mardi 17 juillet 2012

Les vacances au bord de la mer part 3

Fiston nous met tout de suite dans l'ambiance allemande:
on fait tout à pied ici, maman! le pain? à pied! les courses au super marché du coin? à pieds! (la preuve?:
L'homme à pieds...pressé d'arriver à destination

Sinon c'est:
à vélo!
A notre grande surprise, voire ahurissement, les vélo prennent le métro, il en monte et il en descend à tous les arrêts pratiquement.....
Moi ça m'épate, (et ça me fait bien rigoler quand même) qu'on puisse aimer son vélo au point de ne pas s'en séparer de la journée....

Je rappelle tout de suite à tous les ricaneurs et autres moqueurs, qu'ici chez nous-enfin chez moi- le vélo de ville est une espèce relativement rare, pour lequel peu de pistes sont tracées, même en ville, et que de toute façon, les automobilistes roulent bien trop vite sur des voies bien trop étroites, pour qu'on puisse pédaler sans risque de finir au cimetière en moins de temps qu'il n'en faut pour éternuer...

Bon... "A Rome, fais comme les romains", nous irons donc à pieds.... et en métro, ce qui nous convient tout-à-fait, pendant que fiston part travailler....
Munis d'un (micro)plan du métro et d'un indication succincte -"vous descendez à Jungsfernstieg, c'est là qu'est le centre ville"  nous nous lançons à l'assaut de la ville!
Et quand nous débouchons à l'air libre:














Pas mal, non?
Sous vos-zieuzébahis, l'Hôtel de Ville















 Extérieur/Intérieur









  Et encore, l'indétrônable petite-Boite-Bleue Internationale:
(Surprise de l'homme, persuadé qu'il s'agissait d'un produit américain... américain! je vous demande un peu!)
 Et nous aurons réussi le tour de force de passer 4 jours à Hambourg sans-presque!- manger de KurryWurst saucisses:














Repas vietnamien (thaïlandais?) pris dans un excellent restaurant au troisième étage du passage de l'Europe, grand centre commercial situé sur la place.
la vue depuis le restaurant

Evidemment, ni l'homme ni moi ne parlons allemand, tout au plus arrivons-nous à baragouiner un anglais très approximatif!
Le rigolo, dans ce genre de situation, est qu'on ne sait pas trop à quoi s'attendre quand on commande un menu asiatique sur une carte rédigée en allemand avec des tentatives d'explication anglaises...
L'essentiel de toute façon, étant de ne pas se laisser mourir de faim!


La suite de la visite se fera le soir avec Fiston, qui nous emmène manger dans un restaurant typique du port;

Bateau-resto, bateau-musée, pas de doute, on est bien dans un port!



















Ah non celui-ci ne fait que passer!

(ça y est la mise en page de blogger a décidé de n'en faire qu'à sa tête!)

Voilà donc à quoi ressemble le port d'Hambourg; et encore, j'ai oublié de prendre en photo les remorqueurs -toutes couleurs, toutes tailles, tous âges...et les bacs car, forcément, il faut pouvoir passer d'une rive à l'autre; fiston peut ainsi aller travailler en bateau,puisque son bureau est situé là-bas en face, loin loin loin, tu vois maman? (non rien du tout, gris sur gris, c'est flou!)

La question récurrente, à l'homme et moi, c'est "y-a-t'il une marée?"  Ce phénomène, quais inexistant en Méditerranée, nous fascine toujours....
Réponse Oui bien sûr! Et même, les pontons sont amarrés sur pilotis et ça coulisse en suivant les mouvements de montée et descente des eaux...
Waouh!!!
(Avouez que nous ne sommes pas difficiles, comme touristes! un rien nous épate!)


J'ai l'air un peu frigorifiée?
Je le suis!!!!
(sous-pull manches longues+ pull cachemire+ foulard+étole+veste -d'accord pas bien épaisse- et pantalon d'hiver... Je  n'avais pas de collants, mais heu, 2 degrés de moins et j'allais en acheter une paire!)
Et les hambourgeois se promènent en tiche! (certes, pas tous, on en a vu aussi en manteau ET bottes)


Demain, Balade au Bord de Mer......








 

1 commentaire:

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.