vendredi 5 avril 2013

Un trimestre déjà....

Depuis que j'ai décidé de remettre mes Phinances sur le droit chemin, souvenez-vous, et , trois mois ont déjà passé...
Bilan....
Mitigé, je dois bien reconnaître....
(Oui, oui, je m'attendais à des miracles, je suis désespérement naïve)

Le point négatif:
Le déficit est toujours là, je le remorque d'un mois sur l'autre et il ne diminue pas.
 Mais il n'augmente pas, bon.


Positif:
L'idée du cahier, ça fonctionne. Je l'ai même embarqué avec moi au cours de tous mes déplacements. Et je l'ouvre tous les jours (non je ne me suis pas contentée de promener mon cahier)
Je suis satisfaite de mon organisation
-page gauche toutes les dépenses notées par colonne, jour par jour
-page droite, le solde quotidien, et les dépenses/prélèvements à prévoir notées et cochées au fur et à mesure du mois.

Je tiens toujours mon "plan épargne", versé mensuellement sur un compte couplé au compte courant, attribué au paiement des impôts. Ce qui me permet de sortir cette somme importante sans banquerouter d'une année sur l'autre. J'ai même capitalisé 8 euros d'intérêts!!!(ça c'était la bonne nouvelle)

Et la mauvaise c'est que je prévois un alourdissement très net (X7)  de mon impôt à payer, non, on n'est pas devenus des riches tout d'un coup, mais on n'a plus d'enfants à charge.

  
Je voudrais augmenter ma "capacité d'épargne" à 33% du salaire, mais ça me parait encore un peu prématuré.
Là,  j'avais écris un looong paragraphe sur "j'ai rien dépensé chui vertueuse mais malheureuse bouhouhou", mais en fait, très honnêtement, quand j'ai repris mon cahier, bah j'ai bien vu que j'ai quand même fait des dépenses pas tout-à-fait indispensables...

Et il a fallu -le même mois, sinon c'est trop facile-, absorber les augmentations d'assurances voitures dont on a modifié les contrats, qui sont passés de mensuels à annuels, tous en même temps! (gloups!)

Mon objectif est d'arriver à résorber mon déficit mensuel, pour arriver en positif d'un mois sur l'autre.

 "Patience et longueur de temps/Font plus que force ni que rage" disait ce bon La Fontaine, continuons donc!

Edit Rienàvoèr: j'ai enfin remis la liste de liens que j'avais sauvagement supprimée, elle va s'étoffer encore (mais c'est looooog, la manip'!)







5 commentaires:

  1. Tu es bien partie, tu y arriveras... Courage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! OUi j'y arriverais, je suis motivée, mais des fois je me dis que ce serait tellement agréable de vivre avec juste quelques centaines d'euros supplémentaires, histoire de pas se prendre le chou, et d'arrêter de calculer pour tous les détails de la vie quotidienne!

      Supprimer
  2. Les finances c'est comme le poids mais de manière inversée: pour le poids, facile d'augmenter, pas facile de diminuer. Pour les deux c'est sur une longue période que les résultats se voient et se maintiennent. Non je ne suis pas obsessionnelle!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait! je dois dire que les pour les finances aussi, c'est tellement facile d'augmenter (les dépenses!) Et quand il faut serrer la ceinture (encore les mêmes images, décidément!)c'est tout aussi difficile!
      Longue période, c'est la clef du secret! (mais c'est long, hein!)
      Donc je déclare officiellement que je fais Régime Financier!

      Supprimer
  3. Filo, avec ma manie de ne pas vouloir surcharger ma boîte mail, j'ai jeté nos échanges sans garder ton adresse. POurrais-tu me la redonner, s'il te plait ? Merci par avance.

    RépondreSupprimer