mercredi 6 avril 2016

Bébé est malade

En parlant d'organisation justement, j'ai un peu l'impression d'être "le cordonnier est toujours le plus mal chaussé". Ou alors "faites ce que je dis, pas ce que je fais"...... (riez )

En gros,  je perds pieds en ce moment.
Ambition dans mes projets, fatigue dans mes pieds (et mon dos aïe!), temps foireux (ni chaud ni froid, toujours gris) et horloge qui tourne trop vite (évidemment, depuis qu'on nous a enlevé une heure, déjà qu'avec 24 heures c'est trop court!)

 Nouveauté,  depuis avant-hier, Mademoiselle Bérénice a attrapé la scarlatine....
(3 heures d'attente chez le médecin, avec un bébé malade, vous imaginez)

Je vous fait le tableau du bébé malade fiévreux et grognon? Non, pas la peine vous voyez de quoi il retourne.
Plus toutes les questions inhérentes à ce genre de maladie:  c'est contagieux? bah oui et pas qu'un peu! et les adultes? Askiparait (...) 80% de la population adulte l'a déjà attrapée... oui mais comment savoir si on n'est pas dans les 20% restants, hein? Et son petit frère, il ne risque rien, lui, ou pas? On fait quoi, comment?
Questions que ma fille a oublié de poser au médecin , parce que sur le moment, elle était plus focalisée sur sa fille malade.

Je vais (encore) être mauvais langue, mais voilà un évènement qui fait les "délices" de mon hypocondriaque  belle-mère qui   dramatise avec empressement  et énergie.
Bon à sa décharge, ayant travaillé en hôpital dans des services urgences et réanimation, elle a côtoyé forcément des personnes gravement malades.
(c'est comme les assureurs qui voient défiler toute la journée tous les malheurs du monde.)

Dooooonc,  en avant le scénario catastrophe,  (le tout avec des points de suspension, elle ne termine jamais ses phrases, laissant le soin à l'interlocuteur de finir pour elle et d'imaginer encore  pire.... si si!)
 Et le bulletin de santé toutes les heures:  "est ce que j'ai téléphoné, comment va Bébé, est-ce qu'elle a encore de la fièvre, est-ce qu'elle a dormi, ah et surtout il ne faut pas qu'elle sorte, c'est pas prudent  pas du tout, et est-ce qu'elle a pris son médicament...." (en rafale)

Mais c'est Fa-ti-gant!

et je suis Fa-Ti-Guée moi!


Alors Bébé est sous antibiotiques, elle a passé une journée pénible (sa maman également bien entendu) et son petit frère et ses  9 mois fraichement chaussés déborde d'énergie lui!
(dire qu'ils arrivent ce matin à 9 heures, va y avoir du sport moi je vous le dis!)

(Défi du jour: arriver à faire des photos convenables, pour parler un peu d'autre chose et faire des billets plus consistants, je voudrais ouvrir le chapitre jardin que diable!)

Filo














4 commentaires:

  1. La scarlatine, je connais : tout le monde sous antibiotiques (ceux qui ne l'ont pas eue et les personnes fragiles). En quelques jours c'est réglé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aïe elle est passée chez toi aussi? J'espère que ce fut sans conséquences!
      La petite malade est sous antibio, et va déjà beaucoup mieux.

      Supprimer
  2. Franchement tu as du mérite (ma belle mère habite loin de chez moi et je ne l'aurais pas longtemps laissé me faire ch ..., oui il y a des sujets sur lesquels je suis un peu sensible).
    Bon courage aux petits malades et que diable, on te lâche un peu les baskets : je veux voir ce beau jardin moi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahahaha! Du mérite, c'est surtout qu'après tant d'années de cohabitation, je ne tiens plus compte de ses réflexions...
      Quant au jardin, il est loin d'être beau, le "pas d'hiver" de cet hiver a fait que la végétation... végète.

      Supprimer