lundi 27 mai 2013

Adieu Titine!

Versez avec moi quelques larmes pour la triste fin de l'héroïque coursier en rouge (Ferrari!) qui a accompagné 20 ans de notre vie familiale, qui a partagé -et fait vivre!- quelques unes de nos belles aventures, et de nos plus pénibles galères, j'ai nommé
La Super 5 Five......

Achetée flambant neuve en 1994 (ah déjà!) grâce à la prime à l'achat Balladur (ça rappelle quelque chose à quelqu'un ou suis-je définitivement une antiquité?) avec un toit ouvrant électrique s'il vous plait!, elle a escorté notre vie quotidienne et abrité nos 5 enfants (mais comment arrivais-je à caser tout mon monde là-dedans?) sur près de 400 000kilomètres (ouaip, tout ça).
Voiture-taxi, voiture-bureau, voiture-déménageur, voiture-salle d'attente, et même voiture-long-trajet, voiture-école-de-pilotage, elle aura tout fait, et même le reste!

C'est avec elle que  Chéri m'a appris à faire des dérapages au frein à main  dans le sable, (c'est très bête, d'accord)(mais très rigolo!)
Avec elle aussi que j'ai réussi des créneaux en mouchoir de poche, moi qui croyais que jamais-jamais ça ne passerait, eh bien si!
Avec elle aussi que -je peux bien l'avouer, il y a prescription!- une fois, j'ai bloqué le compteur : 180 km/heure sur autoroute- ah c'est qu'elle avait "la patate" la petite!
(Epoque bénie où le réservoir était rempli à ras bord avec 30 euros......snif snif)
Avec elle aussi où j'ai acquis la douteuse spécialité du démarrage en flèche au feu rouge, sous l'oeil vexé des motards, qui n'en croyaient pas leurs pistons de se faire avoir ainsi!
Ah, c'était un plaisir pour moi de prendre le volant, comme j'étais toujours en retard, elle mettait beaucoup de bonne volonté à me faire rattraper le temps perdu.

Oui mais aussi:
Avec elle que j'ai connu mes plus belles crises de nerfs quand elle tombait en panne au beau milieu de nulle part, panne de batterie...
Ou panne de démarreur
Ou panne de pompe à essence
Et bien d'autres que j'ai oubliées!
Avec elle aussi que j'ai essuyé mes plus grosses frayeurs, il faut le dire la Super5 -tout comme moi- n'aime pas du tout la pluie. Mais moi au moins, je sais me tenir sous la pluie! Elle, non.
Et que je gliiiiiiiiiiiisse, et que je dérape, et que je me paye le trottoir/ le parapet/ la voiture d'en face!
Réaction dûe à son peu de poids (700 kilos à peine)
Ou alors: je démarre plus, je boude!
Mieux: j'ai pris la grosse giclée douchante  sur l'autoroute (merci les gros camions qui dépassent) et je m'arrête là, comme ça au milieu!
(essayez vous verrez, sensations garanties!)

A ranger encore au chapitre des "inoubliables qu font son charme":  le bruit! Cette voiture était définitivement et abominablement bruyante! La faute aux pneus larges, au manque violent d'insonorisation,et à l'usure, peut-être....Et quand on s'avisait d'ouvrir le toit -qu'on a pourtant bien apprécié en été!- c'était impossible de mener une conversation.
Autant dire que l'option "auto-radio" que l'homme a tenté d'installer à plusieurs reprises a été vite oubliée, au profit du casier-à-tout, qui rendait plus de services!

Et pourtant, c'est encore avec elle qu'il y a 5 ans, nous avons pris la route pour Bordeaux, pour la naissance de l'Héritière. Ce détail de l'histoire familiale fait toujours hurler de rire les enfants, tant ils trouvent cette attitude ridicule
"mouarf, les parents! En super 5! Ils se sont tapés 700 km, et par la route encore! mouarfff! Même pas honte!"
Non pas honte (enfin peut-être un peu , mais bon) A vrai dire, l'Espace de Monsieur Mari était déjà à cette époque relégué au rang de poubelle roulante, et je refusais d'y passer le voyage.
Et lui, avoue que la Super est plus confortable et permet mieux de ranger ses grandes jambes, sans crampes au genou. Après tout, c'est une raison valable, non?
C'est vrai que ce fut un looooooooooooong voyage, autant aller que retour!
C'est ainsi que se forgent les légendes....(mais tout de même avouez que c'est un morceau de bravoure, Toulon/Bordeaux, par la route en Super 5. On a du rester jeune dans notre tête, vouala!)

C'est encore grâce à elle que j'ai pris des cours de mécanique appliquée en accéléré,  -je ne dis pas que j'ai apprécié, cependant!- que j'ai donc appris à "faire les niveaux" (Chéri se focalise là-dessus, chacun ses manies, hein!) que j'ai vu de près à quoi ressemble un démarreur, un alternateur, une bougie, un embrayage complet, un cardan, des plaquettes de frein, et pas mal d'autres pièces variées...
En revanche, est-ce que ça interessera quelqu'un de savoir qu'on n'a jamais touché le moteur -changer le joint culasse, ça se fait, mais on n'en a pas eu besoin pour celle-ci? (non je suppose!)
En fait, j'ai découvert que la mécanique ça pourrait être passionnant si ce n'était pas si cracra! Parce que "mettre les mains dans le cambouis", l'expression est amusante; mais en vrai, c'est tout de suite moins drôle!

Enfin, elle aura servi de voiture "essai" pour les enfants, une fois qu'ils ont eu leur permis;  tous ont au moins une fois pris le volant de MA voiture, munies de mes mille et une recommandations "fais attention à çi, à ça-mais maman, je sais conduiiiiireuh!"

Ses dernières années auront été dévolues à Mademoiselle notre fille, qui se l'est appropriée sitôt son permis en poche. Elle l'a aussi beaucoup appréciée, mais a aussi beaucoup tremblé à chaque bruit suspect, à chaque averse, à chaque trajet un peu long, a complètement renoncé à l'idée de prendre l'autoroute, ne serait-ce que pour effectuer un trajet de 20 km, tant elle s'inquiétait des réactions de la chère Titine, qui menaçait d'exploser en pleine route ....

Au final, trop vieille, trop usée, trop cabossée, elle a terminé sa course un jour de panne, dans notre garage, où l'homme n'a jamais trouvé le temps de la réparer encore une fois.....

Alors, la larme à l'oeil il l'a embarqué sur son camion pour son dernier voyage, à la ferraille.




















Filo, toute triste aussi





2 commentaires:

  1. Je pleure avec toi... et te console en te disant que oui, je me souviens bien de l'aide Balladur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui, toute une époque (passée!) Les enfants ont aussi versé leur petite larme, mais bon, on a (enfin!) une place supplémentaire de parking à la maison

      Supprimer