vendredi 27 avril 2012

Intrigant... la réponse!

Alors en images:















Toujours pas clair?....
En entier, alors:














Vous ne voyez toujours pas?
C'est un raté,-mais bien raté, alors! - d'une feuille, enfin d'une palme de cet arbre-ci (Phoenix Canariensis)




Car oui nous avons un palmier-pardon un phénix des Canaries, ça fait tout de suite plus chic!- dans le jardin,  pas aussi majestueux, d'ailleurs, et fort mal placé juste à côté de l'étendage, ce qui donne une chance sur deux de se crever un œil quand on va étendre le linge (dois-je réellement suspendre la lessive hummm?)

J'aurais souhaité qu'il crevât pendant le gel, raté ça supporte très bien le froid, qu'il brulât pendant l'été, raté il adoooooore la chaleur, bref, on ne s'en défait pas, et comme mon jardinier de fils a poussé des grands cris quand j'ai évoqué l'idée de le couper, eh bien, il reste là.....


Ce qui m'amène à parler de la seule infestation que redoute ce palmier rustique, l'attaque du charançon rouge du palmier, qui fait actuellement des ravages dans tous les départements du bord de la Méditerranée.
Ces pauvres palmiers qu'on voit dans les jardins public, ou au bord des routes, avec le panache tout flapi, sec, plein de branches mortes - ou alors, tout nu sans plus aucune palme -
Voyez la fiche wiki, ou encore les sites des mairies, car toutes les instances sont concernées, depuis les collectivités, jusqu'aux particuliers (obligation de déclarer une attaque de charançon et traitements qui vont avec)
Les traitements, d'ailleurs sont peu nombreux: soit le palmier est trop atteint et on doit l'abattre et le détruire sur place, soit on peut le sauver en enlevant toutes les parties abimées,et en traitant avec des insecticides très, mais alors très très puissants, donc très très très toxiques....pour les hommes aussi, pas drôle.

L'autre particularité, c'est que la larve de ce "charmant" insecte, une fois installée dans le bois creuse ses galeries, aménage ses nids, bref, fait comme chez elle, et se nourrit du bois de palmier....
Aussi, lorsque le palmier est soit traité, soit abattu, il s'en dégage, dès les premiers coups de tronçonneuse, une odeur pourrie absolument écœurante et insupportable....à vomir pour de bon, dit Fiston!


Alors, j'ai reconsidéré notre palmier d'un autre œil....
Finalement, il est en pleine santé, il pousse bien -je me demande comment,  il est accroché en bord de restanque, un jour quelque chose va dégringoler, le palmier ou les pierres, ou le tout!
Et ça fait plaisir à Fiston de voir ce beau palmier!
Alors .......

Filo

2 commentaires:

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.