vendredi 22 novembre 2013

Petites broderies

Je ne blogue pas, mais en arrière plan, je m'agite, je m'agite!

 Rayon "machine à coudre" je boude Futura-qui me le rend bien!- et je parcours assidûment les forums et les blogs de couturière, à la recherche d'informations sur la machine que je vise.
Bien entendu, je ne déniche ça que chez les américaines, allez savoir pourquoi. Par la force de choses j'améliore mon anglais,  je m'épate moi-même d'arriver à lire des billets entiers sans le secours de la traduction.

Résultat, ma pile de projet augmente augmente et rien ne se passe....si ce n'est que je me suis laissée tenter par des patrons américains, achetés chez ma mercière, des tissus tout mignons pour des robes d'été. Je ne veux pas me lancer dans la préparation des patrons trop en avance; j'aime bien : décider de coudre tel patron, relever le patron sur le magazine, le découper, et passer tout de suite à la coupe du tissu et l'assemblage. Commencer une partie, s'arrêter et passer à autre chose en attendant, ça me parait mener tout droit à la corbeille de "pas encore finis, ni fait ni à faire, commencé mais ché plus d'où" etc...

Alors j'ai ressorti mes broderies,et qui plus est -j'avais peur de m'ennuyer ou quoi?- je me lance dans un projet à long terme, que j'espère mener à bien dans les temps, sacré défi!
IL s'agit de broder une série de 12 grilles (américaines, encore une fois), qui une fois finies seront assemblées en patch, associées à des lainages.
C'est Covi l'initiatrice de ce  joli projet. Cette dame est espagnole, elle a donc ouvert pour ce projet un forum en espagnol,mais nous sommes plusieurs françaises inscrites qui participons aussi. Non je ne parle ni ne comprends l'espagnol, mais je m’en sors quand même!

Voici la première broderie:
Mon zozio n'est pas terminé, c'est l'affaire de deux petites heures encore.

Je me suis aussi embarquée dans un autre projet "mystère"  cette fois-ci, qui sera terminé à Noël.
Une grille offerte par la créatrice de Plum Street Samplers. L'idée de broder une Nativité me plaisait assez, ça change des éternels pépère nono en rouge et blanc. J'avoue que j'ai parcouru le blog dans les grandes lignes, et hop j'ai commencé sans trop réfléchir, parce que j'avais de la toile d'avance (j'ai TOUJOURS de la toile d'avance!) et les fils employés par la créatrice.
Mais j'ai vite déchanté, en voyant cette harmonie de marron/marron..... Ouaip, décidément les anglaises (ou les américaines?  je ne sais) et les coloris, c'est pas du tout du tout le goût français!
J'ai hésité à tout changer, mais j'ai eu la flemme, car j'avais déjà démarré depuis 2 semaines. Alors je m'accroche et je continue tel que.
Bon, disons que c'est un style très "Old Primitive" tel qu'en raffolent  les américaines; ça a un certain charme, après tout:



Et encore (ah oui ça carbure à l'atelier!) un autre projet abandonné que je ressors du placard:
Vous souvenez-vous de ça?
Sur ce billet- là, je disais laisser tomber un truc qui ne plaisait plus du tout.
Ca date d'août 2012 tout de même! Elle aura passé de longs moments au purgatoire, cette broderie!
Ressortie de son panier , de laborieux cogitages de cerveau ont réussi à me faire reprendre l'aiguille pour avancer, en laissant complètement de côté la grille initiale:
Certes, elle n'est pas encore terminée, mais je suis  contente de la reprendre; ça m'agace de laisser des ouvrages abandonnés.



 La maison est tirée du livre "Sweet Home" de Marie-Anne Réthoré-Melin, qui une créatrice qui me plait beaucoup, le petit bateau vient du livre  des alphabets de Valérie Lejeune, et la dernière guirlande de fleurs vient d'un magazine.....


Et voilà pour aujourd'hui!

Filo




3 commentaires:

  1. J'aime beaoucp la dernière broderie abandonnée puis reprise. je ne suis pas sûre en revanche de comprendre le but ultime de la première.... (toujours rien dans la boite aux lettres grrrrrr)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le but final sera de monter toutes les broderies, assaisonnées de coupons de lainage, en seul patchwork moelleux et confortable, rien que ça!
      La boite aux lettres vide ça m'inquiète un peu là. Si rien ne se passe, lundi je remets un chantier de fabrication en route.

      Supprimer
  2. Non non! Attends! Un courrier parti de Clermont-Ferrand (130km) met souvent 10 jours pour arriver jusqu'à nous... Je suppose que les 100 derniers kilomètres se font à dos d'âne....

    RépondreSupprimer