samedi 2 avril 2016

Robe Zéphyr

 Attention: billet couture  détaillé,  et très long, un poil technique.
( vous avez le droit de ne pas aimer et de passer votre chemin, revenez demain, on parlera d'autre chose!)

J'ai donc craqué pour la nouvelle collec' de patrons Deer and Doe et acheté le jour même de sa sortie le patron Zéphyr (au motif que la robe Cardamome achetée aussi en "craquage" avait connu un tel succès qu'elle était en rupture de stock, et que je ne voulais surtout pas risquer de me retrouver  avec cette attente intolérable).(lève les yeux au ciel c'est pas comme si tu n'avais pas une pile astronomique de choses en attentes)

Une fois le patrons en poche, il a fallu choisir le tissu, du jersey c'est entendu, mais de quelle sorte, voilà ce qui était difficile à déterminer.
Il fallait un tissu élastique mais nerveux (pas trop mou) pas trop fin mais avec beaucoup d'élasticité (30% minimum selon les recommandations du texte) bref ce qu'on appelle poliment un "tissu technique". Le livret recommande de couper un échantillon de10X10 cm, mais la radine que je suis trouve que ça fait beaucoup


Donc pas de tissu à ticheurt,  mais du néoprène, ou du jersey Milano, qui est tout de même une maille d'hiver.

J'ai fini par dénicher du "Ponte di Roma" -de luxe- s'il vous plait, dans une couleur taupe, qui m'a parue jolie au magasin, mais qui à la lumière du jour fait trèèèèèèèèèèèèès classique.

J'ai fait des recherches sur le ponte di roma et le seul éclaircissement que j'ai trouvé est celui-ci:
gros plan sur la maille Milano

 

Guide des tissus par projet de couture Par Christelle Beneytout

A l’œil,  la seule différence avec le milano c'est sa plus grande élasticité, et sa composition différente: viscose majoritaire pour le ponte, et polyester pour le milano.
Ce sont des mailles tricotées doubles, donc sans endroit/envers. (enfin sur les unis, hein, parce que les trucs à motifs évidemment )
Et aussi: le ponte met du temps à sécher (viscose!) et doit être repassé obligatoirement.
Le repassage chez moi se fait à fer maxi (peur de rien) mais avec patte-mouille, surtout quand il faut écraser les coutures. A chacun de faire des essais avant d'attaquer franchement.


Le patron maintenant.
Une fois dans les mains, je me suis demandée ce qu'il m'avait pris d'acheter un modèle pareil, ça m'a rappelée les robes-chasubles des mères de mes copines dans les années 70.
POur me motiver, j'ai décidé de le coudre pour Pâques (ce jour-là on étrenne toujours une nouvelle robe parait-il)

Au décalquage je me suis vite rendu compte que la jupe est courte, enfin pour moi. D'office j'ai décalqué l'ourlet en taille 46, pour avoir le plus long possible. Pas suffisant à mon goût, j'ai encore rajouté 5 cm à la coupe.
Fallait bien ça, pour mes grandes jambes.

J'ai aussi soigneusement vérifié le tableau des tailles et conclu qu'il me fallait faire des adaptations entre le 40 (épaules) et 42 (taille).
POur l'encolure, j'étais partie sur l'encolure ronde, facile. Au moment de couper, j'ai eu des regrets, et j'ai recopié en catastrophe l'encolure V, beaucoup plus chic. Mais très creusée. (vérifié sur IG avec le #ddzephyr)
Et hop remontage de 2 cm avant coupe. Par contre, je n'ai pas modifié la bande d'encolure, et  j'aurais peut-être dû la recouper un petit peu. (mais un tout petit peu, alors)

A noter que les valeurs de coutures -comprises-, sont de 1CM. ( Voilà un  détail qui me simplifie la vie!)

Les crans correspondent bien, tout s'emboite, mais je le répète, ça me parait normal pour un patron. (si ce n'est pas le cas, c'est qu'il y a un problème, soit au recopiage soit....)
 Le livret d'explications est  très clair et détaille la marche à suivre et l'ordre de montage.

Là où je vais pinailler c'est sur les détails,  notamment d'encolure à monter.
"Il faut être précis" nous dit-on, sans quoi ce n'est pas net.
En effet la mienne "peut mieux faire". Mais certaines choses ne m'ont pas paru si claires que ça, ....(cf livret)  par exemple, il n'est pas précisé si la bande d'encolure doit être cousue en double ou non?  Soit on sait déjà et alors on se dispense des expli, soit on en sait pas et alors là....  moi je suis entre les deux, j'hésite,   en double ou en  simple, mais alors on rabat où et comment? Bref,  bien des atermoiements.

Bon je sais que je suis la fille la plus compliquée en matière de comprenette, et que chaque fois qu'il y a une autre option -pas envisagée par les expli- c'est celle-là que je comprends. Toujours. Chacun sa logique.

 Je n'ai pas fait de toile parce que 1)manque de temps, 2) manque de tissu approprié. En effet la toile n'est intéressante que dans la mesure où on utilise le même type de tissu, évidemment.

A l'essayage, je me suis rendue compte que j'ai un souci de taille.
(non non, pas un souci "immense", mais un souci "avec" la taille vous voyez la différence?)
Qui est 2 cm trop haute, exactement comme sur les robes du commerce.

Or, jusqu'à maintenant,  je n'ai pas cousu de robe coupée à la taille, et je ne m'étais jamais préoccupée de ce détail.
Donc à revoir pour la prochaine fois, il faut absolument rallonger la ligne de taille.

Le seul "problème" que j'ai rencontré par rapport au patron est le bord d'emmanchures.  Une fois montée et cousu, j'ai trouvé que ça fronçait beaucoup trop.

Certes, le tissu est élastique, et il convient que la parementure soit un peu plus petite pour que ça plaque bien  sur l'épaule. Mais, là ça fronçait beaucoup, et même le coup de fer vigoureux n'a rien fait.
Donc décousage (et aïe aïe aïe, parce que découdre du jersey, c'est une galère, mais une galère!)  et j'ai coupé un nouveau bord d'encolure de 4 cm plus long.

Je n'ai pas fait "au pif", comme vous alliez le penser, non non non, je me suis servie des explications de Aiguilles à l'Ouest dans ce tuto pour encolure qui préconise une réduction de 20% de la longueur du bord d'encolure par rapport au tour d'encolure. J'ai fait pareil pour les bords d'emmanchures.

Et ça allait beaucoup mieux!

Nous ne parlerons pas de l'ourlet en forme, qui est ce qui m'a le plus coûté en temps et application;  pour que ça reste bien rond, j'ai du faire le marquage au stylo frixion, puis au fil de bâti, puis au repassage, et ensuite encore rebâti, avant de piquer, ça n'en finissait pas! Et comme de bien entendu,  c'est en plein milieu de la couture double de devant que.... mon fil de canette s'est retrouvé vide! (ça ne rate jamais, cette blague!)

M'enfin j'en suis venue à bout ( de l'ourlet et de la robe) et je l'ai étrennée pour Pâques comme prévu (pas peu fière de moi).
A porter, elle est confortable, même si en fin de journée je me suis trouvée gênée par la couture de taille (mais je suis une princesse à la peau de chochotte, et les coutures de manières générale, me "grattent" toujours à un moment ou un autre).


Elle est seyante, c'est sûr, mais je n'arrive pas toujours à me décider si elle est vraiment sympa ou si elle est limite "mémé".....
En outre, je regrette vraiment, mais vraiment, alors, qu'elle soit sans manches. je trouve que la finition ainsi est trop abrupte.  Des petites manches lui donneraient un air plus fini (ou alors on tomberait vraiment dans la méméritude, va savoir...)



 Mémé mode 1 avec gilet roze.... le combo total, quoi.






mémé 2 la même de dos.....
(non décidément en photo c'est encore plus pire qu'en vrai)













Sans gilet, j'me gèle....






voyez l'arrondi  bien rond, héhé





Heu c'est quoi, ce fil qui dépasse, là???????

(option mémé ++, avec les plis gonflants sur le fessier...... voilà voilà)










Ne vous méprenez pas, je ne suis pas à la recherche de compliments (mais non elle est très jolie ta robe toussa toussa), si je me fends d'un billet si détaillé, c'est surtout pour les personnes qui voudraient coudre ce patron (et qui sont plutôt dans ma tranche d'âge quoi) et qui cherchent des informations sur le tombé du  modèle et sa réalisation.

Certes,  les photos sur le site  Deer and Doe, sont magnifiques,  le modèle est la pétillante Emilie au sourire si lumineux, ça donne une idée un peu idéalisée du modèle "tel qu'il devrait tomber" et pas forcément, tel qu'il sera en vrai sur soi....

Tandis qu'avec moi, vous l'avez "brut de couture"!
je suis d'accord, le rallongement de la jupe fait beaucoup pour l'impression "vieux modèle", mais moi, je déteste avoir mes robes et jupes trop courtes. Cousue à la hauteur préconisée par le patron, je ne l'aurais même pas portée....

Est-ce que vous avez cousu ce modèle, vous a-t'il plu?

Filo


12 commentaires:

  1. Très fan de Deer ans Doe je n'ai pas encore eu le temps de faire ce modele. Honnêtement, je l'ai acheté dès sa sortie mais c'est vraiment la blouse et le petit blouson qui me plaisent le plus. Et comme il y avait un pack pour la sortie et de peur de manquer....... Bref j'ai acheté ce patron. Je suis grande aussi et je sais que je dois rallonger ma ligne de taille chez D&D ( j'ai fait la chemise Bruyère). Il va y avoir du travail d'adaptation de patron !!!!!!

    RépondreSupprimer
  2. Je me suis jetée sur la robe, mais j'aurais mieux fait de prendre le petit chemisier, qui au vu des différentes versions proposées, sera vraiment facile à porter.
    Je crois que le problème avec cette robe est la matière préconisée trop lourde. Il faudrait un tissu plus léger, plus fluide, de façon à avoir des plis aériens et moins engonçants.
    Bravo pour la Bruyère, moi je n'ai pas osé!

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Filo, il faut peut être la tenter avec un jersey coton moins lourd. Le jersey viscose, plus léger n'aurait peut être pas un beau tombé. Ça vaut le coup d'essayer, pour rentabiliser ce patron. Perso, je n'ai pas craqué car j'ai déjà Moneta et que je ne porte pas de robe sans manches ! Mais je trouve qu'elle vous va bien et ne fait pas mémère ! !!! Belle journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci!
      En effet, c'est une bonne idée de tenter le jersey de coton, et ce sera surement plus confortable. Et je trouverais surement un tissu à motifs qui sera plus gai.

      Supprimer
  4. la taille haute est certes seyante, mais je suis comme toi: gênée. Deer and Doe en a fait sa marque de fabrique. Moi je raccourcis tout ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et crac, raccourci! ;))
      A vrai dire je porte beaucoup de jupes mais en été, la robe c'est juste indispensable. Mais du coup la taille serrée en été, moi je dis non.
      Autant j'ai aimé l'Arum (tiens pas bloguée zut) que je trouve très confortable, autant celle-ci me déçoit un peu.
      Mais bon j'aurais essayé

      Supprimer
  5. SU-PER-CHOU-ET-TE !!!
    Sérieusement, j'adore ! Elle tombe bien, elle est flatteuse pour la silhouette, elle te va parfaitement.
    Que j'aimerais être capable de coudre comme ça !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh? merci merci, ça me fait plaisir!
      Je vais t'avouer quelque chose (entre nous,hein) pour arriver à sortir des jolies choses, j'ai du en coudre des trucs ratés et pas portables! C'est en forgeant etc.... Ce qui fait d'autant plus plaisir quand on arrive à faire bien.

      Supprimer
  6. comme tu le sais je une pro de la couture. J'ai lu ton billet, comme une pro : jusqu'au bout (les commentaires à côté des photos me font bien rire). Je ne retiens qu'une chose (sur laquelle tu ne nous demandes pas notre avis, mais bon) tu as une silhouette au top, mais ces plis aux fesses, ça ne va pas. Voilà, et franchement des robes j'en ai cousu, autant que des chemisiers et j'ai envie de dire à Deer and Doe qu'ils déconnent, tout simplement. (je te dis pas la tête de Sweety quand il me surprend en train de regarder tous ces sites de coutures que tu mets en lien hyper texte ...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et toi tu me fais mourir de rire avec tes commentaires de pro de la couture!

      Supprimer
  7. J'aurais du lire ce billet là au lieu des commentaires éperdus d'amour des addicts de la marque. Car enfin, au niveau du style, ce n'est qu'une robe patineuse comme il y en a des caisses, sauf qu'elle n'a pas d'option manches, ce qui manque de logique avec la matière conseillée pas si estivale que ça. Et alors bingo, j'ai taillé un 40 et la bande d'encolure est trop longue , j'ai oté 2 cm et j'essaierais 3 si je le refais, pour que ça plaque bien. Et j'en suis a essayer de poser les bandes des emmanchures, qui elles sont bien trop petites. Je vais essayer avec 4 cm en plus, comme vous... On ajoute qu'il y a très peu d'encoches
    d'assemblage (aucune sur l'arrière, aucune sur la taille), que les instructions pour réussir la pointe du V sont bien légères, que l'ordre de montage est un peu idiot car faire l'encolure est bien plus simple avant la couture complète. Qu'il vaudrait mieux coudre la jupe puis l'assembler au corsage cousu pour avoir facilement une couture bien placée...Et qu'enfin, oui même une jupe patineuse pourrait avoir un avant et un arrière, parce qu'il existe des personnes ayant une anatomie différente devant et derrière. Bref, c'est pas laid, mais pour mes 15 € je trouve ça plutôt léger comme qualité de patron. Les déclinaisons n'en sont pas vraiment, sauf celle d'encolure.
    En tous cas, merci pour les 4 cm, je pensais avoir la berlue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. on est bien d'accord! ;)Je crois que le "sans manches" gêne finalement beaucoup de monde, à en juger tous les essais qui fleurissent de rajout de manches à partir d'autres patrons.
      Finalement j'ai revendu mon patron, et j'ai complètement démonté la robe.
      J'avoue que le fan club DD est très "efficace" les personnes sont très enthousiaste -tant mieux- mais du coup, on a du mal à trouver des avis plus objectifs et pointant les détails négatifs.
      J'espère néanmoins que vous aurez réussi à finaliser votre robe et qu'elle vous plaise!

      Supprimer