mardi 27 décembre 2011

Compte à rebours 2

Noël, c'est fait, et d'un!
(ouuuuuuuuuuuuuuf)

Trop de stress trop d'argent dépensé -comme s'il nous fallait nourrir un régiment pendant 15 jours- c'est finiterminé, on s'y prendra différemment les prochaine fois.(ou pas)
Je rêve-comme chaque année-  d'aller faire pique-nique de Noël à la plage, aux antipodes, là où c'est l'été.
Quoiqu'à y bien réfléchir,  il faisait tellement beau ici le jour de Noël qu'on aurait bien pu y aller (à la plage, pas en Australie!)

Copine de n°4, qui y est en ce moment, elle, en Australie, nous a souhaité NoyeuJoel , par webcam interposée, au grand ébahissement de ma belle-mère, qui voyait ça pour la première fois. "Ça c'est extraordinaire, alors!" fut son refrain pendant un grand moment. J'ai trouvé sa naïveté rafraichissante.

Bref, passons sur cette journée, qui ne restera pas dans les annales.

Et revenons à nos moutons:
LA date fatidique approche à une vitesse vertigineuse.....
En même temps je commence à saturer sévèrement de toute cette pompe, qu'on les marie, et qu'on en finisse!
Les conciliabules se font frénétiques autour de la table,  Petite Basque qui sous des dehors très sages et posés, a une âme très gaie, a inventé suggéré des petites blagues mémorables, à base de déguisements (Yvette Horner, vous imaginez!) et de jeux de scènes!

Pour le moment le clou de l'angoisse revient à Monsieur Mari (oui encore lui) au chapitre costume:
Il a commencé par décréter qu'il irait seul acheter son costume.  (Ca tombe bien, chéri, je n'avais PAS prévu de t'accompagner!)
Qu'il avait bien le temps.. (Ahaha, on rigole tous ensemble!)
Si encore, il était taillé d'un format "standard" il n'y aurait pas vraiment matière à s'affoler. Mais l'homme, ancien joueur de rugby, est un modèle grand, très grand,  format. Lequel format cultive pour l'équilibre de la silhouette, l'amour du bon vin, de la bonne chère, en quantités respectables, et la bière en gourmandise.......avec à la clef, comme vous pouvez supposer, un tour de taille imposant!

Après a voir vu filer les dépenses pour Noël, malgré ma science de l’économie domestique, l'homme a décrété que son pantalon bleu marine et sa chemise blanche, ça ira comme ça. Suffit juste qu'il rentre dans le pantalon.... (ahem)
J'ai bien tenté d'argumenter que tous ses fils avaient fait l'effort d'investir dans un complet, eux, que c'est le mariage de son fils, là-quand-même etc.... que les photos -tu y penses aux photos (aparté entre vouzémoi: oscours, en plus des Fricassées de Museau, on aura aussi les séances photos, omondieumondieu, ça n'ne finit jamais?) (fin de l'aparté)

Mais non l'homme est buté, et pas vraiment intéressé par ce bourdonnement de ruche folle autour de lui (ou alors, ça l'agace prodigieusement...) il vise les planches au roi merlin, la nouvelle disqueuse au bricodépôt, achats utiles, certes, mais un peu décalés par rapport à la préoccupation du moment!


Donc la question du compte à rebours est la suivante:
Aurons nous tous une tenue de cérémonie complète? (Mal barré pour moi, je n'ai pas encore de chaussures!)

Les paris sont ouverts!

5 commentaires:

  1. Et quand tout sera fini, tu te diras : Et voila une bonne chose de faite.
    Et tu sera prête pour les suivants...ben oui vu le nombre de galopins et galopine que tu as.
    Te connaissant un peu, je dirai que le mari chéri sera beau comme un cœur sur les photos et toi tu auras les bonnes chaussures.
    FM

    RépondreSupprimer
  2. Déjà, s'il ne se met pas au premier rang des photos, on ne verra pas son pantalon. Et d'une ! Ensuite, s'il garde sa veste boutonnée, on ne verra pas que le pantalon ne ferme pas. Et de deux ! Enfin, j'en étais à ton chapeau pas à tes souliers. Surtout, fais attention : porter des chaussures neuves, c'est ampoules assurées ! Fonce les acheter et porte-les...
    Bon courage, Noël est arrivé, est reparti, il en sera de même pour le mariage. Vivement le compte-rendu de la semaine prochaine. Bon courage !

    RépondreSupprimer
  3. Un gros encouragement à J-1. Je suis de tout coeur avec toi !

    RépondreSupprimer
  4. Bon, alors, c'est DE-MAIN, the D-Day...
    QUe j'ai hâte d'avoir les compte rendus circonstanciés, avec quelques photos à l'appui.
    Je suis convaincue que tout ce stress était inutile, et que tout sera parfait... mais l'un ne va pas sans l'autre.
    Allez, dans 24 heures, ils auront dit OUI...
    Belle vie aux amoureux. Bon repos aux parents...
    Sourire

    RépondreSupprimer
  5. @Lilou: oui j'avais les chaussures et oui nous étions tous bien cirés pomponnés!

    @Alphonsine: oh que j'ai pensé à tes conseils, sur les chaussures, néanmoins je n'ai (presque) pas eu mal aux pieds.
    Merci pour ton encouragement!

    @RdT: Parfait ou presque, mais un bon souvenir et beaucoup d'émotion quand même!!

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.