jeudi 19 juin 2014

Visite à Hambourg

M'y voilà enfin, après toutes ces péripéties aéroportuaires.

Hambourg est une ville immense, qui a un charme fou, je trouve, c'est bien pourquoi je tenais tant à y revenir au moins une fois. 
C'est vert vert vert....(la ville rêvée d'Alphonse Allais qui disait qu'on devrait construire les villes à la campagne!)

Dans le quartier où habitaient mon fil et sa petite famille, en descendant du métro, on a main droite la route (boulevard?) 2X2voies, et à main gauche, des champs des chevaux des vaches etc....et de la verdure et des fleurs.
Le métro a des airs de train de campagne, imaginez que les bords des voies sont plantés de seringa, en fleurs à cette époque de l'année; c'est beau et ça sent bon!

Hambourg est située sur un fleuve, l'Elbe. (plus précisément dit ouikipedia sur le confluent de l'Elbe, l'Alster et le Bille)à plus de 100 km de la mer du Nord quand même.
Mais ça n'empêche pas que c'est un immense port qui accueille les gros porte-containers.

Du coup, la balade prisée des  hambourgeois est celle au bord de l'Elbe où l'on voit défiler les gros cargos et toutes les embarcations nécessaires à la vie du port, tout en trempant les pieds dans l'eau pour se donner l'impression d'être à la plage.



Un des incontournables à Hambourg est le Fishmarkt( à vos souhaits)
Ambiance unique....
Version bonne ménagère on y court dès 6 heures du matin pour s'approvisionner en poisson frais mais aussi en fruits et légumes, chocolat au lait, et bricoles inutiles en tout genre.
Version teuf-jusqu'au-bout-de-la-nuit, on s'y retrouve à la sortie des boites de nuits pour le casse-croute matinal, à base de poisson frit-mayonnaise....

Et à 9h30 précise, le marché ferme....enfin précise précise.... A partir de ce moment-là, les marchands n'ont plus le droit de vendre, certes. Mais tant que personne ne voit le contrôleur (car oui il passe) on se dépêche de brader; et les consommateurs se dépêchent d'en profiter n'hésitant à marchander, c'est le moment où l'on voit passer des gens tenant des cageots entiers de fruits à la main, vite vite avant la fin du marché!
(à la main du fiston les fameux paniers de marché, vendus déjà pleins à craquer. Je voulais vraiment en ramener un -j'aurais fait fureur sur mon marché ici- mais impossible de le faire tenir dans mon sac)

sont-ils pas mignons ces deux coco-là?  plantés sur la terrasse d'un bistrot

Le marché est situé au bord de l'Elbe
Celui-ci a traversé la route il y a longtemps, mais n'a jamais su repartir dans son élément...

Demain la suite....




4 commentaires:

  1. et le soleil à Hambourg il est où ? Heureusement que tu avais prévu ton tricot ... et ton foulard !

    RépondreSupprimer
  2. Il y est, mais si, la promenade sur les bords de l'Elbe était parfaitement caniculaire (pour des hambourgeois, hein) . Mais on a eu aussi du gris et de la pluie.. J'avais bien prévu le froid, mais pas vraiment le "très" chaud. J'ai été o-bli-gée de faire du shopping du coup!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bon ben quand on n'a pas le choix, on n'a pas le choix et puis c'est tellement rare d'être O_BLI_GEE de faire du shopping, hein ...

      Supprimer
  3. Voilààààà! Toi au moins tu me comprends!

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.