vendredi 26 avril 2013

Et le retour

Après le "tour du propriétaire", j'ai gardé Nini à portée de main pour le voyage de retour, qui ne passe pas par le même chemin que l'aller. Sinon, c'est vraiment trop monotone!

De l'avantage d'être seule, c'est que je peux m'arrêter à ma fantaisie et prendre le temps de faire des photos où et comme je l'entends....

Encore une petite chapelle, mais celle-ci est entièrement retapée, recrépie, entretenue.
Bon d'accord, elle n'a rien d'extraordinaire.... Quoique:
Un obélisque dans son petit cimetière, original, non?
 Et l'explication:

(en principe, vous devez pouvoir lire l'affiche. Sinon je la recopierai)

La Bléone est l'un des affluents de la Durance qui elle-même est un affluent du Rhône.
C'est une rivière qui hésite entre le torrent furieux de la montagne, dont il vient, et la majestueuse rivière solennelle à sinuosités et lit surdimensionné, une rivière de préfécture quoi!
(allez hop ouiki si vous voulez en savoir plus!)

Et la Durance, justement, la voici, bien calée dans sa vallée:

En face, juste au bord, c'est l'autoroute qui passe, et les tours qu'on voit sont celles de l'aire de Volx, à côté de Manosque.
On entend le ronronnement des voitures qui passent, et les tracteurs, et tout le bruissement d'une vallée en pleine activité.

Et comme il faisait beau et chaud ce jour-là, et que j'avais, pour prendre les photos, les pieds dans la  sarriette,(ben non ce n'étais pas du thym, mais bien du pèbre d'ail) j'avais vraiment la sensation d’être déjà en été....


Filo



4 commentaires:

  1. Quels paysages! Beau documentaire comme à chaque fois... Euh... Pour la sarriette (et le thym sauvage) je peux passer commande?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr! Mais la sarriette, je n'en trouve pas chez moi, assez curieusement. Elle préfère l'altitude faut croire. Quand au thym, oui oui, je n'ai que 2 pas à faire dans la colline pour en cueillir des brassées, mais il va falloir attendre la fin de la pluie (pfff)

      Supprimer
  2. Elles sont vraiment bien sympathiques tes petites balades ! Et tes expressions comme "rivière de préfecture" tellement imagées qu'elles me font rire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ;)
      J'ai parfois l'impression que Digne respire encore l'air de la 3ème République; surement, la lecture des romans de Pierre Magnan y est pour quelque chose...

      Supprimer