jeudi 31 octobre 2013

Mon jardin d'automne

Je profite d'une belle journée ensoleillée pour faire le tour de mon jardin.
N'étant pas une vraie jardinière, je n'ai pas de talent particulier pour aménager un jardin qui serait beau et élégant, poétique et fleuri, du 1 janvier au 31 décembre..
On fait skon peut, avec skona, ma brav'dame!

Il faut dire aussi que cet automne particulièrement doux a permis de prolonger les floraisons.

A peine mis le nez dehors, que voilà donc?
Les aludes sont de sortie!
Il s'agit de fourmis ailées, (dont raffolent, paraît-il les petits oiseaux) qui sortent de la fourmilière, située, comme c'est sympa!, sous les dalles de la terrasse.


Rassurez-vous, çà ne pique pas, ça ne mord pas, c'est totalement inoffensif!

Première jardinière (rien que de la triche!)
Des mini-cyclamen et des violettes, histoire de fleurir l'entrée. Pas encore plantés, je n'ai pas eu le temps et je manque d'un ingrédient très indispensable: la terre!


Vue générale; ça fait verduré, certes mais...
Voilà qui donne une idée plus juste de l'état de mes plates-bandes! les potées de petites fleurs violettes ont dépéri, et il s'est glissé un intrus: un plant de pastèque, qui a cru, à la faveur de la douceur de la météo, que l'été était encore là, et qu'il était encore temps de démarrer une floraison!




On continue avec l'Abutilon, qui revient de loin: il a servi de déjeuner à une (ou des?) sauterelles, qui n'ont pas laissé une feuille! IL était tout plumé, on aurait pu le croire crevé, mais pas du tout, les feuilles ont repoussé petit à petit, il a même une fleur!












Ma petite potée de Pervenches de Madagascar, qui me ravit, en continuant à fleurir sans mollir, depuis que je l'ai plantée en juin, malgré les critiques du MariChéri "tu les as plantés trop serrés! T'as pas mis assez de terre! Elles sont pas au bon endroit!" etc... (j'ai bien fait de ne pas l'écouter!)



















Des Kalanchoé, toutes deux potées offertes, toutes deux continuant aussi à fleurir. Les blanches datent du mois de mai (avril?) l'autre de début septembre. Je ne fais rien que les arroser (peu) et les laisser dehors....
(vous ai-je dis que je déteste les kalanchoe? mais je ne peux pas refuser un cadeau, n'est-ce pas?)


 Encore de la "triche".
L'époque de la Toussaint voit fleurir des armées de ces fleurs, et plutôt que d'aller les disposer en rang serrés dans les cimetières, pourquoi ne pas en profiter dans le jardin? De plus, en jardineries, elles sont cultivées en pot de terre cuite à l'ancienne, et c'est tout bon! (j'abomine ces contenants en plastique, je n'en veux pas chez moi, na!)

La sauge, celle-là, elle se croit chez elle, elle s'étale, s'étire, s'allonge, pousse...
En attendant le coup de sécateur réducteur pour l'hiver, elle occupe la terrasse....


L'euphorbe, qui devait faner, continue à  produire de jolies petites fleurs blanches à l'aspect mousseux; là aussi, je ne fais rien d'autre que  l'arroser de temps en temps et l'admirer!
Le lantana et l'Abélia, récemment déménagés au pied de l'amandier, ont trouvé là un endroit qui leur convient tout à fait, et depuis, ils prospèrent! (tachez de faire abstraction de la déco post-moderne du Chéri en forme de bazar "à ranger dès que j'aurais 3 minutes"; je n'avais pas le courage de toute déménager pour la photo!)



La mélisse au pied du Lantana a subi le même sort: croquée par la sauterelle! Je suis dépitée, adieu mes infusions de mélisse!


 UN autre coin du jardin, dévolu au potager; normalement, à cette époque, tout est sec, fané. Mais là, on se croirait au printemps! Les courges ont démarré très tard, et grâce au temps clément, continuent à pousser. On est curieux de voir comment tout ça va évoluer....

Le tour du jardin ne serait pas complet sans une visite au citronnier!
Rappelez vous, il y a 2 ans il a gelé, les feuilles et les fruits sont tombés. Le voilà reparti!
Rien ne manque, fleurs -avec abeille qui butine, s'il vous plait!-, citrons tout petits, citrons arrivés à maturité


 et même citron biscornu:


 Et enfin un petit tour au jardin de derrière; pour lui , c'est "fini" le soleil n'y vient plus, ne fait que passer dans un angle vers midi; je le regrette, c'est mon coin le plus agréable en été.


Seule chose positive, c'est le pot de vigne vierge, planté par mes soins (ce sont des rejetons que j'ai récupéré,  poussé seuls dans d'autres pots) et qui a bien pris. L'ennui c'est que ça va vite devenir encombrant, ce machin!

Parfois je regrette de n'avoir pas un vrai jardin, pour y planter de vrais arbres, avec des massifs de fleurs organisés,  créer un vrai paysage... bon, je fais avec ce que j'ai!





Filo


4 commentaires:

  1. Je suis séduite par ton jardin, il est comme je les aime.

    RépondreSupprimer
  2. J'aimerais bien avoir un jardin comme le tien ! Les plantes ont l'air de si sentir drôlement bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma foi, je fais comme je le sens et surtout ça reste un plaisir pour moi; il faut croire que ça convient aussi à mes plantes! ;)

      Supprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.