mercredi 13 novembre 2013

La peinture en pointillés...

non je ne vais pas vous parler de la peinture artistique, mais de la barbouille ménagère destinée à l'entretien de toute bonne maison qui se respecte....

J'admire ma belle-soeur qui repeint ses intérieurs et ses volets tous les 5 ans, sans mollir.
Ici, ahem.....
La cuisine, lieu salissant plus qu'ailleurs a dû voir le pinceau déjà 2 fois, mais guère plus.

Depuis quelques temps, nous rêvons (enfin, principalement "je") de rafraîchir, refaire, réaménager notre intérieur qui accuse ses 20 ans de vie intense!
Murs noircis, peintures passées, moquette lamentable (oh si), aménagement obsolète, bref, de quoi faire.


La cuisine? pas du tout au programme!
Ou plutôt, la seule chose prévue est le ramonage, ah oui. Exécuté par Mari-lui-même, avec son Hérisson-son-son, et son gros aspirateur de chantier.
Comme toutes les corvées, repoussées de jour en jour!

Comme il faisait (et fait encore) très beau et chaud, pas d'urgence, bien entendu!
Et puis un jour, brutalement, MariChéri se décide.
Bon. C'est une bonne chose, certes.
Que je sois occupée ailleurs, et que je doive tout lâcher pour le seconder, c'est juste un détail. Inintéressant.
"oh ça va, j'en ai pour 2 minutes!"

L'homme a un sens particulier de l'écoulement du temps.


Le tuyau de cheminée, une fois descendu, fait apparaître de très jolies dentelles de rouille. Ahem, il va falloir changer le tuyau.

Laisse tout en plan, cours au RoiPimpin trouver tuyau à ta dimension et à ton prix... Et ne pas trouver, bien entendu, c'est soit l'un soit l'autre!

Entendre l'homme râler et menacer "si c'est comme ça, je vais le faire moi-même, na!"

Souffler en trouvant une solution en forme de demi-mesure, et changement de  la partie du tuyau visible.
Mais l'histoire ne s'arrête pas là, il  y a eu quelques dégâts sous la cape, il faut refaire de l'enduit pour boucher les trous.
Et hop, plongeon dans l'atelier, trouvage du produit de l'outillage, et voilà.
Rebouché c'est parfait!
Ah non non non! Maintenant, faut repeindre par dessus, sinon c'est trop moche. Justement (comme ça se trouve!) j'ai là un bidon de belle peinture blanche qui ne demande qu'à être employée!

(il m'a avoué plus tard, que s'il n'avait pas eu la peinture, les choses en seraient restées là)

Lancé dans sa barbouille, il repeint tout le dessous de la hotte, et puis comme le bidon est encore bien plein, hoplà, il s'attaque au mur d'à-côté, tout noirci de fumée.
Ah certes, ça fait très beau et propre!

On admire!

Bon, eh bien je vais repeindre la cuisine, c'est décidé!

(là comme ça? oui là comme ça!)

Mais il est tard aujourd"hui, j'ai d'autres choses à faire, "mais demain t'inquiète, je finis!"
Moui....


Voilà pourquoi, depuis 15 jours, nous vivons au rythme de la peinture.....
Une demi-journée libre? Hop une sous-couche sur un pan de mur!
D'autres rendez-vous plus urgents? on attend!

Pas plus tard que dimanche, peinture préparée, mur lessivé, top départ pour le premier coup de pinceau: coup de fil il faut aller s'occuper d'une vieille tante qui ne se sent pas bien!
Et voilà, il lâche tout, et le coup de pinceau est reporté sine die.....

J'ai plusieurs fois proposé mon aide; elle est poliment refusée, la peinture, tu sauras pas faire, c'est tout un art!
Ah. (Intérieurement, je rigole, mais ne vexons pas l'homme en pleine action)
je retourne donc à mes travaux de couture beaucoup plus à mon goût.

Certes, on vit dans un demi-chantier qui s'éternise, mais quoi? Me fâcher et râler tous les jours fera-til avancer les choses plus vite?

tout beau tout propre et tout brillant!

et la misère cachée sous la cape!
























et le chantier en-cours!
Oui c'est ma main qui vous fait coucou.

Dès qu'il aura fini les murs, il prévoit de faire le plafond.
Dilemme: de la même couleur, ou blanc-blanc?

Rendez-vous d'ici 15 jours pour voir où en est " la peinture en pointillés"!


Filo



6 commentaires:

  1. Pointillés peut-être, mais au moins ça avance et tu auras une belle cuisine ! Chanceuse...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai! Mais honnêtement, je crois que ce n'était pas du luxe. La cuisine est la pièce de la maison qui se salit le plus, et c'est aussi la pièce qui vit le plus.

      Supprimer
  2. Au moins ton homme tient le pinceau. Le mien me regarde le tenir en disant "est-ce bien nécessaire ?"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhoo, ça c'est décourageant, alors! Je comprends mieux pourquoi tu as expédié tout ton monde ailleurs quand tu as refait ta salle de bain.

      Supprimer
  3. patience et longueur de temps.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Font plus que force ni que rage, nous sommes bien d'accord! ;)

      Supprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.