samedi 9 juillet 2016

les cookies et petits biscuits martha steward

 Tout a commencé un jour où je me suis rendue en librairie, chercher pour une amie un livre de cuisine. J'ai bien entendu inspecté le rayon, assez surprise, voire effarée d'une telle production de livres de cuisine et pâtisserie....
Tous les formats, toutes les tailles, toutes les idées,  tous les degrés de difficulté, c'est assez surprenant, pour le moins.
 JE me suis sentie un peu débordée 

M'enfin, ma gourmandise naturelle a repris le dessus, et c'est au niveau pâtisserie que j'ai fait une pause.... et que prenant et reposant celui-ci ou celui-là, j'ai ouvert ça:

Biscuits, sablés, cookies. La Bible des tout petits gâteaux de Martha Stewart

.... Et je suis repartie avec!
 Et depuis, on ne se quitte plus!


Ces recettes américaines sont traduites  mais aussi adaptées en français, car les mesures américaines en "cup" et quart de cup" ça nécessite des outils spéciaux.

(Ou un coup d’œil aiguisé! Petite anecdote rigolote:
Chez  Belle fille ainée un jour où nous avions décidé de nous lancer dans une recette américaine  de gâteau chocolat sans gluten-on y revient toujours-, il était demandé une "cup" de liquide.
-Bah lui dis-je, prends donc cette tasse-là,  ça fera l'affaire.
Précision, précision rétorque ma Belle-fille qui trouve les conversions de mesure
One cup ça correspond à 125 ml nous apprend le convertisseur internet.
Et, sous son œil incrédule, parce qu'on a mesuré,  c'était pile-poil la juste contenance!
Mon pifomètre est affuté, héhé!
Nous avons bien ri)

Alors avec Martha, perdez toute idée de régime, d'allégé et de comptage calorique
Ici, du beurre, du beurre de cacahouète, du sucre blanc, roux, du chocolat noir ET du chocolat blanc , du sirop d'érable ET de la confiture, aucun ingrédient ne manque.
Et en quantité, hum, suffisante....
Pas de quantité pour faire 8 sablés (mais que fait-on avec "huit" sablés, je vous le demande?) mais bien de qui remplir une boite à gâteaux entière.
On y trouve des petits gâteaux d'inspiration très variée, il y a une recette de shortbread écossais, des biscuits de mariage mexicains, et bien entendu des brouny (brownies) et des couqui (cookies).
Il est quelquefois nécessaire de prévoir certains ingrédients à l'avance (germe de blé, pignons de pins et marchmallow, entre autres), mais je trouve qu'avec juste beurre/sucre/oeuf/farine, l'auteur arrive à donner des recettes différentes , qui ne sont pas des variations du même appareil.


Le livre est divisé en chapitres aux titres très appétissants:




 



Voilà de long mois que je l'utilise -un livre bien rentabilisé, ma foi! et voici ce que j'en pense:


-Trop de sucre! dans la plupart des recettes, on peut alléger la quantité; certaines demandent jusqu'à 400gr de sucre pour 400gr de farine, c'est é-nor-me! J'enlève systématiquement 1/4 du poids,  et ça ne modifie en rien la recette.

-Idem pour le beurre. Certes je n'ai pas "peur du beurre" et mettre une plaquette entière de beurre dans une pâtisserie ne m'effraie pas. Mais là encore, tout est relatif, et par rapport au poids de farine, on peut enlever un peu (beaucoup)de gras sans modifier la recette.

-certaines recettes relèvent vraiment du goût américain, notamment celles au beurre de cacahouète. Bah décidément, je ne m'y fais pas. Mes enfants ont adoré....comme quoi les gouts et les couleurs....

-oubliez la technique "je jette tout dans la cuve du mixeur en même temps, ça va le faire". Nan, ici on monte le sucre avec le beurre, on rajoute les œufs après, bref les préparations sont soignées. Mais c'est ce qui donne ce résultat réussi.

-Il faut aussi prévoir des temps de repos pour certaines recettes. On fait la pâte, on met au frigo, on ressort, on coupe, on rerentre au frigo, on fait  chauffer le four, bien des manipulations.  J'avoue que quelquefois, j'ai, hum, interprété -avec des résultats variés!- et sauté des étapes

- Certaines recettes sont vraiment excellentes et goûteuses; certaines en revanche, sont une catastrophe... (ou alors je les ai ratées) .Je n'ai pas tout testé bien sûr, et il y en a certaines que je ne pense pas faire (notamment avec de la friture)mais dans l'ensemble, elles sont vraiment bonnes.


-Le gros avantage de fabriquer en quantités importantes, c'est qu'on peut congeler facilement. (on peut aussi manger tout d'un coup certes) Et oui ça se congèle très bien; et se dégèle quasi instantanément.
Gaspard-Pacha, qui souffre des dents (ça pousse et ça fait mal) est ravi de croquer dans ces biscuits très frais et bien durs.... qui fondent à vue d’œil et se transforment en bouillie dans ses menottes vigoureuses (mais vous n'êtes pas obligé de faire pareil, et vous pouvez très bien les faire dégeler proprement sur un plateau.... Ca ne s'abîme pas du tout)

Et sinon?
Les chapitres de la fin bien sympa:
 Les techniques pour bien faire tout comme sur le livre, rouler la pâte, et faire de beaux cylindres mathématiquement ronds (hum hum). Et aussi tous les ustensiles nécessaires.... on peut aussi se débrouiller comme moi avec le mini-minimum, ça marche aussi!

Et le chapitre sur "comment offrir" plutôt comment faire de jolis emballages pour offrir.
Et ça, c'est une idée géniale, pour toutes les fois où" je sais pas quoi offrir à quelqu'un qui a déjà tout". Le consommable,  ça sauve la mise. 


Ah oui votre régime? 
Eh bien êtes-vous obligé de croquer toute la fournée d'un coup?
 Bien entendu non, alors? Ce sont des biscuits sans additifs, sans glutamate monoetdisodique (kékséksa?) sans conservateur et autres colorants, bio quoi!
=>donc: sans danger, CQFD

(oui ma démonstration est tirée par les cheveux, mais c'est ça qui est amusant)


 


Filo





8 commentaires:

  1. Je ne me lancerai pas forcément dans ce genre de pâtisserie mais j'ai bien apprécié la lecture de ce billet. J'ai la pâtisserie et la cuisine parfois très théoriques ... J'ai un frère cuisinier j'ai donc pas mal de vocabulaire en cuisine ...pour le reste ... Ah oui et aussi je suis tjrs prête à déguster c'est dejà pas si mal non ? Bravo en tous les cas pour tous tes talents !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mais "chef dégustation" c'est très important! Quelqu'un qui se "dévoue" pour savoir si les recettes sont bonnes (ah oui c’était très bon ah bah zut il n'y en a plus)

      Supprimer
  2. Alors là, je prends ! Car j'aime le beurre, le sucre, et les petits biscuits que je trempe volontiers (et oui) dans mon thé....
    Merci pour ce billet joyeux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah enfin quelqu'un qui me comprend et partage mon goût pour la vraie pâtisserie (et du thé avec les biscuits aussi) ;)

      Supprimer
  3. Merci pour ce joli billet ! Cela donne envie d'essayer. Je ne connaissais pas mais je pense que je vais me laisser tenter. C'est sympas les biscuits à tremper, l'hiver.

    Isa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Isa et bienvenue! Oui oui il faut essayer après tout, on ne risque que... de se faire plaisir!

      Supprimer
  4. Actuellement, je suis dans les papiers peints à enlever. Je gratte, je tire, j'arrache. Inutile de me parler de gâteaux, même délicieux. Par contre, je note pour plus tard, parce ton billet me tente. J'aime le beurre, le sucre, les œufs, tout.

    RépondreSupprimer
  5. Ouhlala bon courage! Tu mange de la colle et de la poussière à tous les repas et même entre, si je comprends bien.Tu auras bien mérité une douceur à la fin de tes travaux, il me semble!

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.