mercredi 16 octobre 2013

Quand je fais chauffer les aiguilles

A défaut de pouvoir dépenser l'argent que je n'ai pas (oui Pol c'est à toi que je m'adresse, gros fainéant, et mega-faiseur d'embrouilles!) je couture, ça fait passer le temps.....


Le défi:
Coudre un patch de la dimension du lit, bien gonflant, et qui ne tombe pas sur les côtés .
Un édredon, quoi, me dit le MariChéri!
Oui, bref.
ne pas se prendre la tête avec les mesures= faire quelque chose de simplissime.
Et surtout n'acheter aucune fourniture, considérant qu'avec ce que j'ai en rayon (dans mon nouvel atelier héhé) je DOIS pouvoir créer -n'ayons pas peur des mots- un joli patchwork.


Pari gagné! (encore que: j'ai quand même été obligée de prendre une bobine de fil bleu marine, mais on va dire que ça ne compte pas vraiment, puisque ça fait partie du stock standard, n'est-ce pas?)
Un grand coupon de tissu rouge à ramages grand siècle, (mais qu'est ce qui m'avait pris d'acheter ça, à part en faire des coussins?) aux tons rouge foncé et gris, que j'ai associé avec deux coupons de tissus à carreaux gris bleutés d'un coton plus épais.
Non rien de tout ça n'est du tissu de patch; vous comprenez pourquoi moi et mes idées iconoclastes,  on n'a jamais voulu fréquenter un club!
Je comptais faire des carrés de 15cm par 15, mais mystère mystère, mes carrés font 15X16.....
(en fait de mystère: je n'ai pas fait de gabarit, alors que JE SAIS qu'il faut TOUJOURS faire un gabarit en patch. CQFD.)

Assemblage des carrés en bandes alternées, et montage des bandes , tout ça au point droit vroum, en faisant bien coïncider les angles des carrés, (je m'améliore!)
Le dessous du patch est un voile de coton pas exactement dans les tons, mais c'est tout ce qui pouvait faire l'affaire en dimensions, alors, ça ira bien!
Ce qui m'a pris du temps c'est le bâti.....très bête à dire, mais là aussi, le secret d'un matelassage réussi, c'est un bâti correct et suffisamment dense pour que le "sandouiche" ne bouge pas. ..j'ai donc passé 2 jours (oui 2) à manier l'aiguille et le fil  rose pétard. 
Quilter, main ou machine? J'ai hésité; j'aime bien l'aspect moelleux du quilté main, mais c'est long.... et de plus je ne pas sûre de la qualité de mon piquage... (autrement dit je sais pas faire de beaux points de matelassage main)
Donc ce sera machine, et en effet, hop en une après-midi c'était fini!
Résultat? des carrés bien carrés et raccord, tout comme je le voulais! (ouf)

Dernière étape, le biais du tour; là aussi, solution un peu acrobatique, car je n'avais pas 6 mètres de biais d'une seule bande...J'ai donc tenté 2 biais différents, un bleu marine uni, et un bleu marine à pois pas du même ton bien entendu, c'eut été trop beau!
 Au final?
Tadam!
en plein travail!
 Constatez que le patch est installé sur le fauteuil, alors que moi, je me contente du tabouret....
Dessus

Dessous


Le moelleux au rendez-vous

Pour briller dans les salons: cette technique s'appelle "quilt in the ditch" et c'est exactement ça: piquer dans la couture; c'est plus facile (moins d'épaisseurs, surtout chez moi, qui ai comme d'habitude ouvert mes coutures) et invisible sur l'endroit.

hum, je sais qu'il est à la mode de faire des surpiqures très contrastées, très compliquées, souvent à l'aide d'une machine spéciale dénommée "long arm" (grand bras) .
Oui mais moi, je préfère l'esprit "édredon de mémé", les plumes qui volètent en moins!

Pour finir ce chapitre, une petite trousse réalisée en un rien de temps,qui fait partie du même défi, puisque je n'ai employé que ce que j'avais sous la main:
Deux carrés du tissu ci-dessus , une broderie finie qui attendait patiemment d'être cousue, un très joli et ancien rectangle de dentelle au point de picot(?) , et une fermeture à glissière récupérée (ma passion, attraper les zip avant de mettre les vêtements ou les sacs au débarras: ça peut toujours servir, la preuve! et toc)

Le modèle de broderie est un Renato Parolin















Toute petite la trousse, hein, mais c'est rigolo à faire, et ça-peut-toujours-servir!

Filo

4 commentaires:

  1. Explications très claires, résultat très réussi, mais qu'as-tu mis dans ton sandwich ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais du jambon/beurre/cornichons, comme dans tout sandouiche qui se respecte! ;)
      En vrai, un bête molleton polyester

      Supprimer