lundi 4 avril 2016

Organisation le nouveau maître-mot

Depuis quelque temps, je croise de plus en plus de blogs qui traitent d'organisation....

Organisation de son temps, de son espace, rangement, tris et mis en ordre, l'éventail peut s'élargir à loisir...
"J'adooore vous donner des conseils, mes trucs-et-astuces pour que vous fassiez mieux" blablabla...
Hmmmmm
 En vieille routarde de l'organisation, je suis perplexe.
D'une part je pensais qu'il s'agissait d'une "compétence" qu'on acquerrait, de gré ou de force avec  l'expérience au fil du temps.

(quand on perd trois fois de suite le papier de conformité de la maison, par exemple,  et qu'on a du retourner toute la maison sans résultat, on comprend qu'il est temps d'investir dans une pochette à élastique, et qu'il convient de kidnapper le papier farceur dès qu'il franchit le seuil de la boite aux lettres -étape 1- d'étiqueter la pochette pour qu'elle ne tombe pas aux oubliettes -étape 2-, et de ranger le précieux document, dans sa précieuse pochette -chaque chose à sa place, et une place pour chaque chose , étape 3.
Respirez et recommencez chaque étape pour chaque papier. )

D'autre part je ne pensais pas qu'il existait autant de personnes perdues ... ou plutôt, qui pensent l'être et qui n'admettent que l'excellence en matière de "sweet  home" ou même, devrait-on dire, de "life-management " (avec l'accent merci)

 L'organisation, c'est comme l'éducation, tout le monde connait et chacun a son mot à dire sur la question.....

Je vis pour ma part avec des personnes qui ont simplement rayé de leur vocabulaire le mot "organisation" ainsi d'ailleurs que ses meilleurs copains "anticipation et prévision"....
Ouaip, ben je vous le dis  ça fatigue.(c'est épuisant en fait)
 Et ça m'oblige, moi a être sur-organisée pour pouvoir palier à toutes les péripéties aléatoires qui émaillent mon quotidien:
-tu manges ici à midi?
-Ben ché pas moi! TU verras bien!
(soupir....)

Mafille arrive:
-tu manges ici à midi?
-Heu chépas ça dépend de machine et puis chose, attend faut que j'appelle
-et les bébés, tu viens les chercher à quelle heure?
-Ben je t'enverrai un message.
Voilà voilà

Vous en voulez d'autres?
-Bon alors on doit m'emmener chez le kiné, rendez vous à 4 heures. Ah mais non on part maintenant parce que je veux passer à la mutuelle, chez l'opticien, et puis à la pharmacie. Mais-j'en-ai-pas-pour-longtemps. (celle-là de phrase si je ne l'entend pas dix foispar jour!)
2 heures plus tard dans la voiture: en fait le rendez vous kiné, c'est à 4 h1/2, ça fait qu'une demi-heure de plus.
(D'attente dans la voiture, alors qu'on est partis depuis 2 heures....)

Soyons honnêtes: c'est rarement moi qui fait les voiturages, c'est monsieur mari. Qui revient le soir complètement excédé (on se demande pourquoi tiens)
Mais c'est lui qui déboule dans ma cuisine à midi moins dix "bon on mange!" alors que ce n'est pas prêt, ou pire que je suis en pleine séance repas de midi avec les petits choux.

Petits choux qui eux n'ont pas du tout intégré l'idée même d'organisation, et qui vivent de façon, hummm naturelle?
ALors oui, je deviens rigide de l'heure, oui je me fâche, mais bizarrement, personne ne veut me remplacer.....

Ce qui explique que si je ne me lève pas le matin à des heures improbables (5 heures), je n'ai même pas le temps d'approcher l'ordinateur.
Corollaire, bah je suis fatiguée. Donc moins efficace.

J'avoue que j'ai du mal à comprendre comment on peut manquer à ce point d'organisation.
Ma belle-mère m'a expliqué que c'était le contraire de la liberté. Elle ne veut pas de contraintes et décide les choses au moment où elle en a envie.
Mmmh.
Attendre 3 heures chez le coiffeur, c'est donc son idée de la liberté?


Ma fille, elle, reconnait qu'elle est totalement désorganisée, raccord en cela avec son chéri. (j'ai quand même un doute, le chéri en question me parait parfaitement organisé dans son travail)

Marichéri est un poème de désorganisation à lui tout seul,  j'écrirais 20 billets là dessus que je crois que je n'aurais pas encore fait le tour de la question.


Le problème, c'est que malgré le  bazar sans nom, les choses finissent tout de même par se faire, avec énormément d'énergie dépensée à perte, souvent de façon dispendieuse, mais ça se fait.
Alors pourquoi changer?





Filo







11 commentaires:

  1. je suis comme toi, j'aime bien savoir où et quand. Mais j'ai dans mes relations des gens pour lesquels ce genre de question est subsidiaire et quand j'ai à faire à leur "organisation" je suis toujours surprise de voir comme ça roule: le magasin est exceptionnellement ouvert ce jour-là jusqu'à 20h parce que fermé le lendemain ("on a eu de la chance"!) ou on tombe sur le panneau qui nous guide alors qu'on avait tourné à droite un peu au hasard...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui oui c'est vrai qu'il y en a des comme ça.... mais il y a aussi le temps perdu, les trucs jamais rendu à l'heure ni au bon endroit et plein d'autres détails comme ça. Je trouve que c'est uen dépense d'énergie énorme pour arriver au même résultat. Je préfère employer mon temps à faire des choses qui me plaisent non?

      Supprimer
  2. Je suis comme toi, ça me permet d'inclure tous les imprévus dans mon horaire (ou pas, c'est encore mieux, parce qu'alors j'arrive au bout de mes activités de la journée !)
    Mais comme toi je m'étonne de tous ces blogs qui parlent d'organisation. Et celui qui aime être avec ses objets ? Perso, je me déleste pour vivre mieux, mais il n'est pas question de toucher à ma bibliothèque : c'est ma passion, plus il y en a, plus je suis heureuse.
    C'est comme pour l'éducation, on trouve une floppée de blogs qui expliquent le maître mot, le tableau, l'attitude... et si tout simplement tu étais toi-même et que tu éduquais à l'instinct ? Ca marcherait aussi bien, la culpabilité en moins !!! C'est ce que j'ai envie de mettre en commentaire dans ces blogs, mais je crois préférable de quitter les lieux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement! Pour faire face -sereinement!- à l'imprévu, il faut être organisée en amont (c'est pourtant pas compliqué à comprendre, non?) ;)
      Pour l'éducation, Au petit Bonheur t'a répondu bien mieux que je ne saurais faire!

      Supprimer
  3. Ah...l'organisation...peut-être l'organisation est-elle plus cool en province...
    Je dois dire qu'en région parisienne, les contraintes sont légions et on est vite vite coulés sans organisation. Comme toi, je trouve que l'organisation vient avec le temps et se réorganise au fil du temps. Moi ce qui me choque le plus dans les blogs d'organisations, c'est l'idée qu'il n'y aurait qu'une méthode valable, or la meilleure organisation c'est surtout celle qui nous convient !
    Pour l'éducation, et là je réponds à Alphonsine, je crois que vous seriez surprises toutes deux de voir le désarrois dans lequel sont la majeure partie des familles aujourd'hui. Pour avoir travaillé pour une association familiale, on est régulièrement surpris du manque d'intuition des gens et de la perte des repères qui leur permettrait de naviguer relativement tranquillement. Alphonsine a une force de caractère et une intuition remarquable mais rare ! (c'est bien pour cela qu'elle force l'admiration d'ailleurs !). Savoir ne pas culpabiliser quand le "monde entier" tente de le faire, c'est avoir suffisamment de force pour être au dessus de ça et ce n'est pas donné à tout le monde (même si on aimerait bien). En tant qu'instit, le nombre de propos hypers culpabilisateurs que j'entends en salle des profs vous feraient frémir...
    Savoir passer au-delà de ça, c'est le secret du bonheur... Bravo Alphonsine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plus cool je ne sais pas.... Bon j'avoue que dans le midi, on est moins rigide sur l'heure certes...
      de toute façon,je pense que, de façon "mécanique" si je puis dire, plus on a d'enfants, plus l'organisation devient indispensable (on peut à la rigueur se permettre d'amener en urgence le sac de sport oublié pour 1 enfant, pour 5, dans 5 écoles différentes, plus possib'!)
      Je me souviens encore avec autant d'amusement que de terreur de ces "rampes de lancement du matin" où j'attendais devant la porte avec la chek-liste: carte de bus, gamelle du midi, sac de sport/ d'entrainement/ les crampons,le cartable, les clefs de voiture, les papiers (ben oui même le mari avait le même traitement, d'ailleurs c'est lui qui oubliait le plus)
      Pfiouuu, je suis fatiguée rien que de l'écrire!

      Supprimer
  4. Je vais m'adresser plus à Filo maintenant ! Sais-tu qu'en ce moment je désapprends à m'organiser parce que tout le monde compte trop dessus ! J'essaie d'apprendre à accepter des conséquences désagréables pour moi et aussi pour les autres parce que finalement, chez moi, ils ont tous appris à beaucoup trop compter sur moi. Bref, j'organise mon incompétence et ça a du bon ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahahaha! Bon j'espère que cela te fait profit au moins!
      Moi je pense que "être indispensable" quelque part, c'est tout de même gratifiant. Bon faut pas abuser non plus après on devient aussi indispensable et transparent qu'un objet, genre poteau pour la lumière quoi.....;)
      Et puis... les enfants finissent par quitter la maison et là.... on voit si ce qu'on leur a inculqué a fonctionné ou pas. (hey j'ai des belles-filles qui me disent merci parce que tous mes garçons savent passer l'aspirateur!) (trop fière!);)

      Supprimer
    2. J'espère que mon éventuelle future belle fille me remerciera aussi. Fiston sait déjà passer l'aspirateur ! ( faut pas trop regarder dans les angles mais bon...)

      Supprimer
    3. Après réflexion, je pense que le fait d'avoir vécu en famille nombreuse fait que nous avons vu cette organisation mise en oeuvre, nécessité faisant loi. Dans des familles avec maximum deux enfants, on peut s'en sortir sans être très organisés et on apprend donc moins facilement l'organisation. Dans mon entourage cette différence est flagrante !

      Supprimer
    4. En effet, je n'y avais pas pensé, mais je pense que c'est totalement ça. De là à dire qu'il faut avoir une famille nombreuse pour être organisée... il y a quand même un grand pas, que nous ne franchirons pas! ;)

      Supprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.