mercredi 19 mars 2014

En guise de conclusion

C'est en entendant marichéri discourir l'autre jour que j'ai eu l'idée de ce billet à haute teneur instructive et décousue....
Savoir conclure, tout un art......

L'homme est tout de même capable de tenir des discours-fleuve  à des répondeurs téléphoniques, sans se démonter, ça me sidère autant que ça m'exaspère..

Bon j'avoue que moi aussi, il m'arrive au téléphone avec des copines de conclure indéfiniment; le coup classique "bisou-bisous, on se rappelle, et au fait je ne t'ai pas raconté la dernière?" et c'est reparti, mais il s'agit toujours de nouvelles palpitantes, voire capitales (bah si!) et qui intéressent des amies communes.  Hum. En même temps, si on se téléphone, c'est qu'on ne peut pas se voir, il faut donc se donner du grain à moudre, n'est -ce pas?
Et bonus, comme on est, nous les filles, multi-tâches, les conversations téléphoniques permettent simultanément d'écluser la panière de repassage et/ou faire la lessive, vider le lave-vaisselle,  de façon plus sympathique. Tant qu'à faire.


Mais c'est dans l'écrit que la conclusion prend toute sa saveur et nous montre l'étendue des bizarreries qu'on croise.....


 Les formules de fin de courrier officiel, avec leur phraséologie tortueuse, ont une saveur particulière,  dont je raffole.  "Je vous prie d'agréer madame-monsieur l'expression......"; "Veuillez croire, Monsieur, à  l'assurance de mes sentiments très respectueux...", etc etc....

Contrairement à ceux qui pensent que "ça ne veut rien dire" j'y trouve moi un parfum désuet et mondain , voire très vieille France, mais pardon, tout à fait compréhensible!

Evidemment les mails avec leur lapidaire "Cdlt" ne pourront jamais rivaliser en éloquence!
Ce "cdlt" croisé plusieurs fois m'a laissé perplexe avant d'arriver à en pénétrer la signification: CorDiaLemenT" . ah. ah bon.  Trop compliqué à écrire? Trop long?

Bref. De toute façon il est admis, et de même de bon ton dans un mail de formuler rapide et court, influence anglaise sans doute.
Dites moi si je me trompe mais toutes les formules de politesse écrite anglaise (par mail) que j'ai croisées jusqu'à maintenant tenaient en 3 ou 4 mots maximum "Sincerely yours", "Best regards" et basta. L’expression de mes sentiments distingués est priée de rester où elle est!


Mais la meilleure formule de conclusion que j'ai lue me vient des aventures -homériques il faut bien le dire- du Père Huc dans son voyage en Tartarie et au Mongol, durant les années 1843à 1845 environ. Ce digne missionnaire parle dans sa relation de voyage des décrets émanant de l'empereur de Chine.
Et ça  ne rigolait pas en ce temps là, je vous prie de croire!
Les édits placardés sur les murs et relayés par crieur public, s'il vous plait (impossible d'y échapper donc) se terminaient par cette formule:

"QU'ON TREMBLE ET QU'ON OBÉISSE!"

Avouez que ça se pose là en manière de conclusion!

Filo

8 commentaires:

  1. Je vais voir avec mes enfants si ce genre de conclusion fonctionne par oral. J'utilisais jusqu'ici un basique "et oust".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. reviens nous dire si ça fonctionne! ;) en général le gouvernement domestique souffre d'une surdité sélective assez prononcée: "à table" s'entend très bien, "range ta chambre" pas du tout....

      Supprimer
  2. J'aime beaucoup écrire mes mails à la méthode "courrier à l'ancienne" et en y insérant toutes les formules usuelles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne idée, j'espère au moins que tes correspondants apprécient!

      Supprimer
  3. Oh! La vache! Ça c'est de la conclusion! Dorénavant, je terminerai mes cours de cette façon et j'en ferai même un billet!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouhlala tu vas avoir du succès! Je serais curieuse de savoir ce que ça donne, je sens qu'on va bien rire, nous aussi!

      Supprimer
  4. Parfait. Ça me plait. je vais préparer une affiche pour le retour des enfants. L'aîné sait désormais lire, il pourra donner le souffle à sa petite soeur qui en ce moment me fait oublier certaines politesses ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ces chers petits anges blonds ont quelque fois le chic pour nous faire sortir de nos gonds!

      Supprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.