mardi 29 septembre 2015

été indien

Si je n'avais pas déjà usé jusqu’à la corde cette plaisanterie éculée à base de l'increvable chanson de Cloclo: "ça s'en va et ça revient...." je pourrai encore la resservir, mais là  c'est plus possib'.

Donc, vous pouvez en déduire par vous-même que oui, je repars encore dès demain. J'ai choisi de rédiger ce petit billet ce soir au lieu de faire ma valise; si quelqu'un connait quelqu'un qui connait quelqu'un qui sait où on peut trouver le don d'ubiquité, ce serait bien urbain de me le dire parce que là...

Encore les enfants, malheureusement, j'ai beau faire de mon mieux, ça ne convient pas à tout le monde: en courant dépanner fils n°4 et sa jambe immobilisée, c'est ma fille que je mets dans l'embarras, au moment où elle a cruellement besoin de moi, pour son déménagement.

Je crois bien que la fée Organisation était en voyage au moment de la naissance de ma fille....hum hum


 Pour faire patienter et faire un peu plus gai sur ce blog tristement textuel (bah quoi ya plus de photos) justement, j'en ramène quelques unes prises ces derniers jours sur "la plus belle rade d'Europe" blablabla....


la rade au ras de l'eau







une cabane sur l'eau



Filo 

Absolument consternavrée de n'avoir pas eu le temps de répondre aux commentaires, avant la publication de l'avant dernier billet, erreur réparée!

2 commentaires:

  1. Ta vie est épuisante... Et tu disais que tu ne travaillais pas ???

    RépondreSupprimer
  2. Envoie ton mari pour le déménagement ! sinon tu ne tiendras jamais jusqu'à Noël ;-))

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.