jeudi 24 septembre 2015

Fall

Comme disent les américains...
Ou Autumn disent les anglais
Même Gloogloo nous propose aujourd'hui des courges en quantité, pour nous expliquer que l'automne arrive.
Et partout je lis des billets dithyrambiques, des commentaires enthousiastes, ouéééé c'est l'automne enfin.

Soupir......
Gros soupir.....
Très GROS GROS soupir......
(vous les sentez, là, mon enthousiasme et ma joie?)

Déjà, on ne sait pas comment s'habiller. Si je pars en robe légère, garanti qu'il y aura un courant d'air glacé, crève assurée.
Le lendemain, prévoyante, tu sors le gros pull, gagné, 30° à l'ombre et un soleil de plein été.

Le surlendemain, tu tentes de la jouer finaude et astucieuse, alors si je mets cette jupe et ce gilet, oui mains non ça ira pas avec mes bottines, alors si je mets mes escarpins je peux mettre mon pantalon, oui mais si j'ia chaud je veux mettre un tich, mais j'ai rien qui va avec etc etc.....
Bref, pour être à l'abri des aléas climatiques, il faudrait sortir avec une valise....
Et ça va durer jusqu'à ce que de toute façon, il faille s'équiper manteau-bonnet-écharpe-gants etc.... pas de doute, l'automne c'est pratique.

(avouez  que c'était  plus sympa  et  élégant, la petite robe fraiche vite enfilée qui donne bonne mine et confortable, accesoirisable avec n'importe quelle paire de chaussures/ bijou/ foulard.....?)

Fin septembre, ça y est la rentrée est à peu près digérée, les emplois du temps commencent à être bien calés, tout va pouvoir rouler,  et là patatras: le prof de musique, absent depuis la rentrée, apparait brusquement, et cale son cours, pile dans les deux heures du vendredi (il a pris ce qui restait) démolissant toute votre organisation péri-scolaire  du début de ouicaine, avec orthodontie/ piscine pour n°2 à une heure décente etc....
C'est le début entre le prof de musique et vous d'une haine aussi féroce que réciproque....
Pas de doute, l'automne c'est sympa.

Ah les balades automnales, les jolies couleurs chaudes, les fruits qu'on ramasse.....
Hélas pour moi, en Provence, pas de chatoyantes couleurs, la végétation n'est pas caduque, sauf les fruitiers. Qui passent directement d'un jaune tout simple au marronnasse avant de disparaitre au premier coup de mistral.
Quant à ramasser les fruits , c'est périlleux: les chasses au champignons finissent par des semonces au coup de fusil (véridique), les châtaignes et les olives sont propriétés privées, les arbouses, faut avouer que c'est pas fameux fameux.....
Sans compter les chasseurs et leur pétoire qui s'annexent les collines justement le jour i-dé-al pour aller faire une promenade familiale..... et un coup de fusil qui claque et résonne autour de vous, ça n'inspire pas précisément la sérénité!
Pas de doute, l'automne c'est calme....

Rabattons-nous sur une belle flambée dans la cheminée.....
et qui va aller chercher le bois? Hein?
Et qui devra ensuite vider le cendrier et aspirer tout partout? (et je ne compte pas les mauvaises manip à base de cendres fumantes voire braiseuses qui foutent le feu à la poubelle,  et autres fantaisies pyromanes!)

Définitivement, je suis une fille de l'été, qui aime les journées chaudes, le soleil éclatant pendant des heures (ahhh Hambourg et ses crépuscules infinis à 10 heures du soir!)(dommage qu'il y fasse un tel froid)

Je sais que la saison automnale peut être pleine de charmes....
Mais rien ne remplace pour moi, le bonheur tout simple de pouvoir passer de l'intérieur à l'extérieur sans choc thermique, de savourer des journées entières sans craindre le froid du matin, l'humidité du soir, le courant d'air frisquet à l'ombre....d'écouter inlassablement le chant des cigales, qui dure si peu.... de laisser tout ouvert et vivre dehors tout simplement!

Que voulez-vous je fais partie des personnes qui ne craignent pas le "trop chaud" , qui vivent très bien avec 35° à l'ombre; en revanche, je déteste, j’abhorre et j'abomine le temps qui refroidit, les matins qui piquent, la température qui descend inexorablement vers le bas du thermomètre (mais où va-t'elle s'arrêter???)
Le froid, mais quelle plaie!



on n'était pas bien là, franchement?



C'est quand l'été, déjà?

Filo





5 commentaires:

  1. Tout à fait d'accord avec toi ... Mais grâce à l'automne je peux refaire cette recette que J'ADOOOOORE d'Alphonsine : la citrouille au four (http://desnoeudsdansmonfil.blogspot.fr/2012/11/citrouille-au-four.html) et ça, ça me met en joie !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui évidemment si on parle cuisine, c'est tout de suite plus sympa et appétissant! ;)

      Supprimer
  2. Je suis exactement comme toi. J'aime la chaleur, j'y suis si bien.
    J'appréhende déjà les cours que je prendrais gants enfilés parce que la salle est trop froide. Ca me donne un succès fou, les profs ne me quittent plus des mains !
    Et bibiche, même pour cette recette génialissime (que je n'ai pas inventée mais propagée), je préfère le trop chaud.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu as bien fait de la propager : j'ai au four deux magnifiques petites citrouilles préparées hier soir pour ce soir qui n'attendent qu'une chose : de passer à table ;-))

      Supprimer
    2. Oh oui de la chaleur ! J'admire ton courage de poursuivre les cours avec des gants

      Supprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.