jeudi 9 juillet 2015

Moustiques!

Il faut croire que la chaleur s'est également abattue sur le blog, puisque rien en se passe ici....

Je vous rejoue le coup de la canicule, ou bien c'est bon vous en avez assez mangé avec la météo, et les murs de vos maisons qui se prennent pour des fours à chaleur tournante?

Ouais, hein passons à autre chose, les moustiques par exemple.
Ah non ça ne vous manque pas ça non plus.

Les moustiques, longue histoire entre eux et nous.
Il y an ceux qui ne sont jamais piqués (chanceux!) ceux qui font buffet à moustiques dès qu'ils ont le plus petit bout de cheville à l'air, bébés en tête.
Apparemment la peau de bébé c'est très miam pour un mosquito (sale mais sale bête!)

Concrètement, à part se plaindre (ça ne soigne pas, mais ça fait du bien) que faire?
Anti-moustiques de toutes sortes, et sous toute forme, c'est toujours bon à prendre.

Bonjour l'odeur d’insecticide qu'on répand autour de soi, pour un peu on se prendrait pour une bombe de Baygon ambulante.
Et sur les bébés,  je sépavoumaimoi,  ça ne me plait pas trop, c'est tout de même assez toxiques tous ces produits chimiques!

La nuit c'est encore un autre souci, on dort, enfin on tente, alors on ne va pas se pschitter toutes les deux heures.
Et les prises électriques, même problème d'odeur chimique, et la pensée aussi qu'on est en train de s'empoisonner allègrement pendant des heures, ça ne me réjouit pas plus que ça, hein.

Il existe la solution très "ancienne mode" de poser une moustiquaire autour du lit, m'enfin c'est tout de même un poil encombrant, et je vous dis le drame quand
-la moustiquaire se déchire (si ça arrive, et souvent!)
-le moustique s'est faufilé sous la moustiquaire en même temps que vous, et qu'il se retrouve avec repas à volonté rien que pour lui!(chasser un tout petit moustique quasi invisible de sous une moustiquaire, que voilà une opération rigolote le soir au moment de dormir!)

(souvenirs, hein parce que oui j'ai connu le temps des moustiquaires de lit)

MAIS
J'ai tout de même une solution "naturelle"  et deux-en-un, s'il vous plaît, à vous proposer:
Enfin, c'est surtout Marichéri qui a trouvé cette idée:
Le ventilateur!
Eh oui, tout simplement.
Un voire deux ventilos ( on a dit canicule, alors bon) tête et pied de lit, et en avant!
Bon après, niveau bruit et courant d'air, c'est affaire perso, moi  c'est bien simple, je ne dors pas.
MAis l'homme, lui est ravi et dort très bien.

Et ça fonctionne aussi très bien avec le bébé;  certes, on a une moustiquaire à poser sur le lit parapluie, c'est parfait. Mais bébé ne l'entend pas de cette façon, et trouve que c'est un ingrédient pour jouer, c’est même follement drôle de tout tirer et se rouler dedans jusqu'à se retrouver saucissonné (bah oui) et pousser des cris de rage qui font accourir toute la maisonnée au grand galop, pour son plus grand plaisir.
Donc le ventilateur permet un sommeil réparateur et partagé, ouf!

Voilà c'était ma petite astuce du jour à partager.

Filo











2 commentaires:

  1. J'aurais aimé une autre idée, parce que les ventilos c'est pour le coup "un peu trop d'air non" ? Je sais, tu diras à ton mari que tu as des lectrices difficiles à contenter (ou chiantes, s'il fait encore chaud, c'est plus rapide à dire ;-))

    RépondreSupprimer
  2. Je suis d'accord avec toi, sur le "trop d'air" ,mais pas sur le "difficiles à contenter," ça non! mouarf!!

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.