lundi 23 juin 2014

Visite à Hambourg (suite)

(Désolée de cette longue attente, c'est toujours le coup de la panne, il faut que j'en prenne mon parti)
De l'avantage de voyager seule, c'est que je peux organiser mes envies de visites selon mon seul plaisir.
Sachez-le, le shopping n'est PAS mari-compatible. (eh non!)
De même les visites de musées/églises/palais et autres monuments ne l'intéressent que modérément. Il  vise plutôt le port, la mer, le retour de pêche et les poissons.
A Hambourg il avait  été servi, il avait beaucoup apprécié le Fishmarkt.

Moi toute seule, je me suis concocté un petit tour en commençant par un jardin botanique; bonne pioche, situé sur  un arrêt du métro, et gratuit.
Et à cette saison la partie "jardin des roses " embaumait, une merveille!


Je suis toujours amusée par cette rage des jardiniers à cultiver des euphorbes (le gros massif vert là au milieu) . Il faut dire que chez moi, ça pousse plein la colline, au moins 3 variétés, et dans le jardin c'est carrément de la mauvaise herbe qu'on peine à arracher.

J'ai admiré comme il se doit, les différents jardins bien organisés tracés et fleuris, (j'ai aussi compté pas moins de 7 jardiniers en plein travail, eh oui yapad'secret!)
j'ai souri au jardin "méditerranéen", salivé dans le jardin potager, rêvé dans le jardin de curé (franchement je ne rappelle pas le nom mais ça y ressemblait tellement!) été fascinée par les belles pelouses verdoyantes et remercié mes maigres connaissances botaniques et latines qui m'ont permis de déchiffrer quelques panneaux et reconnaitre la moitié (à peu près) des plantes et fleurs .
araucaria, ou "désespoir du singe"


 C'est moche pas très élégant comme arbre, je l'ai immortalisé pour mon jardinier de fiston à qui ça plait (je me demande si ce n'est pas l'anecdote qui le fait marrer plutôt: les singes sont parait-il,  très friands des fruits de cet arbre, mais sont fort marris de ne pouvoir les attraper, à cause des épines acérés qui recouvrent le tronc et les branches= désespoir du singe)

Mes pas et le métro m'ont ensuite transporté jusqu’au musée des beaux-arts (KunstHalle)
On y arrive par la gare centrale (Hauptbanhof)

  c'est écrit en gros, impossible de le louper; encore faut-il être dans la bonne rue! (oui moi j'ai trouvé toute seule du premier coup= en fait c'est juste à côté de la gare, et il y a un gros panneau indicateur, tout bêtement)

Si vous aimez les peintres classiques, depuis le 14ème siècle jusqu'aux modernes, vous aurez de quoi faire. J'ai été surprise: les "modernes" s'arrêtent à Renoir...... oui oui. 
 J'ai été raisonnable avec les photos, inutile de tout mitrailler pour être obligée de trier et supprimer ensuite.


Un stupéfiant retable en bois polychrome; je n'en sais pas plus, les explications anglaises étant fort succinctes.  Il était fort bien mis en valeur dans une pièce pour lui seul (c'est un immense machin) Cependant je l'ai trouvé bien triste là, isolé.  A mon avis ce genre de monument créé pour une église , y est plus à sa place, plus dans son contexte, que dans un musée, sorti de tout ce qui l'entoure. 


Salut Lulu! C'est que ce tableau (tout au moins le personnage du milieu) j'ai dû le croiser dans plusieurs livres d'histoire, je m'en souvenais. Aussi, heureuse surprise de leretrouver là en vrai!


Une vue d'église,  "Antwerppen" dit le cartouche du tableau,  Anvers donc,  alors que le papier ne parle que d'une vue d'église. Ah la la, si même les traductions ne sont pas faites, où va-t'on?
Le musée possède une belle série de peintures de maîtres flamands sur plusieurs salles.




Immense ce tableau,  et difficile de prendre tout l'ensemble sans avoir personne  sur le cliché!
Surprise car  je le trouve relativement sombre, alors que dans mes souvenirs, les tableaux de Boucher semblaient plus lumineux . 





Bon celui-ci aussi fait partie des incontournables que se doit de posséder tout musée qui se respecte.... Ne boudons pas notre plaisir!



 Attention, on est passé chez les "modernes"! (en même temps, bouquet de fleurs=valeur sûre!)
(comment ça je suis mauvaise langue?)



C'est le seul portrait que j'ai pris, je l'ai trouvé particulièrement réussi, et surtout, d'une dimension modeste facile à cadrer. A quoi tient le souvenir de musée, tout de même!









4 commentaires:

  1. Ah oui, l'église est bien une de celle d'Anvers... j'y étais et je la reconnais !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah voilà! Merci Alphonsine pour ta précision.

      Supprimer
  2. beau gosse le Lulu et pas austère ... du tout.

    RépondreSupprimer
  3. Ah non hein! et puis un air si gai....(ça devait pas rigoler tous les jours chez lui)

    RépondreSupprimer