jeudi 11 avril 2013

D'un train de sénateur

(non ne vous sauvez pas, on ne parle pas politique, ici, promis-juré!)

Je veux juste faire un billet sur mon Premier Patch qui avance "d'un train de sénateur", autrement dit qui progresse avec une lenteur toute sénatoriale!
Mais qui avance quand même , la preuve!
J'en ai déjà parlé ici et, et j'en étais restée à
"il faut que je fasse le piquage à la main"
Eh bien, c'est long.......
Je pensais que ce serait un travail d'hiver, calculant que ça ferait déjà office de plaid sur mes jambes pendant que je matelasse, mais non ça fonctionne pas ainsi, hélas!
Il faut bouger souvent la pièce à matelasser, il m'est même arrivé de travailler avec la main gauche (et c'est plus régulier, mystère, mystère), et trouver le bon angle pour caler le cercle à broder.
Je lui ai beaucoup fait prendre l'air, puisque je l'ai emmené chez mon père, où j'avais la place et le temps pour y travailler,  et j'ai fini par en venir à bout!(yes!)
 Avec quelques petits détails :



 J'aime ce côté gonflant et moelleux donné par le piquage main.
En revanche, côté pile, c'est moins brillant!

De loin, ça fait illusion:
Mais de près!
Les points ne sont pas réguliers du tout, il y a des endroits où ce sont carrément des points lancés en biais, et d'autres où ils sont presque invisibles.....
J'ai bien tenté au début de recommencer à chaque fois que le point n'était pas correct, mais je n'en finissais pas!
J'ai décidé de laisser faire, je rappelle que je travaille "à l'aveugle" car je ne vois pas où se positionne l'aiguille dessous.
Je soupçonne que le fait de n'avoir pas le bon matériel y a été pour quelque chose. (IL aurait fallu une aiguille petite et très pointue, avec un fil fin et solide, nommé astucieusement "fil à quilter", tiens donc.)
Je n'ai employé qu'une aiguille à bout rond , avec un fil perlé.
Bah oui, mais la couleur me plaisait, et je voulais un fil solide (le perlé c'est solide!)
Il est possible aussi que je n'ai pas assez bâti, il aurait peut-être fallu quadriller plus serré tout l'ouvrage (j'ai eu la flemme, pour tout dire)


Ca n'est pas tout à fait terminé encore, il ne me reste qu'à poser un biais tout autour, avant de pouvoir la poser négligemment sur le lit, et dire d'un ton désinvolote:
 "oui, c'est moi qui ai bricolé cette petite chose!"


Filo


4 commentaires:

  1. Alors, comme ça, c'est toi qui as bricolé cette petite chose ! Et bien moi, je te tire mon chapeau, parce qu'ai horreur de passer des heures sur des détails comme tu l'as si bien fait. "Vite et bien", telle est ma devise, mais bien incompatible avec du patch.
    Bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rassure-toi, il n'y a pas longtemps que ça m'a pris! Avant,tout comme toi, je déclarais que le patch "ja-mais!" trop complexe, trop minutieux.....
      Et puis je ne suis pas aussi calée que toi en couture de vêtements... (et puis avouons, que j'ai beaucoup plus de temps libre maintenant, il faut bien que j'ne fasse quelque chose)

      Supprimer
  2. Comme Alphonsine, je serai bien incapable de faire ça...Trop minutieux, trop long, beaucoup trop long pour moi...Mais j'admire quand c'est fait par d'autres !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que c'est long, mais c'est par petites séquences.... Et puis je n'avais pas d'obligations, de "travail à rendre" j'ai fait à mon rythme.
      Et au final, j'ai appris plein de choses!

      Supprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.