dimanche 8 septembre 2013

Remaniement

Ministériel?
Non, territorial!

Quelque chose que je méditais depuis longtemps: avoir mon atelier.
J'hésitais, ne voulant pas me retrouver "enfermée dans ma tour".
Cependant, les livres dans la bibliothèque, la boite à couture dans la salle à manger, le fer à repasser dans la buanderie, la planche à découpes dans la chambre de n°5, les ciseaux et la colle dans la chambre de n°4, ça commençait à faire sérieusement éparpillé, tout ça!

Pour tout dire, ce qui m'a décidé, c'est l'invasion arrivée de MariChéri  dans ma journée . LE bureau, la télé, le ventilo, tout en route ne même temps, non c'est trop pour ma tranquillité!

Donc je me replie dans la chambre de n°2. Choisie en fonction de sa belle luminosité et pas du tout parce que c'est la seule qui donne sur la mer.....
Yaka.....
Séance de lit musical, suivi de séance d'armoires musicales aussi, et quid de TOUT le bazar qui reste abandonné?
C'est toujours la même rengaine: "mais maman, c'est des souvenirs!  Mais maman, ça ne te gêne pas, là, alors pourquoi y toucher? Mais maman, ah non c'est important, ça (les diverses radios des diverses blessures de n°2, autant de souvenirs de match) faut garder!" A ma réponse "ben emmène-les, alors!" on me rétorque systématiquement "oui mais non chez moi yapadplace....."

Après de nombreuses cogitations, j'ai monté de savantes tactiques de Tétris, pour compresser sans-rien-jeter(!) toutes les possessions des chérubins et les répartir le plus invisiblement possible.
Maintenant, savoir où je les ai rangées, précisément, c'est ce qui sera rock'n'roll à chercher quand ils les voudront!

Maintenant, à mon tour!



                       Chantier, vous avez dit chantier?
(notez en passant, Léon l'aspi, mon fidèle compagnon qui ne chôme pas en ce moment!)

Ce qui fait la blague, c'est que les meubles viendront après, Marichéri va me me monter la table, oui oui dès-qu'il-aura-5-minutes.... ainsi que l'armoire (idem)
J'ai déjà abandonné mes velléités d'avoir une chambre, pardon, un atelier repeint à mon goût, il faudra que je me contente de l'abominable crépi de 20 ans d'âge....
Oui je sais yaka....m'y mettre moi-même, mais d'une part, c'est un peu compliqué, le bricolage restant encore la chasse gardée et exclusive de monsieur: comprendre il n'y a que lui qui sait et qui a le droit de faire, et d'autre part, battons le fer tant qu'il est chaud, si j'attends trop longtemps, la bonne volonté de monsieur sera repartie ailleurs, et rien ne bougera pendant encore 20 ans!

Tentative pour contenir la pagaille:




Maintenant, quand on vous critiquera "non mais quel b*rdel", vous pourrez répondre "non c'est un remaniement territorial" et toc!

Filo complètement débordée






4 commentaires:

  1. Franchement si j'avais une pièce tranquille je me ficherais bien du crépi ! Tu as eu raison de ne pas attendre que ce soit fait et de t'installer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Surtout que je l'ai attendue longtemps! Ca y est ouf, c'est fait, photos bientôt....

      Supprimer
  2. En déménageant j'ai perdu ce lieu si précieux... Alors tant pis pour le crépi!

    RépondreSupprimer
  3. Ah zut ça doit te manquer! Mais peut-être arriverez-vous à trouver un nouvel arrangement? En tout cas, je te le souhaite!

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.