jeudi 5 janvier 2012

D'abord le chapeau......


Parce que celui là m'a donné bien du tracas, j'en avais déjà parlé  

En réalité, j'ai un peu arrangé la réalité; le chapeau, je l'avais acheté en même temps que la robe.

Oui, mais quand je l'ai eu installé à la maison, je me suis regardée  droit dans les yeux et me suis dit:
-non mais franchement, tu as osé acheter ça?
Mais qu'est ce que c'est que ce machin à la Geneviève de Fontenay? C'est ridicule et importable!


D'où, bien sûr, ma quête effrénée d'un nouveau chapeau, plus conforme à mes idées.
Que je n'ai pas trouvé; et puis, reconnaissons, qu'à un moment, il faut bien arrêter ces petits caprices, et savoir se débrouiller avec ce qu'on a!
 Et voyons le côté amusant, voire -oh!- créatif de la chose!

Alors en avant le bricolage.....
Je n'ai pas hésité à sacrifier l'étole de la robe, pour l'installer sur le chapeau, avec un gros noeud-noeud derrière.
Ah le noeud-noeud! Tout un symbole, une histoire, une obligation, quoi!
La petite touche féminine qui finit une robe, un haut, des chaussures; des noeuds-noeuds, on peut en mettre partout, que ce soit un petit décor discret, ou au contraire un gros chou bien rebondi.
Bref, vous l'aurez compris, pour moi, pas de tralala sans noeud-noeud!

Le dire c'est bien, le faire.... une autre paire de manches!
Car il s'agissait de faire un joli nœud  avec deux grosses coques et le coeur bien gonflant, et surtout que le tissu ne soit pas tortillé....
Quel brin doit on passer dessus ou dessous, je ne saurais vous dire.
J'ai tenté, recommencé plusieurs fois, et d'un coup, pouf, mon joli noeud est apparu!
On ne touche plus rien, vite quelques coups d'aiguille pour consolider le tout, et pour tenir le ruban autour du chapeau....
Et une jolie fleur blanche avec quelques plumes en décoration sur le côté.
Je dois avouer qu'en prévision de mon bricolage, j'avais non sans mal dévalisé le Claire's; non sans mal, car vous pensez bien que les fleurs blanches ne sont pas de saison en décembre; mais j'en ai déniché 3 ou 4 fichées sur des pinces à cheveux.
Alors, résultat?
tadammmmmmm:





Ouaip, ça le fait!
Dans la foulée, j'ai même rhabillée la petite pochette très classique, très rigide, très sobre.....avec une autre petite fleur blanche...
Je suis passée du trip "noeud-noeud" à celui "fleu-fleurs"!!



                                                                                              

6 commentaires:

  1. Tu me rappelles ma mère, pas satisfaite du retombé de la manche gigot de ma première robe de mariée.
    Elle a tout démonté deux heures avant l'heure fatidique.
    ps: le chapeau trop jolie

    FM

    RépondreSupprimer
  2. Et voilà pourquoi le chapeau est si bien assorti à la robe.
    Et le costume du beau-père, on saura s'il en a trouvé un à sa taille la veille du mariage ?

    RépondreSupprimer
  3. Oui, voila ton secret pour un si bel ensemble!! Comme Alphonsine, j'attends la suite.... Parce qu'on veut tout savoir!

    RépondreSupprimer
  4. @Lilou: Argggh, 2h avant,l'angoisse!Même si maintenant ça fait bien rigoler, sur le coup, bonjour le stress!!FM
    @Alphonsine: Ahaha suspense!la suite arrive!
    @MamyS: patience patience!
    En fait j'ai fait hier une mauvaise manœuvre, et tout mon texte a été effacé! :(

    RépondreSupprimer
  5. et bien non même pas, ma mère nous a habitué toute petite à ce genre de chose....donc pas de problème, elle gère comme une malade enfin à l'époque.
    FM

    RépondreSupprimer
  6. @Lilou: Bravo , mais quand même, quoi juste CE jour-là!FM

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.