vendredi 29 juin 2012

Confitures!

L'autre jour , ma fille était à la maison, avec une très chère amie d'enfance.
Pia pia pia, ces demoiselles ne s'étaient plus vues depuis longtemps.
(De toute façon la capacité de bavardage féminin n'a rien à voir avec le temps d'absence des copines: même avec celle qu'on a quitté il y a 10 minutes, on peut encore parler deux heures durant... )(au téléphone)

Bref, goûter, avec brioche, confiture... rien d'extraordinaire, en fait.
Et pourtant stupéfaction intense de la petite, qui, à 20 ans, n'avait jamais vu de confitures maison!

C'est nous qui étions étonnées, pour le coup!
Comment, Elo, ta maman n'a jamais fait de confiture, ni personne dans ta famille?
Ah non non jamais; elle ignorait même que ça existait!

(J'en suis encore toute ébahie, un mois après!)

Personnellement, je trouve au placard à confitures bien rempli, un charme fou, et ça me donne le sentiment d'avoir "bien travaillé", et que cela se voit! (allez donc "bien travailler" en passant l'aspi ou en faisant les poussières, le résultat n'est pas du tout le même)


En ce moment, c'est:



(du jardin, bien entendu)

































Et une fois dans le placard, ça donne ça:


Miammm!

5 commentaires:

  1. Il m'arrive aussi d'en faire de temps à autre, mais des petites quantités, c'est surtout pour montrer aux enfants comment on fait... Et puis vu le temps qu'il leur faut pour ramasser un saladier de mûres, autant te dire que je risque pas d'en faire autant que toi !
    Incroyable quand même que la copine de ta fille n'ait même pas su que ça existait la confiture maison... Elle croyait que ça venait d'où ? La prochaine fois, faudra lui expliquer qu'on peut aussi faire de la compote :-)

    RépondreSupprimer
  2. Il va falloir que je me mette aussi aux confitures... mais je n'ai pas de si jolis abricots, ils me font bien envie.

    Une amie (la quarantaine bien passée) a contemplé avec stupeur notre énorme noyer, et m'a demandé : "c'est quoi ?" Elle ne savait pas comment poussent les noix...

    Et moi-même, à 20 ans, j'ai bien fait rire des amis à qui je demandais à aller voir l'arbre à melons dans leur jardin...

    RépondreSupprimer
  3. Du même ordre, quand la bande de potes de mon grand déboulait à la maison ils s'extasiaient sur le bon goût des frites maison... Et mon grand était tout fier d'avoir la seule mère qui épluchait les patates pour en faire de VRAIES frites!

    RépondreSupprimer
  4. @la Fée du Lac: elle ne savait qu'acheter des confitures au supermarché. Pour elle conserves et confitures, c'est un autre monde!
    Moi aussi les conf' c'est en petites quantité, comme ça, quand ça rate, ce n'est pas une grosse catastrophe!
    Et contente de te revoir ici!

    @Alphonsine: oh, les fruits du jardin, c'est rares qu'ils soient aussi beaux! Et on peut parier que l'année prochaine, on en aura pas, ou alors ils seront minuscules et véreux....
    Quant à moi, je peux donc avouer que je n’ai jamais vu en vrai un plant de lentilles...et qu'il a fallu attendre qu'un jour on tombe en panne dans la plaine d'Arles pour que je vois de près un plant de riz! Bah on ne peut pas tout connaître!!

    @MamyS: Sûr qu'il avait de quoi être fier!Ca me fait penser à ma soeur qui me racontait comment sa copine américaine était restée sans voix de la voir faire une vraie mayo maison!

    RépondreSupprimer
  5. Pour les plants de lentilles, si tu veux en voir, tu viens chez moi! C'est LE pays de la lentilles verte!

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.