vendredi 2 décembre 2011

Très cher parfum

Un des cadeaux "standard" de Noël, c'est bien le parfum.
A croire qu'on sent vraiment mauvais, pile à ce moment là? Ou qu'on ne se parfume qu'en hiver?
Ou alors, c'est plutôt qu'on subit un tel matraquage publicitaire qu'il nous est impossible de passer à côté!

Le parfum, c'est un tout, on nous vend non seulement l'odeur divine, mais aussi l'emballage, la signature, bref tout le rêve construit autour.
Tout çà a un prix....
Bien souvent excessif!
Ce qui m'a mis la puce à l'oreille, c'est un article dans une revue de consommateurs, où les gérants de parfumeries  avouent qu'ils n'ont pas vraiment la possibilité de vendre(comprendre faire des soldes importants) comme ils veulent, et qu'une certaine politique de prix doit être pratiquée.  (sinon tu comprends, galvaudage des prix ,rabaissage de la marque blablabla et surtout pénalisation pour la parfumerie. Bien entendu!)

Il m'est arrivé plusieurs fois de fouiller le net à la recherche de La Bonne Aubaine en matière de parfum.
On en trouve, ne croyez pas! Mais ailleurs qu'en France, et dès qu'il s'agit de commander, il faut s'attendre à payer des taxes douanières, en plus de la commande. Je ne tiens pas à m'aventurer dans ce domaine-là.

Cependant,  je refuse d'avoir le même sent-bon surmarketé (ouh ça se dit ça?)victime de pub, avec l'incontournable "coffret-de-Noël" assorti.
Je veux bien payer, mais pour un vrai "jus", pas pour de la pub! (ah mais!)

Acheter sur Internet me parait difficile, je trouve indispensable de faire des essais.

 C'est là que je trouve un article de la revue Welleda, qui parle de fabriquer  soi-même son parfum.
Eh bien, là voilà ma bonne idée !
En fait c'est super-simple:
Yaka:
-avoir des huiles essentielles
-en mélanger tant de gouttes de l'une (notes de fond) avec tant de gouttes de l'autre (notes de cœur) et tant de gouttes de la troisième (notes de tête) et assembler avec de l'alcool à 70°.
C'est tout simple, non?

Séduisant au premier abord..........
Mais en réalité, bien difficilement réalisable!
J'ai quand même creusé un peu la question.....
Et suis encore plus dubitative sur la possibilité de faire son parfum en amateur.

D'abord, trouver de l'acool non dénaturé est une entre prise ardue -la vente en est interdite- certains l'ont remplacé par de la vodka......
Ensuite, il faut connaître suffisamment les H.E. pour savoir quelle odeur elles vont développer les unes avec les autres, ce n'est pas évident du tout!
Et accessoirement, certaines huiles sont juste hors de prix! Si l'eucalyptus radiata est un grand standard qu'on trouve à 2/3 euros le flacon de 10ml, on paie  jusqu'à 30 euros les 2  (oui DEUX) ml d'HE de rose de Bulgarie.
Ahhhhhh!
Il s'avère que deux à trois HE sont à peine suffisantes, sauf à vouloir une fragrance basique , comme par exemple se faire un parfum de lavande.

Une fois qu'on a réalisé son mélange, il faut le laisser mûrir pendant 3 à 4 semaines, avant de le tester...Et si l'odeur a "bougé" ou qu'elle ne convient pas, bah, il faut tout recommencer!

De plus,  il est nécessaire d'investir dans du (petit) matériel, être super-précis et minutieux dans ses manipulations -exit mon cher pifomètre!- pour jouer au petit parfumeur.

Et il faut vraiment bien connaître les HE pour savoir les assortir. Certaines n'ont d'autre utilité que de "fixer" les odeurs, certaines ne se mélangent pas entre elles, bref, il faut un savoir-faire et une vraie culture.
C'est pas pour rien, d'ailleurs, qu'on a inventé la profession de "nez".

Bon, Filo en parfumeuse ce n'est pas demain (quoique je n'abandonne pas l'idée tout de même!) en revanche ma promenade internetesque m'a permis de faire des découvertes.

D'abord , certains sites de produits naturels sont vraiment complets, on y trouve de tout -savez-vous ce que c'est que le sel d'Epsom? c'est là
J'y ai passé des heures, tant j'ai trouvé de choses amusantes et invraisemblables. Si vous vous sentez l'âme d'un petit chimiste, vous pourrez vous fabriquer tous les produits de soins/beauté/maquillage qu'on achète en parfumerie. Yatou, yatou, même les fiches techniques!
(tiens, d'ailleurs je me demande pourquoi ça ne rentre pas dans "loisirs créatifs"? Ca ferait une ouverture géniale ça!)

Et j'ai aussi trouvé des sites de parfumeurs, un vrai à l'ancienne, qui peut même vous fabriquer votre parfum-rien-qu'à-vous, avec essayages, s'il vous plait!

 C'est tout de même d'une autre classe que le"coffret-cadal" de Cé-Faux-Rats!

6 commentaires:

  1. tu devrais faire un tour par là : http://www.aroma-zone.com.
    Leur prix sont vraiment intéressant.
    Quand à la fabrication de son propre parfum j'ai des doutes n'ayant pas de nez, et puis, et puis cela fait 30 ans que je suis fidèle à shalimar que je m’achète quand j'ai les sous.
    FM

    RépondreSupprimer
  2. Si j'ai le nez fin, il n'en reste pas moins que la "construction" d'un parfum n'est pas si simple! En revanche, et c'est étonnant, je suis aussi une fidèle de Shalimar. rencontré quand j'avais 16 ans, je ne l'ai plus quitté. J'en aurai 53 en janvier. Pour mes enfants et mon mari, ce n'est pas un parfum c'est mon parfum voire mon odeur!

    RépondreSupprimer
  3. MamyS : j'ai 54 ans et c'est mon parfum depuis 34 ans pour ma fille aussi c'est mon parfum, mon odeur.
    Étonnant, vous avez dit étonnant ..... Dis nous Filo toi aussi...?

    RépondreSupprimer
  4. Et bien je vais trancher sur vous : j'avais un parfum, un seul, mais mon mari en a décidé autrement : il rentre parfois à la maison avec un flacon, bien joli, et qui sent si bon... Et puis il change, mais la note fleurie reste toujours dominante, avec du lilas et du muguet. Je m'y suis habituée, et j'aime ce changement...
    Quant à faire son parfum soi-même, merci Filo pour avoir dégrossi le problème pour nous, c'était bien intéressant !

    RépondreSupprimer
  5. @Lilou: oh oui c'est déjà fait, mais il y a tellement de choses qu'on s'y perd un peu....

    @MamyS: Impressionnant! Je peux bien comprendre qu'il soit devenu "ton odeur", j'adorerais qu'on me reconnaisse ainsi!
    @ toutes les deux: non, vraiment pas pour moi -j'ai fait un tour à la parfumerie pour tester encore , mais ça ne me plait pas du tout pour moi!

    @Alphonsine: Ton mari a le nez affuté alors? Et il y pense , lui! Mari de moi est tellement effaré du prix des parfums qu'il se sauve en courant!
    Et si tu te décides à faire des essais parfumesques, raconte nous!

    RépondreSupprimer
  6. Je ne crois pas avoir envie de faire des essais de parfum. C'est intéressant intellectuellement, c'est tout. Mais j'ai d'autres passions que celle-ci !

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.