mercredi 15 janvier 2014

Janome Memory Craft 8900 QCP La course à la machine (suite et fin)

Ou comment j'ai enfin trouvé une machine à coudre de rêve....

-Avec un grand espace de travail (et même une rallonge de l'autre côté)
-un bon gros moteur (1000 points/minute, c'est presque un moteur de voiture, ça!)
-une belle brochette de points décoratifs
-points qu'on peut combiner ce qui rallonge d'autant  les possibilités de décoration
-15 pieds de biche différents (alors là je m'extasie mais reste perplexe: saurais-je me servir de tout ça?)

Alors, qu'est-ce que cette merveille?

Bon on a compris, c'est une Janome (marque japonaise, mais surtout marque directe du fabricant)

et sous la housse noire...

Tadam!!!
Je vous présente la
Janome Horizon Memory Craft 8900 QCP
renommée aussitôt
Miss Monumental' Carolina.....  (bah je n'allais pas l'appeler Janine!)














50 cm de long, (la preuve!) et 12 kilos....Autant dire qu'elle ne bougera pas souvent.

Le tableau récapitulatif de tous les points qu'elle exécute.















Les lumières (important la lumière!)
Ici on a une lumière à l'avant, et également une autre au dessus du bras , ce qui fait que toute la zone est vraiment correctement éclairée.....



Les accessoires....

Les pieds de biche sont rangés en haut, mais pas tous, il y a en a encore 4 qui sont logés dans le compartiment, notamment le pied boutonnière assez volumineux...
Et en dernier, le fameux pieds transporteur, que je n'ai pas encore testé (il me fait peur!) c'est un peu plus délicat à installer....
Sur la photo du milieu, on voit aussi la "plaque point droit". Aquoi peut bien servir ce truc? Encore une fois, idée géniale: qui a déjà travaillé des tissus fins sait bien à quoi on s'expose: tissu avalé par la plaque, bourrage, accroc et ... crise de nerfs de la couturière qui voit ruiner ses efforts!
Avec la plaque point droit, on n' a plus ce (petit) espace entre les griffes, en revanche , pas possible de coudre autre chose que "point droit", logique.
L'idée géniale n°2, c'et qu'on plus le soucis de visser/dévisser les petites vis malicieuses qui tiennent la plaque, et qui adorent cavaler en roulant dès qu'on les sort.
Maintenant, la plaque se pose et s'enclenche tout simplement en appuyant dessus.
Et - magie de l'électronique- dès qu'on a installé cette plaque spéciale, la machine la reconnaît et n'affiche plus de largeurs de points; eh oui, point droit, seule la longueur est modifiable!
Donc pas possible de faire une fausse manœuvre de programmation.


Au rayon des accessoires, on trouve aussi la pédale extra-large (on peut poser les 2 pieds, mais finalement je ne "conduis" que d'un seul pied), et la table d'extension.
Perplexe au début, la trouvant plus encombrante que vraiment utile, je me suis forcée à l'essayer.... et suis conquise! C'est finalement plus agréable et commode pour installer sa couture, et  le dessous de la table devient alors un espace supplémentaire pour y caser à portée immédiate le découd-vite, le coupe-fils etc...

Le tableau de bord de la bête....
Se manipule à l'aide de la roulette, ou sinon, directement sur l'écran tactile.
Parait très complexe au premier abord, mais en fait assez simple et logique....
Il faut néanmoins garder à portée de main le livret d'instruction, en français, très clair et complet. (pas de fantaisies de traduction à déplorer, ouf)

Et maintenant, les trucs rigolos!
Cette machine est illuminée comme un arbre de Noël, clignote, sonne, bippe,  a des petits voyants rouges et vert, qui s'allument et s'éteignent en fonction des utilisations, c'est surprenant!


Je veux démarrer , le voyant start/stop est vert= c'est bon, roule!
Le voyant rouge en haut m'indique que j'ai paramétré pour que l'aiguille reste plantée dans le tissu quand je m'arrête de coudre.

Quand je couds, le voyant vert passe au rouge (heureusement que j'ai le nez fixé sur ce que je couds, et non sur la machine!) et repasse au vert dès que je m'arrête.

Le fameux bouton start/stop c'est le grand truc à la mode...
(où je m'aperçois que j'étais déjà à la pointe de la technologie, il y a 15 ans, Futura possédait déjà ce type de bouton)
POur faire court,  il remplace la pédale, couplé avec le curseur de vitesse
zavez vu? je photofiltre!

C'est pratique quand on fait des kilomètres de couture droite, et qu'on n'a besoin que d'une seule main pour tenir le tissu.
Mais dès qu'on attaque des ouvrages un peu plus techniques, à mon avis , retour à la pédale, qui permet de garder ses deux mains pour l'ouvrage.
La vitesse est vraiment modulable, dès qu'on sait se servir de la pédale; j'arrive vraiment à coudre point-à-point lentement, idéal pour négocier les virages, et quand j'arrive en fin de couture, là où, attention de ne pas déborder!
A noter que le curseur "vit" avec la pédale, au début ça m'a surprise (sur Futura c'était ou pédale ou start/stop) si le curseur est en vitesse lente, j'aurais beau appuyer la pédale, ça continue à coudre len-te-ment. Si le curseur est au maxi, elle peut démarrer comme une flêche! Le tout est de doser l'accélération,  coup de main (euh de pied plutôt) à prendre.

Les autres boutons:

-tout en haut, les ciseaux: c'est le coupe-fil; fait un bruit amusant aussi, brrr, tchic, clouc! (moi ça me fait rire à chaque fois, eh oui je m'amuse de peu)
Bien utile,  indispensable pour moi; cependant, les fils ne sont pas coupés à ras mais à 1 ou 2 cm après la couture; soit on s'en contente , soit on sort la couture et on coupe à la main.
A noter que la machine a aussi un coupe-fil manuel sur le côté.

-en dessous, la position de l'aiguille, paramétrable. Qui a déjà pris l'habitude d'avoir la couture qui se finit avec l'aiguille plantée dans le tissu, ne peut plus se passer de cette fonction (parole d'étourdie!) Mais si vous préférez que l'aiguille reste en haut, vous pouvez choisir.
Ce bouton permet aussi d'aller chercher le fil de canette sans manipuler le volant: quand le fil de dessus est enfilé, je le tiens, j'appuie sur la touche, et hop l'aiguille descend gentiment; je rappuie et hop l'aiguille remonte, avec le fil qui boucle, ya plus qu'à le prendre et mettre les deux fils en ordre de départ.

-dessous le bouton du point d'arrêt; celui-là sert à faire comme son nom l'indique, un point d'arrêt, sur place. Fini les 3 points arrières et point avant. Point sur place propre et invisible. Mais surtout, il permet de maitriser les motifs, et ça c'est juste indispensable! Quand on choisit par exemple de faire le motif "p'tite lessive" ( vous verrez plus bas), il suffit d'appuyer sur ce bouton quand on estime que c'est suffisant,  et la machine s'arrêtera automatiquement à la fin du motif (et non pas en plein milieu)
 
-encore dessous, le bouton de marchez arrière. Comme son nom l'indique, repart en marche arrière, mais encore faut-il tenir le bouton appuyé; là aussi coup de main à prendre.

-et pour finir le fameux bouton start/stop qui démarre et arrête la machine.

Ici j'ai sélectionné le motif  253.
Il s'affiche en haut, on voit bien à quoi cela ressemblera.
La ligne du bas m'indique la largeur du motif (9.0), la longueur (2.50),
F est le pied de biche requis
5 correspond à la pression du pied de biche, car oui, cette pression est ajustable, encore un détail fou fou, plus léger pour les tissus légers, et bien pressant?presseur?pressé? pour les poids lourds, 5 étant le "standard".
Auto s'avère être la tension du fil... Réglable bien entendu, mais avec un réglage standard aussi, histoire de pas se prendre le chou.

Et voilà le résultat!


C'est donc le premier tour d'horizon de cette monstrueuse machine, j’ai l'impression que les ingénieurs qui ont planché dessus se sont fait plaisir au niveau des bidules (ah oui l’électronique, c'est un peu la tasse de thé  des japonais, non?).
je me propose d'y revenir un peu plus tard quand je l'aurais testée un peu plus "techniquement" , et de vous dire mon ressenti.
En attendant, je m'amuse!


Filo

(Demain je change le titre histoire que celle qui cherchent des infos puissent tomber sur le billet)


















16 commentaires:

  1. Incroyable ! Elle fait envie ta machine de pro ! Et je me réjouis avec toi de ce si bel achat. Bonne couture !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui tu as vu ça? ;) J'avoue, que je me suis fait plaisir, plutôt que d'aller à l'achat "utile".

      Supprimer
  2. Elle est superbe! on dormirait avec! (mais elle prendrait toute la place)! par contre, tu as dépassé ton budget?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mouarfff, c'est le mari qui ne serait pas ravi!!!
      Le budget? heu complètement ex-plo-sé!

      Supprimer
  3. Waouh! Belle bête! Curieuse et indiscrète j'ose te poser aussi la question qui fâche: la Bête tenait-elle dans le budget?
    (Aujourd'hui chez moi un billet sur mon fabuleux anniversaire, mais prochainement, un autre sur ma bête à moi.....)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui elle est chouette, mais imposante! Et non elle ne tenait pas dans le budget, hum hum!

      Supprimer
  4. heu dis donc Filo, je tiens à confirmer mon précédent com (du billet qui vient un peu après celui-ci ...) : comment as-tu pu te lancer sans lire la "notice" avec ce terrible engin ? C'est de l'inconscience ... je ne vois que ça !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui tout à fait! ;))
      En fait j'ai parcouru la notice, d'un seul oeil, je l'avoue, style "bah l'enfilage je maîtrise, c'est pareil partout"! Oui mais non, le principe est le même mais les détails diffèrent!

      Supprimer
    2. et comme chacun sait, le diable se niche dans les détails ... (ou un truc du genre quoi !) bon dimanche Filo !

      Supprimer
    3. Vouaaaalà, tu as tout dit!

      Supprimer
  5. Bonjour Filo,
    cela fait un peu plus d'un an que tu possèdes cette machine. Pourrais-tu nous faire un retour d'expérience? Car je ne trouve que très peu d'avis... Et ayant vu une belle occaz, j'hésite :)
    Merci,
    Orianne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Orianne,
      oui je m'y attelle, le temps de prendre encore quelques photos, et le billet sera sur le blog, rapidement!

      Supprimer
  6. Bonjour :)
    Merci pour ce retour car même si ce modèle me semble parfait un avis détaillé est vraiment rassurant sur le choix cornélien de sa future (et dernière) machine :)

    RépondreSupprimer
  7. Et voilà grâce à votre avis je vais bientôt la recevoir! Encore merci :)

    RépondreSupprimer
  8. Ravie d'avoir pu être utile! Je vous souhaite de longues et heureuses heures de couture avec votre nouvelle copine.

    RépondreSupprimer