mercredi 7 août 2013

Ce très cher pol.....

La suite de nos tracas, avec "ce très cher pol(emploi)"(je parie que vous avez deviné)

Je soupire d'avance, je suis épuisée rien que d'y penser, et pourtant, il va falloir continuer à mobiliser notre énergie, je pense.
Donc Marichéri a quitté son travail le 30 juin, et fort logiquement pris rendez-vous chez pol dès le 1er juillet. Rendez-vous accordé pour le 9 (ne nous pressons pas, hein)
Déjà, ça démarrait mal, au remplissage du dossier par Internet, j'ai eu tout bon sauf  UN seul détail: impossible de compléter le RIB en ligne.
PAs faute d'avoir essayé différentes combinaisons (comme un code secret, on cherche on cherche, est-ce qu'il a pas digéré le zéro de trop, est ce que, au contraire, il faut rajouter des zéros, ou alors faut-il mettre les chiffres dans l'ordre inversé? A moins qu'il ne faille commencer à la moitié du nombre, à ce qui correspond précisément au premier chiffre du numéro de compte?)
Je vous dis que j'ai épuisé toutes les solutions possibles code, clé guichet,pffff;!
Bref, j'abandonne et le chéri "va s'en occuper, t'inquiète!"

Donc l'homme pimpant et guilleret, s'en va sur son vélo(une première) passer sa matinée chez pol.
Et me téléphone une heure après son départ, en effet, le dossier est tout rempli c'est tout bon, sauf UN détail: le RIB ne rentre pas! Est-ce bien le bon s'enquiert Monsieur mari, vaguement inquiet, tout de même......
Si si, c'est bien le bon, et finalement, le RIB finira par rentrer de force, avec l'aide de deux collègues de la préposée. Non mais.
Donc tout est bon, tamponné signé, yapluka ne surtout pas oublier d'actualiser sa situation tous les trente du mois.
J'en vois qui rigolent, oui, ceux qui ont déjà tâté du polemploi.....

Bien entendu, dès le 18 juillet, petit courrier!
Ah non non non, le dossier n'est pas complet, hein, ça va pas!
Surprise, mais on l'a complété avec la dame de polemploi? (Marichéri est quelquefois un peu naïf)
A vrai dire, il manque une toute petite case pas cochée, là-bas, en bas à droite. Ah.

Le dossier dûment coché dans la toute petite case repart, dans les diligentes mains de marichéri, qui teste encore son vélo(avec cette chaleur!)
Retour du même dossier,  la semaine suivante! Arghhhhhh! Ah cette fois, c'est une pièce qui manque....
Re-surprise de Marichéri et de moi-même qui sommes bien sûrs d'avoir joint ladite pièce(déclaration de l'employeur si je me souviens)
Oui mais non: la préposée de pol -croyant bien faire sans doute- a mis dans le dossier une photocopie, alors qu'il fallait l'ORIGINAL, monsieur, absolument!
Bon bon bon, ne nous fâchons pas, le voilà votre original!

Cette fois, c'est tout bon, ainsi que nous le signale un mail de pol-tiens il sait faire un mail, lui?- qui déclare notre dossier bon pour le service suivant......

Nous sommes déjà le 27 juillet, et je commence à me faire un peu de soucis, je voudrais bien que pol digère vite fait le dossier, et passe à la case paiement.......

Vous rigolez?Vous avez raison......

J'apprends donc en demandant autour de moi, que pol ne paie que le 5 du mois suivant. (Notre employeur payait le 26), ça va être tendu pour faire la liaison, sachant que toutes mes échéances de prélèvement arrivent le 1 ou le 2. Mais on devrait pouvoir supporter l'écart.

Sauf que....
Le 3 aout, re-courrier de pol: demande Irrecevable!
A l'abattement succède l'interrogation: mais quoi qu'est-ce, pourquoi pourquoi?

Dès le lundi matin, l'homme se catapulte jusque chez Pol, et commence à découvrir la partie immergée du sac de noeud:
IL manquait à sa demande
-un extrait de naissance avec filiation(des fois qu'il ne soit pas le fils de son père?)
- une déclaration de retraite (gné?)
-et la photocopie de la carte d'identité est "illisible" (faite pourtant au bureau du pol)
C'est que surprise, l'homme ne dépend pas de l'agence de chez nous, mais directement d'un service basé à Manosque qui traite les demandes de gens qui sont dans son cas.
Et donc ont besoin d'autres documents que ceux fournis -si laborieusement!- d'habitude.
Ah.
L'extrait de naissance? Au bas mot, 3 semaines d'attente, il vient de Nantes.
La déclaration de retraite? Alors là, "onsépa" à quoi, pour qui, "voyez-avec-eux".

J'abandonne à ce moment toute velleité d'être approvisionnée en argent pour le mois d'aout, là ça prend mauvaise tournure notre affaire!

Il faut donc téléphoner à pol de  Manosque -ils ne sont pas tous en vacances, allelouia!- Marichéri découvre alors avec stupéfaction que son dossier n'aurait jamais dû transiter par le polemploi de chez lui, mais aller directement dans ce fameux service.

Raccroche, appelle son ancien employeur, au service du personnel, et bien entendu, la personne qui s'est occupée de son dossier est partie en vacances, laissant une autre préposée pas du tout au courant.
Mais comme elle est pleine de bonne volonté, elle accepte volontiers d'aller aux archives deterrer le dossier et récupérer le fameux extrait de naissance précédemment fournis (par mes soins diligents-zé-efficaces,naturellement)
Et explique au mari qu'il devrait appeler le C-machinchose, basé à Trou sur rien, qui est en charge de ceux qui sont dans sa situation.(on parle de l'entreprise, là)

Mari appelle donc le service du personnel du Cmachin, et apprend que -vous allez rire-, le 1 er juillet, pile, le service a été déménagé à Bordeaux.......avec tous ses dossiers sous le bras.
Donc son dossier a dû partir à Bordeaux.....
On appelle Bordeaux= pas de dossier!
On rappelle le Cmachin, on bataille, on parlemente, on attend....
Surprise, en réalité, le dossier de Mari n'est pas parti, (non il n'est pas perdu, mauvaises langues!) mais à un jour près, il faisait partie du voyage. On finit par le retrouver ouffff.


On a fini par démêler les tenants et les aboutissants de cette étrangeté: il est prévu que MariChéri parte à la retraite dans 3 ans, et dans cet objectif, avant son départ au chômage, certains papiers ont été remplis. (A ce qu'il paraît, au jour de faire sa demande de retraite, il n'y aura plus rien à faire, tout est déjà comptabilisé. Je doute. On verra bien)
Et Polemploi s'est mis dans l'idée que  Marichéri touchait déjà se retraite, et voulait aussi pointer . Comme vous constatez, même l'Administration se fait des films, en plus de sa vie quotidienne bien chargée en complications.


Donc, c'est à Marichéri de prouver que non, il n'est PAS à la retraite, et que oui il cherche du travail.
 Conclusioin:
Nous attendons un papier du service du Cmachin qui prouve que non la retraite c'est maintenant, et nous attendons l'extrait de naissance -avec filiation-.
Après quoi, il faudra adresser tout ça -et le reste du dossier, hein-à Pol(emploi) de Manosque, et espérer que cette fois, ça sera bon pour lui.
Suspense suspense.....ou plutôt.... Suite au prochain numéro!


Rassurez-vous, je ne manquerai pas de vous tenir au courant de cette palpitante saga administrative...




Filo














8 commentaires:

  1. Tu parviens à rester calme quand on te dit "c'est ok!" puis qu'on te renvoie le dossier avec "y manque une croix"?... Me connaissant, je prends le vélo-la-voiture-le bus -(au choix) et je vais mettre la croix en direct live! Oh pinaise!
    Courage!!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sont prudents, chez pol: ils te renvoient le dossier par courrier, comme ça ils restent à l'écart des éclats!

      Supprimer
    2. Oui mais rien n'empêche d'aller leur rapporter en main propre ... avec petite explication serrée en perspective ! Gnarf ! Deux fois que j'y retourne, je suppose que je suis déjà cataloguée, toujours pas de versement à la date du 8, je crains le pire ... Pol serait-il en plus rancunier et userait-il de mesure de rétorsion contre les rebelles ?
      En tout cas bon courage !!

      Supprimer
  2. Tiens ça me fait penser à la sécu... La semaine dernière voyant qu'ils ne m'avaient rien versé pour mon congé maternité je les ai appelés, ils avaient bien tous les papiers mais comme ça avait d'abord servi pour autre chose, il leur fallait mon autorisation pour s'en resservir... Des fois que je sois pas d'accord pour être payée ! Et puis tu penses bien qu'ils s'étaient bien gardés de me demander l'autorisation !

    Allez courage, on est bien peu de chose face à l'admininstration...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben sont gonflés eux!Des fois je me demande comment peut-on avoir autant d'inventivité dans la stupidité? Parce qu'à ce point, c'est haut de gamme quand même.
      Pfff comme tu dis, on est bien peu de chose face à l'administration....

      Supprimer
  3. Hum...ça donne envie d'aller rendre visite à Pol...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'est-ce pas? ;) Et pourtant -d'après l'homme- toutes les dames qui l'ont reçues ont été charmantes et compréhensives(mais ça veut pas dire dégourdies, je le crains)

      Supprimer
  4. La bureaucratie française est absolument IMPRESSIONNANTE et DESESPERANTE !!!

    RépondreSupprimer