuvres; je compte pour rien les insectes et autres bébêtes de jardin . Et j'oublie les poissons rouges dans le bassin qui se multiplient allègrement, pour la plus grande joie des chats du quartier, qui viennent aussi "safariter" les mulots et rats des champs jusque sous le clapier.. AH c'est qu'on s'amuse ici!

Restent les chiens...Nous en avons eu trois; je  garde une tendresse particulière pour l'un d'entre eux, dressé par les enfants, pas très futé, mais affectueux, et très tonique, à qui nos zouaves avaient appris à faire des sauts périlleux.... spectaculaire! Et qui savait jouer au rugby - bloquait le ballon sous sa gueule et traversait le terrain à toute vitesse, pendant que 30 gugusses s’époumonaient en lui courant  après, ça le faisait rudement marrer le cabot!

A cette époque (éloignée?) nous vivions vraiment dans la campagne,  s'il passait trois voitures dans la journée, c'est qu'il y avait eu "foule". Aussi, nous pouvions nous permettre de laisser le chien vivre dehors en liberté, sans que cela ne cause de nuisances...
"Pas de chien dans la maison, et pas de ballon dans la cuisine" tel était mon mantra face à mes petits monstres toujours pleins d'idées et d'énergie.

Ce temps-là étant révolu,  nous nous retrouvons maintenant sans chiens et sans enfants.... quel silence dans la maison! J'ai eu du mal à m'y faire....

Si bien que l'autre jour, lorsque FifilleChérie est arrivée remorquant après elle ce petit truc en laisse, nous n'avons pas manqué de nous exclamer: "oh qu'il est mignon! Mais il est tout petit?"



 
















La "chose" répond au nom de "Gustave" -année des G- a 4 mois tout juste, et se range dans la race (catégorie?) des Jak Russell; vous savez "la voix de son maître"? Ben voilà c'est lui!

L'homme a bien ri en le voyant et lui a tout de suite fait une place sur son canapé .....
Pendant que je me raidissais face à cette incroyable violation des règles sacro-saintes de cette maison: pas de chien dedans! Et que la Fifille se faisait toute petite "mais maman il est tout petit....., il ne fera pas de bêtises c'est promis!"


J'ai beaucoup de mal à admettre qu'on n'admette pas mon exigence.... Chacun chez soi fait comme il l'entend, et si pour vous, l’éclate c'est d'avoir 3 chiens/chats dans votre lit, c'est vous que ça regarde, et il ne me viendra pas à l'idée de m'en mêler!
Mais que Moi, je ne tolère pas les animaux dans la maison,  voilà qui parait inique et égoïste, et tous les propriétaires des dits animaux,  n'ont de cesse de me faire fléchir, et invitent d'office leur compagnon dans mon salon; que cela me gêne, ne les gêne pas;  que cela me donne du travail supplémentaire,  et on me rétorque "oh mais il n'est pas sale!" que je puisse en être agacée, et je n'ai "pas de patience" et je suis "sévère, rigide" et dieusaitquoi encore.....

Débarquer  en pays conquis avec Médor-en-laisse, chez moi , m'exaspère. Chaque fois, je suis obligée de me justifier, d'expliquer,  pour un résultat inutile, d'ailleurs, on ne m'écoute même pas....
Il ne s'agit pas de discourir sur la nécessite ou pas de réserver une place aux animaux dans la maison; il s'agit juste de respecter ma demande, j'ai quand même le droit de penser et de faire différemment!  Non?

6 commentaires:

  1. Oh que oui! Cela te consolera-t-il t'apprendre que je suis psycho-rigide voire intolérante quand je refuse que les enfants des autres aillent seuls à la cuisine, se servent dans le frigo etc, etc... Quand je dis "pas de chien chez moi", c'est "pas de chien ni dans la maison ni dans le jardin: je n'en veux aucun, c'est clair pourtant!
    Et contrairement à la question qui vient immédiatement: oui, j'aime énormément les enfants. En revanche, non je n'aime pas les chiens. J'ai le droit, non?

    RépondreSupprimer
  2. @MamyS: pff alors nous sommes deux psycho-rigides!! Ou alors c'est que nous avons une idée de l'éducation trop "ringarde? rétrograde? vieillote?" hum...
    Quant aux animaux, oui je les aime, ou plutôt je les respecte en tant que tels (d'ailleurs c'est toujours moi qui ai droit à LA grosse léchouille bien baveuse, ou au chat qui plante ses griffes sur mes genoux -aïeuh!-) mais je n'ne veux pas chez moi. Point barre.

    RépondreSupprimer
  3. désolée on est trois psycho-rigides et perso cela ne me dérange pas du tout.
    Ils pensent ce qu'ils veulent mais dans ma maison on fait ça que je dis, sinon je grogne très fort, et gare à ceux qui s'opposent je mords
    FM

    RépondreSupprimer
  4. @Lilou: ben tu as raison, on va mordre, voilà!;)
    FM

    RépondreSupprimer
  5. Filo, je respecte ta vision des choses !
    (tu as une maison ?)
    Moi, j'ai 3 chats qui cohabitent avec moi, mais c'est moi qui commande !
    l'été, je leur conseille la terrasse... mais l'hiver... c'est forcément l'appart !!!
    Eh, j'ai pas dit mon lit pour autant ! Chacun a son "dodo" !!!

    RépondreSupprimer
  6. @Rainette: oui maison (trop grande quand il faut que je cause à mon aspirouche!!); ceci dit, j'ai bien précisé que chacun fait chez lui comme il l'entend et je comprend tout à fait qu'on aime avoir chez soi la compagnie de ses animaux, de compagnie justement!

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.