samedi 24 août 2013

Bargello Bricolo

Me voilà de retour -provisoirement, d'autre allers-retours sont prévus avant la fin du mois, joie et bonheur dans mon réservoir d'essence-, et je suis lessivée-crevée-vannée.....même pas le courage de vider les photos, c'est dire!


Sous ce titre loufoque, se cache un essai de patchwork.
Le Bargello est une technique de broderie dont j'aime le rendu, et qui est transposable en patchwork également.
Jusqu'à maintenant, j'admirais en pensant la chose réservée aux vraies techniciennes, voyez plutôt:

(http://www.carolsofmidland.com.au/shop/product.asp?prod=128)

Il s'agit de tout petits carrés de tissus assemblés de façon à former ce genre de motifs.
Et google m'a renvoyé ici, il y a de quoi admirer (ou détester, c'est tout de même kitchissime!) Mais on peut saluer la performance technique, malgré tout.
Alors évidemment coudre bout à bout des minuscules morceaux de 2 à 3 cm de côté, ça semble infiniment long et hasardeux.
Plus les morceaux sont petits et nombreux et plus on a de chance de ne pas "tomber juste" à la fin de la ligne.
S'embarquer dans de grandes pièces me semblait assez ahurissant.
Mais mais mais....
Il y a une astuce!
Les américaines, jamais en panne d'idées pour se simplifier la vie, ont mis au point la technique pour monter du bargello.
Ca necessite tout de même pas mal de minutie et de patience, mais c'est tout de même relativement simple à exécuter.
Il s'agit juste ( juste!) de couper ses tissus sur une hauteur de quelques centimètres et d'assembler ainsi sa gamme de couleurs, puis de  recouper ses bandes à la verticale, et d'assembler en décalant d'un cran à chaque fois.
Et il m'a pris la fantaisie de faire un essai.
J'avais justement acheté un mot de tissus unis en tons dégradés dont je me demandais que faire, voilà c'était l'occasion de les mettre à contribution!
Démonstration:
je coupe des bandes de tissus
 Là, j'ai coupé plusieurs bandes de tissus, toujours dans le même ordre (important pour la suite des opérations!)
endroit

envers, avant repassage (ahem, glissons discrètement...)
Vroum vroum assemblage des bandes

Recoupage des bandes en bandes verticales (ouaip ça parait un peu curieux cette manie de coudre  pour recouper)

Ah, ça prend tournure tout de même!


Plusieurs kilomètres plus tard, voilà à quoi ça ressemble...
Bon, on voit bien l'idée de départ, les petits carrés décalés d'un rang à chaque fois etc .....
Je ne vous fais grâce de rien, voici donc l'envers du montage:
 et en détail:



Car il y a un mais! Les puristes patcheuses vont pousser les hauts cris (et à mon avis depuis le début du billet, car rien n'est conforme à la façon formelle)
En patch, on doit coucher les coutures d'un côté ou de l'autre suivant des règles précises, car justement, sur ce type de travail, si on fait au hasard, on risque de se retrouver avec des bourrelets sur les coutures (youpi).
Système que je n'ai jamais vraiment compris...Alors je continue à faire comme en couture "de confection": on ouvre les coutures, mesdames!
Et ça rend aussi bien, non? (certes, c'est un sacré travail de patience, d'ouvrir ces petites coutures au fer à repasser, j'y ai gagné quelques brûlures) Mais le résultat est impeccable -heureusement!-

Ceci dit, reste encore un gros point noir: entre mon essai et le travail du début, il ya comme un écart....
Eh oui, une fois qu'on a ses vagues, comment en faire un patch carré (ou rectangulaire?)
A la vérité, je pense que j'ai coupé des bandes trop petites; dans certains tutos, on conseille de tailler sur toute la largeur du métrage!
Oui, mais moi je n'avais que des petits coupons modestes; il aurait peut-être fallu que je fasse malgré tout des bandes deux fois plus longues, pour pouvoir recouper ma construction.
Et surtout, surtout, mes petis carrés ne sont pas alignés! Seuls la ligne des carrés blancs est réussie, car c'est sur eux que je me suis calée, mais pour les autres, heu, c'est plus...flou, voilà.

Donc maintenant, j'ai le choix, entre reprendre mes exercices de coupe/couture/repasse/, ou trouver une solution originale....comme celle-ci:


Application de mon essai Bargello sur un fond en lin (chanvre????) pour faire un chemin de table.
C'est du sérieux!

Résultat final bientôt, cette "création" est restée en panne et en épingles, pendant que je battais la campagne bas-alpine.

Filo







5 commentaires:

  1. Waouh! Les mots me manquent devant le boulot réalisé.... Chapeau!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ça, c'est longuet à coudre!mais quand on aime, on ne compte pas! ;)

      Supprimer
  2. C'est bien plus joli que l'original d'inspiration ! Tu vois tous les défauts et moi je vois une très jolie réalisation. Si en plus tu as trouvé un moyen de l'utiliser... que dire...c'est parfait ! Bravo pour tout ce travail et cette rigueur quoi que tu puisses en dire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Question de couleurs! Le rôze-et-blanc, çà fonctionne toujours ;))
      Mais sans vouloir être maniaque, et juste un peu objective, il a vraiment des défauts visibles-dont je vais m’accommoder sans soucis!-

      Supprimer
  3. Je ne connaissais pas du tout cette technique. Merci ! Sur le lien que tu as mis, on peut voir des sacrés ouvrages. C'est vrai que c'est kitsch, mais quel boulot ! Et puis on peut se prendre à imaginer des motifs qui feraient moins psychédéliques... Cependant, je crois que je n'aurais jamais la patience.

    RépondreSupprimer