jeudi 18 décembre 2014

Le cas de la théière en fonte

Je suis une grosse buveuse de thé,  et mon accessoire indispensable est la théière.
Évidemment.
Ne parlons pas ici des différentes sortes de thés, ni des rituels qui les accompagnent ou pas, juste la théière et moi.

Pour Noël (comme ça se trouve!) on trouve un peu partout, (ici chez Pier Import et Maison du Monde) des théières en fonte grand format.
Curieusement, les théières en fonte provoquent des débats assez tranchés.
Les enthousiastes qui ne jurent que par la fonte et les détracteurs qui se drapent dans leur dignité et leurs théières en faïence, porcelaine et verre.....

Moi, du moment qu'elle fait son office, infuser mon thé, et qu'elle a la contenance que je souhaite, peu m'importe.
Je trouve cependant que la théière en fonte a un gros avantage en hiver:
Eh oui, elle peut rester au coin du feu et tenir mon thé à température égale.... quel luxe!
Je ne me suis pas encore lancée dans la fabrication de cet outil so british qu'est le cosy, ou couvre-théière, je devrais peut-être....

Bref, la théière en fonte,  oui ou non, la question 1 est : est-ce que j'en ai envie?

Réponse: Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii bien sûr.  Surtout à ce prix très raisonnable, 35 euros, c'est pas donné-donné, mais ça rentre encore dans mon budget. On est loin des 100 euros des premières théières en fonte croisées en boutique!

Et question 2, est-ce que j'en ai VRAIMENT besoin?
Réponse en image:


ma collec' de théières avant l'achat.


Hum.

Si je voulais chipoter, je pourrais prétendre que certaines sont beaucoup trop petites, que d'autres sont à la retraite -une théière fêlée, ça fuit quel scoop!- que d'autres encore ne savent pas verser sans faire de gouttes, voire carrément un torrent de flotte à côté de la tasse, ou alors que la technologie c'est bien beau, mais quand les joints sont morts, impossible de les remplacer....(Filo,  chercheuse d'excuses professionnelle!)

Bref photo de famille au complet:


Le "léger" détail auquel je n'avais pas pensé, c'est que la théière en fonte, c'est lourd.
1524 grammes sur la balance -à vide!-
Rajoutons-y le litre virgule 3 de thé contenu, et c'est presque 3 kilos à porter à bout de bras pour remplir sa tasse, ouch!


Et chez vous, théière, ou sachet dans la tasse?


Filo









5 commentaires:

  1. Café exclusivement, je ne bois jamais de thé. Je sais, c'est dur.
    Par contre, oui, tu en avais besoin, puisque tu n'en avais pas encore en fonte...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est beau l'amitié !! elle a raison Alphonsine : une en fonte, c'était indispensable, puisque tu n'en n'avais pas encore ... et sinon, au niveau des étagères, tu as assez de rayonnage pour toutes les exposer ?

      Supprimer
    2. @Alphonsine: bon évidemment si tu me donnes des arguments imparables! Je savais pour le chocolat, mais pas pour le thé. A ce qu'il parait les buveurs de thé et ceux de café ne pourront jamais s'entendre, je ne vois pas pourquoi?

      @Bibiche, ha la question du rangement... POur le moment ne sortent que celles qui sont utilisées au quotidien; j'aimerais les exposer sur une jolie étagère, mais pour cela, il me faudrait virer les moulins à café et autres curiosités exposées dont monsieur monmari est si fier..... c'est pas gagné c'te affaire!

      Supprimer
  2. j'en ai une en fonte depuis des années, et je l'adore! j'ai lu quelque part qu'elle permettait de compenser un peu l'anémie dont je suis victime...

    RépondreSupprimer
  3. Ah l'anémie... zut je compatis j'en ai souffert copieusement pendant longtemps aussi. Et on m'avait d'ailleurs soigneusement mis en garde contre 1) l'abus de thé(????) et 2) le fait que boire du thé annulait l'effet des médicaments anti-anémie.(épikoi encore!)
    Ceci dit, les théières en fonte étant émaillées (en principe), l'argument ne tient pas. Mieux vaut encore la bonne vieille méthode du clou rouillé dans le verre d'eau (bon appétit!)

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.