mercredi 26 juin 2013

Salade de papiers

En ce moment, je brasse de la paperasse administrative, ô joie et bonheur.....

L'homme prépare sa retraite, et devinez qui se charge du dossier?
Eh non pas moi, mais le secrétariat administratif de son travail.
Chouette, c'est très sympa, je suis débarrassée des 90% de la corvée....
Me reste quand même 10% de trucs improbables à repêcher.....

Et l'occasion de remarquer qu'il y a trente et quelques années, les bulletins de paie tenaient sur un petit bout de papier, format ticket de caisse.
Maintenant? Il y faut une feuille A4, voire deux, dont la moitié des lignes restent incompréhensibles, remplies qu'elles sont de signes cabalistiques et d'abréviations obscures.
Chez vous aussi? Ah je m'en doutais.

Et le passage à l'euro? Ah la blague, cette année-là, les bulletins de paye étaient en DEUX exemplaires, un en francs et l'autre en euros. Mettre tout sur la même feuille n'était pas compatible, apparemment....
Sauf que, 13 ans plus tard, kicéki se prend le chou et ne comprend pas pourquoi les montants diffèrent, et keskecé struc? avant de percuter, ah oui, euros/francs! Pffff, jevous jure on n'est pas aidé!

Et puis encore, s'apercevoir que le gros classeur qui contient les feuilles de paie s'arrête en 2004. Le suivant démarre en ...2009.
Où sont passés les 5 années manquantes?
Et là c'est le coeur qui manque un battement, sur le mode "mais qu'est-ce que j'en ai fait, oscours!"

J'ai été victime, oui oui, d'une poussée  de rangite aigüe, qui m'a fait inventer de scanner les feuilles de paie au fur et à mesure qu'elles arrivent (ce que je fais encore maintenant), en remontant le temps, histoire de conserver  une certaine logique; comme c'est long, très long,  je n'ai pas fini. Mais les années scannées, bah, je les ai soigneusement sorties du classeur, et rangées dans une pochette rouge, avec les dates dessus.
C'était parfaitement organisé et cohérent, il fallait juste que je m'en souvienne!
Hum hum.

L'exercice du jour consiste à retrouver les dates d'arrêt des versements des allocations familiales; non pas le dernier versement -trop facile- mais pour chaque enfant (il y en a 5)
Sachant que "les alloc" démarrent à partir du 3ème (on en compte pas les machins petite enfance, hein), mais continuent tant qu'on a toujours 3 enfants à charge, sachant aussi qu'il y a une majoration à partir des 16 ans (je crois)(me rappelle plus, les 16 ans du dernier c'est loin!) et qu'in fine, la part de finances allouée pour chaque enfant cesse le mois précédent l'anniversaire de ses 20 ans, mais que les allocations continuent à courir pour les suivants, jusqu'aux deux derniers enfants (quelque soit leur âge à la date de cessation de paiement) bref, déterminez l'âge du capitaine.
Vous avez deux heures, et une aspirine.

PFiouuuuu!!!!
Ben j'ai réussi, reste à savoir maintenant si ça conviendra à la madame en charge du dossier, ou si elle va m'inventer encore un exercice administrativo-papivore!


Filo















2 commentaires:

  1. A l'administration française et sa passion pour la paperasse ! Nous avons encore un petit peu de temps devant nous (à moins qu'on recule ENCORE l'âge de la retraite), mais je crains le pire !

    RépondreSupprimer
  2. Oui, hélas! La retraite je crois que c'est une des plus impressionnantes usines à gaz créées par l'état français; de fait , PERSONNE -c'est impressionnant!- ne sait jamais exactement à l'avance comment calculer une retraite, malgré les dispositifs mis en place (le fameux plan de carrière etc...)
    Mais toutes les administrations sont sujettes à cette rage papivore, hélas...

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.