samedi 29 septembre 2012

Vendanges, top départ

C'est de saison!
Coup de chance,  nous avons pu aller chez Fils Aîné au tout début (après c'est vraiment le coup de feu)  des vendanges, il y avait juste une parcelle de blanc à rentrer.
J'ai tenté de prendre en photos les différentes étapes....

Quand le raisin arrive à la cave, vroum vroum.....


















Puis il passe dans la machine magique, j'ai nommé l'érafloir,  qui épluche les grappes et rejette les rafles ploup, dans le bac en dessous (d'ailleurs il parait que les rafles font d'excellents additifs de jardinage, permettant d'aérer la terre; bon à savoir)




Les raisins, eux, sont aspirés par la (grosse) pompe et passent dans le (très) gros tuyau rouge jusqu'au pressoir.

Quand le pressoir est plein hop, on met en route....


Déception, on ne voit rien du tout, à cave moderne, outil moderne! Exit le bon vieux pressoir à cliquet de pépé, ceci est un pressoir pneumatique!


Hum, en vrai ça ressemble plutôt à une cuve;  on récupère le jus qui tombe, rien ne se perd! C'est à l'intérieur que ça se passe, il s'agit d'une membrane qui se gonfle et écrase le raisin, le tout savamment dosé, en fonction du remplissage du pressoir, de la qualité des raisins, du degré d'hygrométrie, de l'âge du capitaine, etc etc....
(le maitre de chai en pleine action!)

Le jus repart du pressoir  à grand coup de pompe,




 et hop,  dans la cuve préparée pour lui; fin de l'opération "vendange" pour le raisin, qui va pouvoir se transformer en vin.
Pendant ce temps, deuxième opération d'après vendange, la plus longue:
le Nettoyage!
On  démonte tout-j'ai dit tout!- l'érafloir, la presse, les vis sans fin, les tuyaux -lourds!- tout est rincé à grande eau et désinfecté.Il faut être minutieux  pour ces opérations aussi importantes que les mises en action de la récolte. C'est un gage de qualité pour le futur vin.
(mais dieu que c'est long!)
Trois semaines de travail très intense, très physique, avec des horaires à rallonge,  c'est aussi ça les vendanges!
Et ensuite.....
C'est là-dedans que ça va se passer, mais ça c'est mystère! chuuut....

 (les cuves prise en photo de la passerelle, on dirait presque un navire prêt à charger)

 Et comme il n'est jamais trop tôt pour apprendre.....
La Princesse vient déjà la cave!

(Si vous êtes intéressé, leur site est , avec pour la France d'une boutique en ligne)(et c'est pas du sponso, hein!)
Billet écrit depuis mi-septembre , car ici les vendanges, c'est fini!
mais pour une  raison mystérieuse, il est resté ou repassé en brouillon....


3 commentaires:

  1. La vitesse du vent est-elle prise en compte aussi?.. C'est important la vitesse du vent!

    RépondreSupprimer
  2. (Oups! Je suis allée trop vite!)
    Beau reportage sur un moment bien méconnu!

    RépondreSupprimer
  3. @MamyS: oh si tua s raison: la vitesse du vent,indispensable!
    Pour une fois que je peux faire voir un peu "l'envers du décor", ça change!

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.