jeudi 23 avril 2015

La vigne au mois d'avril

Quand on parle de vigne, on imagine tout de suite les rangées bien peignées de feuillage verdoyant, agrémentées de belles grappes mûres et juteuses.

Mais en avril, les champs ont une toute autre allure, et les ceps de vigne dénudés ont un aspect fantasmagorique. C'est une forêt de bras tordus et de pieds vrillés, une plantation de sorcières bossues et de dragons aux écailles grises et boursouflées, une culture de cariatides pendus par les bras....
(Maintenant, si vous avez zéro imagination, bien entendu, vous ne verrez que des bêtes sarments grisailleux portés sur de non moins bêtes fils de fer.)




salamandre? dragon?rhinocéros?


Illustration saisissante de l'expression "noueux comme un pied de vigne"
Non non, il n'est pas mort.
Ces ceps semblent si vieux, on dirait qu'ils ont au moins traversé deux siècles.
Pas du tout!  Le vignoble des Côtes du Rhône est -relativement- jeune. (beaucoup d'agriculteurs, après le terrible hiver de 1956, replantèrent des vignes à la place des oliviers gelés)

Celui-là, d'ailleurs, je le croyais abandonné, "regarde, disais-je à fiston, c'est tellement à l’abandon, qu'il y a des arbres qui poussent dans son champ!"
Eclat de rire du fiston "bah maman, ce sont des chênes truffiers, c'est pas à l'abandon du tout!"
Hum
(je n'ai jamais prétendu avoir l'esprit paysan, moi)


 Non je ne vous ferais pas un cours magistral sur la taille et le recépage des vignes, je vais juste me limiter à admirer la capacité de cette liane à développer des racines capables d'aller chercher les nutriments jusqu'à 30 mètres sous sol. (qui dit mieux?)


Paysage typique (pris en panoramique!)
A gauche au fond, le Ventoux .
Avouez, comme poste de travail,  on connait pire! (encore une fois, il convient de nuancer: question paysage, pas de doute, on payerait bien pour avoir le même. Mais question confort et météo, c'est nettement moins idyllique!)
Et pour compléter le rêve:
"la cabane"!



Le renflement sur la gauche à côté du cyprès est surement le puits, soigneusement maçonné,  et ouvert à l'intérieur; ancienne habitation (?) à une seule pièce avec une cheminée, et deux cuves à vin en béton rajoutées plus tard (visibles sur la droite)

Voilà voilà c'était le petit tour dans les vignes aux premiers beaux jours.

Filo

2 commentaires: