samedi 26 septembre 2015

Robe Arum de Deer and Doe

Billet strictement couture! Si c'est pas votre truc, vous avez le droit de passer votre chemin, je ne vous en voudrais pas.

La nouvelle collection Deer and Doe est sortie il y a peu; à ce qu'il parait elle était très attendue.
Bon, je ne suis pas une fan convaincue de ces modèles, même si j'apprécie beaucoup de choses dans cette marque, peu de modèles me plaisent vraiment -pour moi-.

Allez savoir pourquoi,  j'ai apprécié la nouvelle présentation des pochettes, moutarde/noir (un peu ras-le-bol du rôze)

Et j'ai tout de suite décidé que la robe Arum, c'était pile ce qui m'allait et que j'aurais envie de coudre.
Alors oui, c'est un patron débutant.
Et alors?
Je sais que certaines couturières sont à la recherche de patrons gradés en difficulté, pour progresser.
C'est tout à leur honneur!
Mais moi, ce que je cherche dans un patron , en premier, c'est un modèle qui m'ira bien, tombera bien, et m'habillera bien.
Et de façon générale, je n'apprécie pas tellement les "petits détails" rajoutés, les fanfreluches, passepoils, et autres décorations supplémentaires.

Arum je l'ai achetée avant même d'être rentrée à la maison  et avant d'avoir pu voir sur l'ordi en grand à quoi ça ressemblerait.
Chose que je ne fais jamais d'habitude. Comme quoi, un bon marketing et un peu d'enthousiasme de la part des passionnées ça peut beaucoup pour une marque.


Le patron coûte 14 euros. Cher/pas cher, à chacun de voir midi à sa porte; difficile d'évaluer "objectivement", tant l'éventail de prix est large, et tant nos attentes sont différentes.
Les esprits chagrins me diront (et ont dû dire déjà) qu'un patron si simple, ça doit se trouver partout. Peut-être.
Je n'ai pas un stock faramineux de Burda, moi. Et je ne fais pas du mélange de patron (ça s'appelle du "pattern-hacking") j'attends d'un patron que je puisse le  décalquer, couper coudre et enfiler pouf pouf.
A la rigueur, je veux bien faire une toile  quand je vais vraiment dans l'inconnu et que j'ai peur de saborder un beau tissu, mais sinon, service minimum.
(A la vérité, je ne sais pas trop modifier un patron, hé non!)

Dans ce patron j'ai aimé l'allure générale, les découpes dos qui font une jolie silhouette; j'étais plus réservée sur les manches chauve-souris,  et assez perplexe sur le devant d'un seul tenant.
J'ai donc fait une toile dans du vieux drap.
Oh surprise,  ça tombait vraiment impeccable.(je vous assure, avoir de l'allure avec un vieux drap, ça c'est un exploit!)

J'ai donc attaqué un beau coupon de crêpe viscose bleu marine.
Sachez qu'il vous en faudra au moins 2 mètres,  il faut caser manche et corps de robe d'un seul tenant.

Le montage est simple, et je n'ai pas eu besoin du livret d'explications.  j'ai tout de même bien lu le chapitre sur la sous-piqure, mais je n'ai pas appliqué préférant comme d'habitude, surpiquer sur l'endroit du col à 1/2 centimètre pour faire tout tenir.

Sachant que mon tissu s'effiloche énormément, j'ai appliqué un biais sur les coutures arrières, (ce qui me fait 2 surpiqures sur chaque couture, j'aurais pu penser à faire une couture rabattue.Zut)

Je lis souvent que " les repères tombent bien c'est un bonheur" avec telle ou telle marque (indépendante naturellement) Hors, je pense, et je constate que n'importe quel patron bien coupé, DOIT avoir ses repères qui joignent parfaitement!Quelle que soit la marque, burda et consort, comme les indépendants. (sinon ya souci sur le tombé du vêtement)

Ici vu la simplicité du modèle, il n'y avait pas de raison que les repères s'en aillent vivre leur vie ailleurs, tout s'est bien jointoyé et cousu ensemble.

Dire que c'est une couture rapide, surement car il y a peu de pièces et le montage est vraiment basique. Moi, je prends mon temps, il m'aura fallu 2 jours pour finir. Mais je ne fais pas les 24 heures de l'Aiguille, hein!

Bon, alors et portée, ça donne quoi, parce que c'est tout de même le but ultime, non?





Ben "ça le fait"! et plutôt bien même.
Au niveau confort, c'est du 100%.
Au niveau seyant et élégant, aussi.  Certes, le tissu s'y prête, bleu foncé et uni, ya guère que le noir qui fasse plus chic (et encore)

Les petits détails qui me gênent un peu:

-la longueur: j'ai rallongé de 5 cm l'ourlet et c'est juste.  Là je n'ai rien modifié de l'allure générale de la robe, mais sous le genou(ma longueur préférée) pas sûr que ce soit aussi seyant.
La mannequin qui la porte sur la boutique mesure 1,80 m et la robe lui arrive à mi-cuisse quasiment, alors que l'ourlet a été rallongé pour elle.
Donc voyez large pour l'ourlet!

-Les emmanchures sont un peu serrées à la fin. J'aurais dû élargir, enfin gruger sur les valeurs de couture, qui sont de 1,5 cm. Ca aurait suffi, je pense, pour assurer un passage plus facile. Mais une fois enfilée, ça ne me gêne plus. Donc à savoir suivant la circonférence de vos bras.


-Le dernier (détail) n'a rien à voir avec le patron: mon tissu est de mauvaise qualité, grosse déception! Il bouloche terriblement, port de la ceinture de sécurité, port du sac à l'épaule, tout lui fait misère! En plus de s'effilocher dramatiquement à chaque lavage (et pourtant j'ai bien surfilé toutes les coutures!

EN conclusion, je suis très contente de ce patron. (je m'aperçois juste qu'il est actuellement en rupture de stock. Hébé, c'est ce qui s'appelle un succès!)
Je pense refaire une  robe Arum en molleton pour le confort (héhé)  et peut-être si je trouve un beau tissu uni,  encore une en mode chic.


Filo











4 commentaires:

  1. je ne suis pas couturière mais J'adorerais l'être pour coudre à mes filles de magnifiques petites blouses en liberty et grands cols froncés dessus ...Un jour peut être me déciderai-je à prendre des cours de couture ... En attendant je vis ce plaisir par procuration et ton billet m'a plu ! Ta robe est superbe et tu la portes vraiment très bien, d'où l'intérêt aussi de savoir coudre pour se faire de jolies choses, simples qui tombent parfaitement ! Bravo !

    RépondreSupprimer
  2. Waouh merci pour ce compliment, venant d'une parisienne , héhé!
    La couture ça peut être assez simple aussi, (et aussi trèèèèèès compliqué et trèèèèèèès technique!) mais c'est vraiment un plaisir de porter des vêtements fait maison; peut-être qu'un jour tu oseras te lancer. si tu trouves une copine couturière à proximité, ça peut être l'occasion!

    RépondreSupprimer
  3. je n'y renonce pas en effet ... J'ai une copine qui "donne" des cours de couture, il faudrait que je m'organise pour les suivre ... ça viendra certainement !

    RépondreSupprimer
  4. Elle est très chouette cette Arum! Et surtout très classe :)

    RépondreSupprimer