lundi 21 septembre 2015

Heureusement, maman....

Encore une fois, ma visite chez mes enfants aura duré plus longtemps que prévu, et encore une fois "heureusement que tu es là".
Avec un certain sens de l'à-propos, mes garçons attendent que je vienne les voir pour tomber malade ou se blesser.....
Cette fois-ci, c'est (de nouveau) le rugby qui a heu... frappé? cassé plutôt: le match de dimanche dernier aura eu raison d'un tendon d'Achille qui s'est déchiré crac (et aïe!) .
Bon opération et tout le tralala, j'ai donc eu le privilège de faire connaissance avec la nounou de la petite princesse, de garder, d'emmener et d'aller chercher petite princesse, bref de m'occuper d'elle pendant que ses parents vivaient leur vie hospitalière.
Certes ce n'est pas drôle, pour personne d'ailleurs, mais bon que faire?

J'ai beau interdire à mes enfants de se blesser, de se faire opérer en urgence (toussatoussa) ils ne m'écoutent pas et n'en font qu'à leur tête! (je suis bien à plaindre, allez!)

L'opération s'est bien déroulée, e chirurgien était content de son travail(comme toujours! avez-vous jamais entendu un chirurgien dire avouer que ça s'est mal passé?)

Et maintenant, le plus long et laborieux: cicatrisation!=> 6 semaines sans poser le pied par terre, tellement simple!

Et tellement simple à organiser! C'est l'histoire du petit grain de sable d'une organisation qui était jusqu'à présent, orchestrée au  millimètre....

"Heureusement, maman..." etc etc...



Et la semaine prochaine, c'est l'autre grand-mère qui viendra au secours "heureusement, maman" etc...et s'occupera de la Princesse avec autant de bonheur.

A l'heure où vous lirez ces lignes, je serais dans le train de retour.
Il me reste encore à clamer mon indignation vis à vis de la SNCF, qui n'a pas hésité à me facturer 40 euros de plus pour échanger mon billet( qui me coûtait déjà 70 euros) sans raison valable?, alors que sur le site, le parcours Toulouse/Toulon était tombé à 68 euros.....



2 commentaires:

  1. Vivent les mamans disponibles ! et bon courage avec la SNCF, je me refuse d'y réfléchir, je hais ce service qui n'a de service que le nom.

    RépondreSupprimer