mercredi 6 novembre 2013

Le panier de la ménagère....

... de moins de cinquante ans.
Ah c'est pas moi c'est pas moi!
(je les ai, les cinquantans, mwoa!)

Bref, quelque soit son âge, il faut bien le remplir ce fichu panier!
Figurez-vous que maintenant -on n'arrête pas le progrès- il peut se remplir tout seul!

A priori, je ne voyais pour moi pas vraiment l'utilité de la chose, dans la mesure où le sytème "drive" puisque c'est de cela dont il s'agit, nécessitait tout de même de se déplacer jusqu'au carrouf du coin.
Carouf, c'est loin, c'est cher, et rien qu'à l'idée de plancher surfer des heures durant  pour remplir un caddy virtuel, je reculais.
Bon les mousquetaires s'y sont mis , ma curiosité aussi (oui j'assume!) et j'ai testé.
En réalité, l'illumination m'est venue -klink!- le jour où je me suis rendue compte que ce système allait me permettre de maîtriser mon budget....

Parce que oui, je fais partie de ces ménagères (distraites?)(négligentes?) qui remplissent leur chariot à plus ou moins vive allure sans trop regarder le prix exact des denrées.  Je passe rarement du temps à "comparer" sachant que je prends à priori tout ce qui est premier prix ou à peu près. Et si je déplore que les produits de base augmentent, je ne peux pas non plus supprimer beurre, sucre, fromage et autres indispensables, sous prétexte "qu'avant c'était moins cher!"

Résultat -des courses, là on peut le dire- à la caisse, c'est la surprise, toujours mauvaise.

Donc, j'ai gardé les derniers tickets de mes (folles?) virées  de cantinière, et je me suis attelée au remplissage du chariot virtuel.
Certes, la première fois, ce fut un peu long-mais j'ai pensé à sauvegarder, bravo bravo!-
Au deuxième essai, j'étais déjà plus à l'aise dans les "rayons"; j'ai fait ça le matin au p'tit déj, entourée du thé, et des tartines, oh la la, j'ai bien failli croquer la souris et tremper ma tartine dans l'écran!

Le MariChéri est arrivé sur ces entrefaites, et m'a donné de valeureux conseils: ah t'as pris ça?  prends plutôt ce machin/ nan mais ça c'est pas la peine, j'irais l'acheter (organisation made in mari!) .
Bon, au clic final, puisque c'est là que ça devient intéressant, j'avais dépensé la somme que j'avais prévu de dépenser, et pas  plus; certes il me manquait des articles, mais qui pouvaient attendre le prochain tour.
M'étant aperçu que j'avais oublié le beurre, justement, en deux clics, je l'ai rajouté au chariot.
(en vrai, quand on s'aperçoit à la caisse qu'on a oublié un truc important, on n'a plus le courage de retraverser touuuuuut le magasin en courant, de refaire la queue etc etc.... et on se dit "spagrave, je reviendrais"; c'est comme ça qu'on se fait avoir et qu'on dépense des sommes farabuleuses sans avoir acheté ce qu'on était venu prendre)
(Ne me dites pas que vous ne voyez pas de quoi je parle! Laissez moi croire que je ne suis pas la seule à être lamentablement  victime de la Konsommation!)

Clic clic clic, et pour quand voulez vous votre commande, chère madame Filo? On vous propose plein de créneaux horaires....Clic clic et voilà c'est choisi, payé, confirmé par mail.

Trois heures plus tard, je sonnais à l'interphone du magasin, un gentil monsieur est venu, a ouvert mon coffre, a chargé dedans mes sacs tout prêts, et reparti chercher au frigo les produits "frais" me les a rajoutés dans le coffre, et voilà, merci madame, au revoir madame! 10 minutes plus tard, j'étais de retour à la maison, fraîche et dispose! Et un peu bluffée par cette facilité.


 L'idéal? je ne sais pas; j'ai trouvé les fruizélégumes plus chers, donc à éviter, en revanche, pas de tentations au rayon des pâtisseries indus' et des chocolats, je n'ai pris que le nécessaire.

Mon objectif  -la maîtrise de mon budget- est rempli. C'est plutôt une bonne chose, non?


Filo

5 commentaires:

  1. Quelle ménagère tu fais !
    Et au risque de te décevoir, je ne me laisse pas porter par la consommation. Je suis inintéressante pour les agences de publicité.
    Et mon côté écolo s'insurge devant cette montagne de sachets ! Ils devraient mettre en place des cagettes réutilisables.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chez L*cl*rc, les sachets sont consignés, on les rapporte et ils re-servent

      (et bonjour à Filo chez qui je sors de mon mode "sous marin" pour répondre à une copine "de la vraie vie" ...)

      Supprimer
    2. Bonjour bonjour, merci pour le renseignement (mais lecl* trop loin!)
      Ton pseudo ne me dit rien du tout???? Pas faute d'avoir cherché pourtant , mais je ne vois pas; en tout cas, c'est sympa d'avoir un petit coucou!

      Supprimer
    3. C'est normal, la "copine de la vraie vie" c'est Alphonsine ! Pardon de m'être mal expliquée ... Ici je ne faisais que "sous mariner" depuis un moment, maintenant je remonte à la surface ... ;-)

      Supprimer
  2. Oh les cagettes finiront bien par arriver!

    RépondreSupprimer