jeudi 30 mai 2013

La super arnarque du désimlockage


Je fais partie de ceux pour qui le téléphone n'est qu'un fil-à-la-patte, un encombrement supplémentaire, même s'il peut rendre service, d'accord.
Pas d'internet sur mon téléphone, pas de musique, pas de jeux, de trucs à télécharger, j'ai juste un machin basique qui me sert à recevoir des appels,et depuis peu, grande nouveauté, envoyer des textos (waouh je suis à la pointe de la mode!)

Bah oui que voulez-vous, le téléphone, ce n'est "pas mon truc" comme on dit.
 Figurez-vous qu'il m'a pris la fantaisie de vouloir un forfait téléphonique le moins coûteux possible.
Déjà, j'ai du mal à écluser mes 2 heures de forfaits, même si parfois, 1 heure c'est trop juste, en fonction des aléas familiaux actuels, qui m'obligent à me déplacer souvent.

Donc je louchais depuis un moment sur les forfaits à 2 euros,  attendant sagement que mon forfait actuel arrive à une date raisonnable de résiliation. Car bien entendu, engagée pour 2 ans, le changement d'opérateur coûte une petite fortune en dédit.

Ce mois-ci, j'ai pu faire le changement. La manœuvre est bien moins compliquée qu'auparavant, le portage de numéro se fait maintenant sans problèmes, heureusement; j'ai bien suivi les instructions qu'on trouve sur Internet, reçu ma nouvelle carte SIM chez l'opérateur "libre" , demandé le désimlockage de ma carte pour changer de réseau, ai reçu le numéro ad hoc, la manœuvre étant à réaliser tel jour pour que tout se goupille bien.
Yavaitka, tout allait très bien Madame la Marquise.......

Ah oui mais non non non!
C'était trop simple et  trop clair en fait.

Je n'ai même pas réussi à accéder sur mon téléphone au  fameux numéro de déverrouillage qu'on m'a adressé. De code PIN en carte "Non autorisée" rien à faire, je n'ai jamais pu passer.
Bien évidemment j'ai téléphoné aux opérateurs, l'ancien (celui qui commence par un B et qui finit par gues, avec un Y dedans, voilà) et le nouveau (toujours le "libre") qui m'ont baladé de répondeurs en répondeurs, technique éprouvée, comme tout le monde passe par là, inutile que je décrive, vous me comprenez (dites moi que oui!!!)
En gros,chez B***:
 "vous nous avez donné congé, on a vous a attribué un numéro de déblocage, pour le reste c'est plus nous que ça regarde, débrouillez-vous"
 et pour le suivant
"oui oui, la carte SIM est bien activée, mais pour tout ce qui est en amont, on peut rien faire pour vous, voyez avec l'ancien opérateur, ou alors avec le service client du constructeur téléphone"
et le service de Samsung
"oui mais non nous ne pouvons rien faire, il faut que vous alliez dans une agence de réparateur agréé, qui sera en mesure de vous faire la manip"
Ahahahahaha.......
(je ris jaune)(à défaut de piquer une colère noire)(et d'en faire une jaunisse)
Comme j'avais quand même bataillé tout l'après-midi chez moi entre mes téléphones et les opérateurs, et copieusement perdu mon temps , ils ont dû juger que ça n'était pas encore assez.
Il fallait, selon les instructions du service client Sammachin, que j'aille chercher dans une boutique Bouy*** un papier autorisant par écrit le déblocage de la carte (ben voyons) et qu'ensuite, munie de ce papelard, je me rende chez le réparateur.
A la boutique, on m'a très désagréablement ri au nez, et refusé le document en question -ça n'existe pas circulez-, et chez le réparateur, on m'a seulement dit "désimlock? No problèm! 15 euros et 20 minutes"

A mon indignation légitime, le gars a répliqué qu'on était des centaines dans ce cas, qu'en fait les opérateurs étaient légalement obligés de donner le fameux code de déverrouillage, mais qu'en vérité ils envoyaient systématiquement des codes faux, " vous comprenez, a-t'il poursuivi, vous les quittez, ils perdent le client, zen ont rien à fout'"
Alors oui, on peut faire différemment; il convient de laisser son téléphone dans une boutique de l'ancien opérateur, qui le renvoie chez le constructeur, qui le débloque et le renvoie ensuite à la boutique. Ce serait gratuit parait-il. Mais ça prend 3 semaines au bas mot, et pas de téléphone de remplacement pendant ce temps.
On peut aussi râler, engager une action et se battre. Beaucoup d'énergie à déployer en perspective...
Et comme le déblocage en agence coûte 15 euros et se fait immédiatement, bah les gens comme moi qui n'ont qu'un seul téléphone et qui en ont besoin assez immédiatement, acceptent  et payent .

Donc, je saurais pour la prochaine fois, même pas la peine que je m'embête à faire des demandes polies et gnagnagna, dès les 3 mois règlementaires chez un opérateur passées,hop, je cours à la boutique demande un désimlockage, et basta!

Filo, furieuse


Edit du lendemain:
Bah encore plus rigolo, maintenant que j'ai officiellement changé d'opérateur, je ne peux plus recevoir d'appels; je peux appeler, mais si quelqu'un m'appelle, le téléphone se coupe brusquement; avouez que pour un engin sensé faciliter la communication, ce n'est pas le top!
 Après l'après midi pendue au téléphone fixe entre l'opérateur  et le service client de mon téléphone, il faut encore que je me déplace chez mon arnaqueur désimlockeur  en chef pour qu'il vérifie des paramètres blablabla....PFiouuuuu, patience patience!










10 commentaires:

  1. Oh la la... ben je reste chez mon opérateur, alors ! Je suis comme toi, minimum, et je fonctionne en mobicarte : j'accumule du crédit qui me sert pour les vacances pour appeler les enfants de l'étranger ! Mais j'ai trop de crédit maintenant... j'aimerais bien qu'ils me fassent une "offre". Vu ton billet... j'étais tenter d'aller voir ailleurs, je vais m'en garder !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, la mobicarte est encore le moyen le plus simple et le plus libre de maîtriser son forfait téléphone.
      Ma flemme m'a fait souscrire un forfait, pour ne pas avoir de souci de délai. Mais bon, comme tu vois, ce n'est pas l'idéal!

      Supprimer
  2. J'ai fait exactement la même manip en nov 2012, mêmes opérateurs de départ et d'arrivée, même marque de téléphone...
    Je n'ai eu aucun pb mais j'appréhendai beaucoup, j'ai croisé les doigts même ceux des pieds.
    Je reconnais que j'ai passé un certain temps pour trouver sur le site de BU.. comment desymlocker, lorsque j'ai eu le code, j'ai vérifié avec la carte sim de mon conjoint...Je voulais absolument éviter d'aller dans une boutique car leur réputation les précède bref peut-être parano mais je vois que mes craintes étaient fondées, cela peut-être un vrai calvère.
    Quand je relie ton post, je me rend compte que la différence est que j'ai désimlocké avant de faire la manip chez free, j'étais donc encore chez eux!
    Juste eu juste un peu de bol car ca aurait bien pu m'arriver.
    Aude

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai été fort peu avisée de faire la manoeuvre inverse, mais je ne pensais vraiment pas à ce genre d'arnaque(décidément naïve!)
      Bienvenue ici!

      Supprimer
  3. Je n'ai pas eu ces soucis, mais je crois que j'ai procédé comme Aude...
    Je comprends et je partage ta hargne, c'est odieux comme comportement. Tant qu'on est client ils sont odieux, et ensuite ils nous harcèlent sans fin pour qu'on revienne vers eux...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est vraiment être pris pour des imbéciles, et des vaches à lait.Sont pourtant bien contents de trouver mes sous à la fin du mois!

      Supprimer
  4. Aheum ... comment dire ... c'est VRAIMENT l'arnaque ! De te faire payer 15€. J'ai eu le même soucis que toi il y a quelques mois. En farfouillant sur le net et les forums, il s'avèrent qu'il y avait un menu caché dans mon téléphone. Pour y accéder, j'ai du faire une manip propre à mon téléphone, puis j'ai pu désimlocker sans soucis et sans €. Apparemment, c'est le même système sur tous les téléphones. Donc tu peux aller crever les pneus de l'agence qui t'a fait payer. Ou pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah j'admire, je crois que je n'aurais pas la patience d'éplucher les forums....Pour tout dire, je ne pensais même pas que ça pouvait être fait ainsi, j'imaginais une sorte de tour de passe-passe magique, sans doute...;)
      Bienvenue à toi!

      Supprimer
  5. J'ai mis 1 mois a obtenir les codes et rien compris aux manip' à faire...C'était il y a 10 mois. Depuis je me dis que pour 20 € j'achète le même tel, mais libre d'opérateur. En attendant le tel me sert juste de réveil le matin...et finalement je vie très bien sans portable ! Le seul soucis finalement, ce sont tous ces gens qui pensent que je me fout d'eux quand je dis que je n'ai pas de portable !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les gens se moquent de toi? Ils ont donc oublié qu'il y a même pas 15 ans, on vivait tous sans téléphone! Je peux comprendre que ça parait assez surprenant, tant on a pris l'habitude de ce petit joujou, mais de là à se moquer! pffff!
      Et bienvenue ici!

      Supprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.