lundi 16 décembre 2013

Rangement couture

Alors que tout le monde s'active (fébrilement!) (non?), à la préparation de Noël, il m'a pris la lubie de refondre mon atelier couture.
Je sens la surprise poindre dans vos yeux.... comment comment, j'ai emménagé dans mes nouveaux quartiers il y a à peine 3 mois, et c'est déjà tellement en bataille qu'il me faille déclencher une opération "Inspection de Tranche" rangement?

En réalité, le placement n'est pas fonctionnel, tout simplement...
Pas évident de trouver du premier coup la bonne organisation!

Mes tissus sont donc stockés dans le buffet, parfait parfait... sauf qu'à force de  chercher un coupon ou un autre, j'ai chamboulé mes piles , qui se sont avachies et mélangées, et les étagères ressemblent à un champ de bataille.

Le rangement s'est imposé de lui-même, quand, explorant le-dit buffet à la recherche d'un morceau de viscose verte à dessins bleus que j'étais persuadée avoir rangé laissé sur l'étagère supérieure,  je me suis retrouvée avec ça sur la table:

(et pas de viscose verte à fleurs bleues!)(qui s’avérera être déclassée de "coupon" à "chutes", qui ont échoué dans le panier à chutes, eh oui!)

IL m'a fallu 2 jours et d'intenses réflexions logiques (et logistiques!) pour arriver au classement "idéal"
Vu ainsi, ça a simplement l'aspect d'un intérieur de placard bien ordonné, pas de quoi fouetter un chat!
En haut les cotons,  en bas les grosses pièces et les tissus d'hiver, plus à gauche, les vieux draps promis à un avenir de recyclage, et dans le panier les doublures et autres tissus glissants qui se débinent. (la doublure c'est le roulement à bille d'une pile: dès qu'elle se met en mouvement, patatras, tout bouge et finit par  s'écrouler!)
L'astuce, c'est le petit classeur, pompeusement dénommé "Tissuthèque" (rien que ça!)

Tous les tissus y sont répertoriés, avec leur composition et leur métrage; l'idée, c'est de noter au fur et à mesure les prélèvements en métrage, de façon à toujours savoir pour chaque coupon, ce qu'il me reste.
Et de pouvoir feuilleter le classeur en ayant tous les coupons et leurs dimensions sous les yeux quand je cherche un tissu pour un nouveau projet.

Oui c'est cousu papier sur tissu; ça m'amuse beaucoup beaucoup de coudre sur le papier! Et puis, j'avais la machine à pied d'oeuvre, là qui chauffait, alors que la colle, il faut la chercher, on s'en met plein les doigts, et ça risque de se décoller ou les tissus de s'entrecoller, pas mieux!

On verra  à l'usage, si ça fonctionne ou si je me retrouve plus ou moins vite avec le même chantier!




6 commentaires:

  1. J'aime beaucoup le classeur d'échantillons. Une vraie boite à souvenirs, aussi, avec le temps, non?

    RépondreSupprimer
  2. Quelle bonne idée ! Mais quand t'as fini un tissu tu fais quoi ? T'arraches tout ?! Super bonne idée pour les papiers de scrap ou autre aussi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur la photo je n'ai montré que les petits bouts, mais les gros coupons sont rangés un seul par feuille; quand il n'y en aura plus, j'enlèverai la feuille (d'où l'intérêt du classeur)

      Supprimer
  3. J'ai fait ça aussi, mais il y a si longtemps qu'il n'est plus à jour.
    C'est sympa de feuilleter un classeur plutôt que de chercher dans les piles !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je trouve que c'est plus pratique, et au moins les piles restent en place!

      Supprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.