lundi 14 octobre 2013

Jolie balade aux Baux de Provence

Bon, j'habite une région touristique, et comme chacun sait, "cordonnier mal chaussé" etc , je n'ai jamais exploré bon nombre de lieux célèbres-zet-prisés  qui m'entourent.
Ben voui. (en revanche, pour les sentes de sangliers de la colline au dessus de chez moi, quand vous voulez, je vous fais la visite guidée!)

En compagnie de deux copines, nous voilà parties dans le département voisin,  aux Baux de Provence, petit village très-charmant (et très-fréquenté!)
Imaginez un monstrueux chaos de rochers planté là au beau milieu d'une plaine verdoyante d'oliviers et de vignes.
Et tout en haut de ce gros tas de roches, une silhouette de château très ruiné (mais sôôôô romantic, non?)

Qui dit hauteur, dit route pentue et tortueuse, additionnée d'une foule de touristes et de cars de touristes, bonjour le stress... ca commence bien!
Finalement, on arrive à se garer, non sans mal, et
En avant!

 On pénètre dans le village, pour accéder au château, c'est-à-dire l'enceinte fortifiée dans laquelle se regroupait l'ancien village et le château-fort proprement dit, lequel castel, en plus d'être fortifié, est bâti en haut du haut du rocher; pour aller déloger le seigneur des lieux, fallait vraiment en avoir envie!

Et voici l'église; en pierre locale comme il se doit. Fondationnée sur le roc (bonjour la métaphore!)
 elle est un bon exemple de la grosse église romane du Sud de la France, solide, épaisse, résistant aussi bien au mistral qu'aux soldats de mauvaise fortune.
A l'intérieur, du monde:
(je visais les vitraux modernes, mais j'ai fait un cliché groupé)
et puis de la compagnie pour la Bonne Mère

Ne me demandez pas son nom, elle a pourtant une belle épitaphe très copieuse, mais quasi impossible à déchiffrer, non seulement c'est du latin, mais l'inscription est usée et à demi effacée.
Je suppose (supposition gratuite) qu'il s'agit d'Alix des Baux, dernière châtelaine des lieux, morte au XVème siècle.
On ressort on traverse la place et sur quoi retombe-t'on?
Une autre église!

Passons aux choses sérieuses, et allons visiter le château:



Quand on dit "rocher" ce n'est pas une figure de style, c'est vraiment calé dans le rocher.
Alors, bien entendu, tout le site a été réaménagé , vous pensez bien que sinon ce serait un chaos éboulé, noyé dans une garrigue impénétrable de ronces et salsepareille.
Je suppose aussi, toujours supposition gratuite mais logique, que beaucoup de gens ont dû "se servir" des pierres du château pour reconstruire ailleurs, faut pas rêver, on va toujours au plus simple, même sur les fameuses pyramides!

Montons donc....



La blagounette à deux balles: les marches sont hautes (on lèèèèève la jambe!) et surtout glissantes, comme savonnées, bref c'est casse-goule,  et surement impraticable les jours de pluie...A tel point qu'une pancarte affiche poliment: "accès interdit, à vos risques et périls"
Nous voilà prévenues!

Mais en récompense, un panorama à couper le souffle:
Côté pile: le village


Côté face: le grand large la grande plaine...
façon "style:
Pas de doute, le seigneur qui a eu le premier l'idée de s'installer ici avait bon goût!


En revanche, nous "vendre" la visite d'un château, c'est, hum, un tout petit peu exagéré, voyez-vous; parce qu'en fait de château, on a exactement ça:
(C'est Nini l'APN qui a fait le panoramique)

Avec ceci pour l'étage:

Epicétou!

J'aurais dû prendre une photo des pancartes plantées un peu partout expliquant:
"alors là, c'est le four à pain", "ici" l'hôpital", plus loin la grande cour etc....
Mêmes panneaux pour le château, situant la grande salle forte, puis le deuxième étage, puis la chambre du seigneur -dernier étage,  oui là-haut, ces deux ouvertures carrées....
Plancher, toiture, et à fortiori, mobilier ou cheminées, tout ça n'existe plus depuis belle lurette!

Disons aussi que l'histoire de ce village a été chaotique, vu que plusieurs seigneurs de ce lieu, le père et sa descendance, furent des gens assez chatouilleux sur le chapitre de leur patrimoine immobilier, ne permettant même pas au roi de France de prélever sa part d'impôts sur la région, considérant qu'en tant que seigneur, tout leur était dû, et pas qu'un peu. Comme on s'en doute, les rois de France successifs se sont plus ou moins fâchés, allant du "t'es pas sympa, allez partage un peu, quoi!" à" pisque c'est comme ça, je vais envoyer mes armées tout démolir!"
Evidemment.
Comme on ne laisse pas en déshérence un tel lopin de terre, on a  trouvé d'autres seigneurs bien potes au roi qui ont accepté de récupérer le village et ses terres,sous réserves de faire parvenir gabelles et autres tailles à qui de droit;  faut croire que l'air du coin est propice à l'indépendance, puisque ça a encore mal fini, à grands coups de démolition du château.


Forcément, cela explique que ce qui reste du château soit si maigre....
Tout compte fait, les historiens ont du grain à moudre, et la municipalité a trouvé un angle de visite bien sympa en recréant un environnement très moyenâgeux autour de ce village.  Tournois, joutes et autres batailles se déroulent tous les ouicaines en été, pour la plus grande joie des touristes enfants et parents.

Avec déguisements et armes reconstruites à l’identique, comme ce truc:
(un bélier)
ou ce machin:
(une catapulte)

et encore


On a même vu le dernier habitant authentique de ces lieux:

 L'est-il pas mignon?
(nonmais visez la taille de ses pantoufles!!!)

Au final une visite très sympa et agréable; nous l'avons effectuée fin septembre, sous un ciel menaçant (pleuvra? pleuvra pas?) mais il faisait encore très bon, voire très chaud.
En effet, avec la réverbération et la chaleur accumulée dans les pierres,  la visite peut vite devenir infernale...
PREVOYEZ DE L'EAU!!!! et des chapeaux. Et des lunettes de soleil. Et des bonnes chaussures. Mais surtout de l'eau!

C'est tout de même le premier endroit où je vois des distrib' de boissons partout, et surtout....
cadenassés! avec petit écriteau: "ne secouez pas l'appareil, il pèse 400 kg (oups) et il peut vous faire mal en tombant"
Ouaip.


Les Baux de Provence avec le site internet:http://www.lesbauxdeprovence.com/fr
 pour les détails techniques



Filo

6 commentaires:

  1. La visite guidée avec Filo pour guide vaut le déplacement ! Merci, c'est comme si j'y avais été, la soif en moins.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ;)
      Si un jour vous avez l'occasion d'y aller n'hésitez pas, vraiment!

      Supprimer
  2. C'est beau, les Baux ! Quelle chance d'habiter cette région...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais il y a beaucoup d'autres belles régions à visiter!

      Supprimer
  3. Magnifique billet ! T'aurais dû faire guide ! Et Les Baux, je confirme, c'est génial ! A voir absolument.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. PAs sûr que mes raccourcis historiques soient très "politiquement correct" ;) Mais c'est un endroit passionnant à voir, tu as raison!

      Supprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.